NAFI N'GOM KEÏTA - La terreur des DG véreux, sera-t-elle débarquée ?


NAFI N'GOM KEÏTA - La terreur des DG véreux, sera-t-elle débarquée ?
A la tête de l’Ofnac par décret datant du 25 juillet 2013, Nafi Ngom Keita est à la fin de son mandat. Vraisemblablement, elle est aussi à quelques pieds de son débarquement. Pourtant, cette inspectrice générale d’Etat s’est montrée intraitable sur tous les dossiers, fouillant, parfois, dans les dossiers des plus véreux directeurs généraux de ce pays.
Présidente de l’Office national de lutte contre la fraude et corruption (Ofnac), Mme Nafi Ngom Keïta, avait créé la sensation en publiant son rapport 2014-2015 d’où ressortaient 320 plaintes (dont 114 par lettres, 11 par appels sur le numéro vert, 34 par mails, 1 par l’application mobile) et dénonciations déposées sur sa table. D’emblée, allait commencer une véritable cavale contre les mauvais patrons.
En mai 2016, Nafi Ngom a franchi le rubicond, annonçant l’ouverture d’un enquête  contre Pétrotim. En juillet 2016, elle demande le limogeage du directeur du Coud. Elle avait osé, d’ailleurs,  accuser Cheikh Omar Hann d’empêcher l’exécution correcte de la mission de vérification, menaçant les membres de son équipe avant de poser des actes répréhensibles en suggérant aux membres du centre de ne déférer à aucune convocation de l’Ofnac. Ces différentes actions et bien d’autres encore suffisent à prouver l’intransigeance de cette dame que beavucoup voudraient voir « au chômage ».
Aujourd’hui, le « Sénégal des Justes » retient son souffle pour savoir comment le Président Sall a  apprécié le travail mené par « Nafi l’intraitable ».
Lundi 25 Juillet 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :