Mystère du Tamaya 1 : Le Gouvernement du Libéria pas plus avancé


Mystère du Tamaya 1 : Le Gouvernement du Libéria pas plus avancé
Le gouvernement du Libéria par le biais du ministère de la Défense nationale a finalement brisé le silence sur le mystère entourant le « Tamaya 1 », ce fameux  de pétrolier de 1 441 tonnes, construit en 1980, abandonné qui a échoué sur les rives du Liberia la semaine dernière.
L'abandon du navire a incité les spéculations les plus folles après sa découverte sans équipage à bord. Dans un communiqué publié lundi, le ministère de la Défense nationale dit qu'il note avec un vif intérêt, les préoccupations de sécurité nationale qui ont germé à la suite d'un navire abandonné le long de la rive ouest du Liberia. « Au cours de la recherche à bord du navire, il a été découvert que le navire abandonné est un pétrolier et mais jusqu'à présent, aucune information n'a été établie en ce qui concerne le nombre de membres d'équipage », note le ministère.
Car « aucun des membres d'équipage ni personne n'a été trouvé à bord », indique le ministère de la Défense qui renseigne aussi que le navire a été ravagé par le feu. Couché par tribord, le navire fantôme a ses écoutilles ouvertes et contenaient un mélange d'huile et d'eau. Le navire avait deux bateaux-radeaux, mais un seul a été retrouvé à bord. Ce qui tend à confirmer l'info livrée par Figaro : « Trois hommes auraient été vus prenant la fuite dans un canoë, indique Le Marin. Le navire est théoriquement sous pavillon panaméen, mais l’Autorité maritime du Panama (Amp) a fait savoir qu’il n’y était plus enregistré depuis le 27 octobre 2015 et son transfert, après-vente, sous pavillon du Nigeria ».
Les informations recueillies par la Garde côtière libérienne (LCG), font état de pêcheurs qui ont révélé que Tamaya 1 a été observé en détresse dans les eaux de la Sierra Leone et a dérivé vers le Liberia le 26 avril 2016. Le MRMRCC a fait part, cependant, cette information à l'lcg. Auparavant, la dernière position signalée du pétrolier, date du 21 avril dernier au niveau des côtes de la Gambie et du Sénégal. Il devait a priori rejoindre Dakar, selon le site Marine Traffic (le registre international des mouvements d’expédition). Mais quelques jours plus tard, il se retrouve naufragé sur les côtes du Libéria, abandonné par son équipage dans des conditions qui restent à déterminer.
 
Mercredi 11 Mai 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :