Muté au 5ème secteur à Rebeuss: N'diaye Doss partage la chambre avec Alioune Aïdara Sylla


Muté au 5ème secteur à Rebeuss: N'diaye Doss partage la chambre avec Alioune Aïdara Sylla
DAKARACTU.COM De sources généralement bien informées, Dakar Actu est en mesure de révéler que le journaliste N'diaye Doss, placé sous mandat de dépôt, est muté à la chambre 35 de la Maison d'Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss. Plus précisément au 5ème secteur de ladite citadelle. Il nous revient que c'est une "chambre acceptable" avec des commodités comme une télévision, lecteur dvd, lit personnel, entre autres. Qui plus est, le nombre d'occupants ne dépasse pas 10 personnes.  Ndiaye Doss a, selon nos sources,  Alioune Aïdara Sylla comme compagnon de chambre. Est-ce une volonté délibérée de l'administration pénitentiaire? Mystère et boule de gomme! En tous les cas, une certaine proximité a été noté entre les deux détenus, et ils échangeraient beaucoup, en attendant que N'diaye Doss soit définitivement fixé sur son sort, puisqu'il sera présenté mardi devant le juge des flagrants délits...
Dakaractu2




Lundi 25 Février 2013
Notez


1.Posté par Betty le 25/02/2013 09:46
Ndiaye Doss, le donneur de leçons. Ki amoul sakh diomm. Wayé diana kham ni yalla dou mass. Voleur, escroc qu'il est, ba paré reuy lamign

2.Posté par modou faty mbacké le 25/02/2013 09:56
La sénégalaiserie est bien en place chez certains d'entre nous. Quand j'ai entendu ce prétentieux donner des leçons aux ingénieurs hydrauliques, aux géographes et aux techniciens en assainissement, comment gérer les eaux, à l'occasion des inondations, je me suis dit, que ce crétin avait du toupet. Mais en voilà, qu'il nous a démondré ce dont il était capable. C'est çà le Sénégalais, donneur de leçons, mais dealer de premier ordre.

3.Posté par youssou le 25/02/2013 10:10
AU SENEGAL HOPITAL ABASS NDAO

Depuis un an l’Hôpital Abass NDAO dirigé par le Dr Youssouph NDIAYE ne fonctionne pas, par une mauvaise gestion des ressources financières disponibles. Il ne maitrise pas les dépenses prioritaires de l’Hôpital, des affectations arbitraires et de complaisance (une cuisinière affectée à la pharmacie), maintien d’agents admis à la retraite, promotions d’agents incompétents (adjoint chef du SAF qui n’existe pas dans l’organigramme), retards de salaires, non paiements de motivations internes, paiements de subventions non prioritaires selon son humeur, financements de formations inopportunes sur les maigres ressources financières de l’hôpital à ses dougourous Etc.…..
Le personnel est en sit-in depuis de 05 décembre 2012 à aujourd’hui. Lors de la crise de juin 2012, le Directeur faisait des sorties médiatiques intempestives, pourquoi ce silence coupable durant celle-ci ? Tout le personnel disait que l’hôpital est dirigé par le chef des soins infirmiers Arona DIOP, c’est lui qui décidait des affectations des agents, contrôlait les états financiers.
Au secours, au Secours, Madame le Ministre de la Santé de l’Action Sociale, dégagée ce Directeur pour la paix et stabilité de l’hôpital.
A sa décharge le Maire de Dakar PCA du centre hospitalier Abass NDAO, depuis le Conseil d’Administration de novembre 2011, avait demandé à la Direction de l’hôpital, d’exprimer ses besoins en équipements médicaux rentables, pour les acheter sur la subvention de deux cent millions (200.000.000) de l’année 2012. Chaque mois l’Hôpital dépense près de 113.000.000 francs uniquement pour les salaires, donc que représente 200 millions ? Le personnel souhaite que cette somme entre dans le cadre d’investissement en matériels médicaux rentables. Le Directeur qui est incompétent irrespectueux de la hiérarchie et hors loi, n’a rien fait à ce sujet, il passe tout son temps à des querelles, règlements de compte, mensonges, des conflits inutiles avec ses collaborateurs directs.
Dans les ondes de sud FM le vendredi 11.11.2013, le Chef du Service des Soins Infirmiers (Arona DIOP infirmier d’Etat) donc la nomination est illégale (voir la loi 98-08 du 02.03.1998 réforme hospitalière), a donné de fausse information par rapport à la subvention de 2012 et sur la réalité du fonctionnement de l’Hôpital. C’est lui qui dirige l’hôpital, il est logé, nourri, blanchi, gérant des mouvements et du carburant des trois ambulances. Toute sa famille travaille à l’hôpital, ses vœux et désirs sont exécutés à la lettre par le Directeur Youssouph ND IAYE.
Le tribunal hors classe de Dakar, audience publique ordinaire du 07 juin 2012 a condamné
Monsieur Arona DIOP, coupable des délits de faux et usage en écritures privées et d’usurpation de qualité, à six(6) mois assortis de sursis et une amende de 5 millions avec ses complices ( procès avec le SYNTERAS).
Le principal problème de l’Hôpital se trouve à la gestion et aux priorités de dépenses. Pour illustration voici la situation des dépenses non autorisées par le CA, exécutées par le Directeur.
DEPENSES EFFECTUES PAR LE DIRECTEUR NON AUTORISEES PAR LE CONSEIL D’ADMINISTRATION
LE 31/12/2011
SITUATIONS DES STAGIAIRES
SERVICE GENERAL EFFECTIF 82 PAIEMENT 30.000 FRS MONTANT MENSUEL 2.460.0000 FRS ANNUEL 29.520.000 FRS
CUISINE EFFECTIFS 10 PAIEMENT 30.0000 FRS MONTANT MENSUEL 300.000 FRS MONTANT ANNUEL 3.600.0000 FRS
TOTAL EFFECTIFS 92 PAIEMENTS 30.000 FRS MENSUEL 2.760.0000 FRS ANNUEL 33.120.0000 FRS
LE 31/12/2012
SERVICE GENERAL EFFECTIF 84 PAIEMENT 50.000 FRS MONTANT MENSUEL 4.200.0000 FRS ANNUEL 50.4000.000 FRS
CUISINE EFFECTIFS 17 PAIEMENT 50.0000 FRS MONTANT MENSUEL 850.000 FRS MONTANT ANNUEL 10.200.0000 FRS
SERVICE GENERAL 1 EFFESTIFS 13 PAIEMENT 30.000 FRS MENSUEL 390.000 FRS ANNUEL 4.680.000 FRS
SECRETAIRES STAGIAIRES 2 PAIEMENT 220.000 FRS MENSUEL 220.000 FRS ANNUEL 2.640.000 FRS
RETRAITEE CUISINE 1 AGENT PAIEMENT MENSUEL 100.000 FRS ANNUEL 1.200.0000 FRS
RETRAITE CONTROLEUR DE GESTION 1 AGENT PAIEMENT MENSUEL 300.000 FRS ANNUEL 1.800.000 FRS
TOTAL EFFECTIFS 118 PAIEMENTS PAIEMENT MENSUEL 6.060.000 FRS ANNUEL 70.920.0000 FRS
ECART ENTRE DECEMBRE 2011 ET DECEMBRE 2012 : ECART MENSUEL 3.300.0000 FRS ECART ANNUEL 37.800.000 FRS ;


LIRE LA LOI SUR LA REFORME HOSPITALIERE ARTICLE 7 98-12 du 02 MARS 1998

NOMINATION du Chef du service des soins infirmiers loi 98-08 du 02 mars 1998
Article 32 : Il est crée dans chaque établissement un service de soins infirmiers placé sous la responsabilité d'un
technicien supérieur de santé ou d'un cadre infirmier nommé par le Directeur. Il est membre de l'équipe de direction. Il est responsable de l'organisation générale des soins infirmiers, participe à la recherche, à évaluation, à la mise en place de la politique de formation. Il est chargé de l'élaboration du volet « soins infirmiers » du projet d'établissement.

Où se trouve le directeur, pourquoi il fuit les médias depuis décembre 2011 ?
C’est parce qu’il n’a pas la vérité cette fois.

4.Posté par Ndiaye Doseur le 25/02/2013 10:29
il a lhabitude de tromper à la fois des milliers de personnes mais ils ne pourra jamais les tromper mille fois.
jesper ke kan tu sera libre tu gardera tes lecons que tu donnes au micro pou toi meme.
Est ce que le groupe de Dmédia aura besoin d'un trafiquant car vaiment ta place ne sera plus laba.

5.Posté par rekk le 25/02/2013 10:42
du jamais au Sénégal, il y a tellement de trompeurs.

6.Posté par kebe le 25/02/2013 11:39
qui vivra vera avec ta grande gueule

7.Posté par raban le 25/02/2013 12:09
il n'y a que des truands et des grandes gueules à zik fm et à sntv , à commencer par leur patron bougane , en passant par hamet aidara et pape cheikh diallo

8.Posté par rif le 25/02/2013 12:17
Ndiaye Doss nous a deçu mais c a bougane le DG ki doit faire beaucoup attention les gens kil recrute on a pas besoin ces genres de types com ND Doss no

9.Posté par rif le 25/02/2013 12:19
RABAN ta un bleme ou kw Bougane est plus honnete k ton papa ; fils de pute

10.Posté par dija le 25/02/2013 12:21
excusez moi j'ai raté une épisode qu'est qu'il a fait?

11.Posté par deug rek le 25/02/2013 13:13
je me pose le question si la sn tv et le Zik fm ont bien gerer l'argent des innondations dont ce derier faisait parti des hommes actifs qui pousser aux gens d'aider les sinistrés en tout cas c'est pas clair se sont tous des truents mane mom soufékéné sama khaliss dagn ko reral sene poche balouma léne ko bande de truents et de gor djiguéne ils n'ontmeme pas de la déonthologie je me souviens de sa phrase qu'il avait adressé à Mbaye Ndiaye " li ministre bi wakh amoul " c'est grave comment peut on traiter un ministre de la république de cette sorte devant un petit ecran au vu de tout le monde un conseil que je vous donne on ne peut pas lutter avec un etat soyez professionnel c'est mieux pour vous cher doumou rouss excusez moi journaliste

12.Posté par mia le 25/02/2013 13:46
teus akh hamet aidara

13.Posté par leuk le 25/02/2013 14:13
y'a ke des détourneurs à zik vous verrez le prochain sur la liste yague bawoul dara

14.Posté par zion le 25/02/2013 14:32
guis sa goule darra ça birou walf ba amna noumou dakawewon face aux mourides fi lou way rendi doula whes

15.Posté par zen le 25/02/2013 14:49
les soi disants donneurs de lecons k vous étes......ahmet yaw ak mansour diop yéna dess et surtout votre patron bougane

16.Posté par rif le 25/02/2013 15:37
fermez votre grande gueule vous navez rien a leur repproche la zikfm et sentv vous derangent et laissez Bougane et compagnie tou trankil

17.Posté par leuk le 25/02/2013 15:44
pour mansour on connait l'histoire de la femme filmée nue qu'il faisait chanter il a meme vendu le terrain de la bonne dame etc etc l'affaire était devant les tribunaux c la raison de son départ de la rfm.....on connait tout meme les tricheurs au bfem ils ont été ajournés grande gueule que vous etes

18.Posté par PaixSurVous! le 25/02/2013 16:15
Doucement! Calmez-vous les gars!
Faut pas se ravir du malheur de son prochain!
Celui qui n'a pas atteint l'autre rive n'a pas à rire de celui qui se noie!
Kènn khamoul foy moudié

19.Posté par BABACAR KOULIBALY le 25/02/2013 18:57
LES ÉLÉMENTS DE LA POLICE SÉNÉGALAISE ENVOYÉS EN MISSION DES NATIONS UNIS A DARFOUR SUBISSENT UNE FAMINE EXTRAORDINAIRE ;
CES DERNIERS QUI NE MANGENT PLUS A LEUR FIN DEMANDENT A TOUTES LES AUTORITÉS SENEGALAISE DE RÉAGIR LE PLUS VITE QUE POSSIBLE AVANT QU' ILS NE RÉAGISSENT A LEUR FAÇON
CE LA FAIT TRES TONTEMPS ON MANGE LE SOIRE SANS PAIN .
AU MOMENT OU JE VOUS PARLE ;
LE CHEF DE DETACHEMENT NOUS A DIT QUE C EST PAS DE SA FAUTE .C EST LES NATIONS UNIS QUI NOUS COUPENT NOS RATIONS ;
C EST FAUT C EST UN DEAL ENTRE LUI ET LE FOURNISSEUR .



Dans la même rubrique :
Gorgui Dieng au sommet

Gorgui Dieng au sommet - 01/09/2014