Musulmans réveillez-vous, l’histoire se répète


Musulmans réveillez-vous, l’histoire se répète
Le monde musulman traverse délibérément encore une fois une crise politico - diplomatique dont les conséquences ne font qu’amplifier davantage la faiblesse des musulmans et ouvrir la porte d’ingérence de leur ennemi. Les frères d’hier, Arabie Saoudite et Qatar, se déchirent, se chamaillent, se tenaillent, s’émiettent, s’accusent mutuellement à tort ou à raison.
Le Qatar, petit pays, se voit grand de par sa richesse ce qui ne plait pas son géant voisin l’Arabie saoudite avec bien qu’ils partagent le dogme fondamentaliste mais différents sur la méthode de pratique et de propagation et il veut le faire échouer comme la grenouille qui voulait être grosse comme le bœuf.
 
Cette situation regrettable est venue, coïncidence ou programmé, directement après la rencontre entre une cinquantaine de chefs d’Etat du monde musulmans avec le président des Etats-Unis d’Amérique, Donald Trump, au niveau de sommet, organisé à Ryad sous l’initiative du Roi Salman.
 
Cette rencontre, à laquelle beaucoup de Chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest ont pris part, semble être la première entre l’exécutif américain et le monde arabo-islamique. Les grands du monde musulman ont applaudi haut la main les propos d’apaisement, mais piégés, et moins virulents, tenus par le Président Trump en dissociant l’islam du terrorisme en leur invitant à combattre ce fléau qui sévit partout dans le monde et menace l’humanité toute entière.
 
Cette visite avait suscité une lueur d’espoir chez certains musulmans qui considéraient que le Président Trump est venu en Arabie Saoudite pour se réconcilier avec les musulmans. De ce fait, ses propos ont été très bien accueillis bien qu’elle attise la haine, l’animosité, réveille la vieille tension entre les deux voisins rivaux, l’Arabie Saoudite, le plus grand pays sunnite, et l’Iran, le plus grand pays chiite, qui constitue, selon les occidentaux, la plus grande menace pour la paix mondiale. C’est pourquoi, il a plaidé pour que l’Iran ne possède une arme nucléaire et qu’il cesse de financer, de former et d’équiper les terroristes et les milices.
 
Le Président Trump a qualifié sa visite comme étant «une occasion rare d’apporter la sécurité et la paix à cette région, à son peuple, de vaincre le terrorisme et de créer de l’harmonie et de la paix futures ».
 
La question qu’on se pose sur cette rencontre est comme suit. Le Président américain n’est – il pas venu en Arabie Saoudite, avant d’aller en Israël, le lundi 22 mai 2017, pour deux choses :
 
 Premièrement : tester la naïveté et le niveau de solidarité des musulmans avec les palestiniens notamment les prisonniers qui s’agroupent dans les geôles israéliennes dont des milliers d’entre eux mènent une grève de la faim pour réclamer un traitement humain prescrit dans toutes les conventions internationales.
Deuxièmement : diviser le monde musulman pour mieux justifier une future intervention militaire sous le prétexte de combattre le terrorisme, défendre les intérêts américains et vendre ses armes contre du pétrole et des dollars sous prétexte de protéger ses alliés arabes
Cette politique a été menée aveuglement par Bus père et fils ce qui a emporté le Président Irakien Saddam Hussein accusé à tort de posséder une arme nucléaire, le président libyen Mouammar Kadhafi accusé de tyrannie et d’être sanguinaire contre son peuple.
 
L’Occident n’a mieux fait pour le bonheur des populations de ces deux pays après la liquidation de ces deux présidents par contre il les a mis dans un chaos total qui embrasse la sous-région dans lequel se trouve ces deux pays. La chute du régime de Kadhafi en 2011 est à l’origine de la présence, de l’intensification et de la radicalisation des groupes terroristes dans le nôtre du Mali et dans le Sahel. La chute du régime de Saddam Hussein est à l’origine du déclenchement de la rébellion en Bahreïni, la naissance de l’Etat islamique et autres mouvements terroristes qui sévirent au Proche et Moyen orient.
 
Rappelons qu’en 1980 l’Occident a piégé le Président Saddam en l’incitant d’attaquer l’Iran sous une coalition Arabe - Europe – Amérique pour anéantir la révolution. Cette guerre sanglante a duré huit ans (1980- 1988) et s’est soldée par un revers échec militaire, ni vainqueur, ni vaincu. Le président Saddam qui était allié d’hier, en 1980, est devenu l’ennemi numéro un de l’Occident, en 2003, après avoir tombé dans le deuxième piège tendu pour lui en occupant et annexant l’Etat de Koweït en 1991.
 
Le même scénario est en train de se répéter par la coalition de certains pays du golfe avec l’Arabie Saoudite contre le Qatar soutenu par l’Iran et la Turquie.
 
Compte tenu de tous ces problèmes consécutifs de la mauvaise politique américaine, politique de deux poids deux mesures, que le nouveau président veut rééditer par cette visite, j’invite les musulmans à relire avec l’intelligence, à revisiter avec esprit lucide le saint Coran pour mieux comprendre le sens de cette visite et bien cadrer leur relation avec l’Occident.
Alliance entre musulmans et non musulmans est-elle autorisée ?
Le coran nous avertit dès le début et attire notre attention sur la nature de nos relations avec les juifs et les chrétiens dans deux versets : "Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront satisfaits de toi, jusqu’à ce que tu suives leur religion. – dis : « certes, c’est la direction (la religion de l’islam est la vraie religion)  d’Allah qui est la vraie direction. Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu de science. Tu n’auras contre Allah ni protecteur ni secoureur », S.2/120.121 ; : « O les croyants ! ne pensez pas pour alliés les juifs et les chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leur. Allah ne guide certes pas les gens injustes », S.5/51.
Il faut préciser que c’est deux verstes ne font pas l’apologie d’animosité et d’haine entre les musulmans et les hommes du livre (Ahloul Kitab) mais c’est une mise en garde, une invite et un avertissement pour que les musulmans restent soudés entre eux et ne se laissent pas séduits par certains gestes piégeurs.
L’islam étant une religion de paix, de tolérance et de cohabitation pacifique entre les peuples dans le respect mutuel et sans ingérence dans les affaires d’autrui ne cautionne l’injustice, la haine, la violence, la terreur, la tyrannie, l’impunité, l’animosité et le terrorisme comme l’étaye ce verset « O les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) dans des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites » 8./S.5.
Le prophète dit :’’l’islam parfait d’une personne est de ne pas se mêler à ce qui ne le regard point’’.
La mangée des gens du livre sont licite pour les musulmans ainsi que leur femme. Ceci montre que ce verset ne se verse pas dans la haine « Aujourd'hui, les choses bonnes vous sont permises. La nourriture de ceux auxquels le Livre a été donné vous est permise, et votre nourriture leur est permise. L'union avec les femmes croyantes et honnêtes et avec les femmes appartenant au peuple qui a reçu le Livre avant vous vous est aussi permise, si vous leur remettez leur douaire, en hommes vertueux et non comme des débauchés ou de ceux qui ont des liaisons secrètes. Quiconque rejette la foi, ses actions sont vaines et, dans la vie future, il se trouve parmi les perdants les perdants ».
L’islam appelle à la justice et à légalité comme l’énoncent le Coran « Et donnez la pleine mesure quand vous mesurez et pesez avec une balance exacte. C’est mieux (pour vous) et le résultat en sera meilleur », 35/S.17 ;  « Donnez la pleine mesure et n’en faites rien perdre (aux gens) et pesez avec une balance exacte » 181-182/S. 26 ; « Et il a établi la balance, afin que vous ne transgressiez pas dans la pesée, donnez  (toujours) le poids exact et ne faussez pas la pesée » 9 / S .55.
Ces versets et d’autres font appel les musulmans à adopter une attitude justice dans leur relation avec les gens sans exception aucune entre musulman et non musulman.
C’est par ces valeurs cardinales que l’Islam s’est répandu et a été épousé par les populations ce qui leur avait garanti la paix, la stabilité, et l’amour réciproque non seulement entre les musulmans mais entre leur semblable, être humain, et avec toutes les créatures.
 
 Le saint Coran nous informe que toute alliance doit être fondée sur le partage de même principe et de croyance. Les musulmans doivent être des alliés entre eux comme le stipule les deux versets : ’’Ceux qui ont cru, ont émigré et ont combattu dans le chemin de Dieu avec leurs biens et leurs personnes, et ceux qui ont donné l'asile et prêté assistance aux croyants, tous ceux là sont devenus des alliés intimes les uns des autres’’,72/S.8 ; ‘’Les croyants et croyantes sont de proches amis les uns des autres. Ils s'ordonnent mutuellement ce qui est bienséant et s'interdisent ce qui est malséant’’ 71/S.9.
 
Les mécréants eux aussi sont des alliés ‘’Les iniques se protègent les uns les autres’’ 19/S.45.
 
Compte tenu de cala, le coran nous invite à ne pas nouer d’alliance avec les mécréants au détriment des croyants :’’Que les croyants ne prennent pas pour amis des mécréants de préférence aux croyants’’ 28/S.3 ; ‘’… Ne prenez donc pas de protecteurs parmi eux jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le chemin de DieuEt ne prenez parmi eux ni protecteur, ni secoureur’’ 9/S.4 ; ‘’O vous qui croyez ! Ne prenez pas les mécréants pour amis de préférence aux croyants. Voudriez-vous fournir à Dieu un mandat évident contre vous ?  ‘’ 144/S.4 ; ’’ O vous qui croyez ! Ne prenez pas pour protecteurs les Juifs et les Chrétiens ... Celui d'entre vous qui les prend pour protecteurs fait partie des leurs…’’51/S.5 ; ‘’O vous qui croyez ! Ne prenez pas pour alliés ceux auxquels le Livre a été donné avant vous, ni les mécréants qui font de votre religion un objet de raillerie et de jeu !’’ 57/S.5.
Le musulman ne doit chercher la dignité et la gloire de son alliance avec les mécréants comme le dit le Coran : ‘’Ils prennent pour amis des mécréants de préférence aux croyants. Recherchent-ils auprès d'eux la gloire ? La gloire, en vérité, appartient toute entière à Dieu’’, 139/S.4, car si les musulmans font alliance avec les non croyants cela sera fatale : ‘… Si vous n'agissez pas selon ce qui vient d'être édicté, il y aura sur la terre de la subversion et une grande corruption’’.
Prédit de la faiblesse des musulmans
Le Coran nous dit « Et obéissez à Dieu et à Son Envoyé. Ne vous querellez pas, sinon vous perdriez courage et votre chance de succès s'amenuiserait S.8/V.:46.
 
Le prophète (PSL) avait prédit la situation dans laquelle vivent actuellement les musulmans en disant à ses compagnons : «Les nations se rassembleront contre vous de toute part, comme les gens se rassemblent autour de la nourriture pour manger (d’un plat). Nous dîmes : - « O Messager d’Allah ! Est-ce que c’est à cause du fait que nous serons peu nombreux à cette époque ? ». Il dit : Non, vous serez très nombreux à cette époque, mais vous serez comme les écumes du torrent (divisés et faibles). Et Allah enlèvera des cœurs de vos ennemis votre crainte (ils n'auront pas peur de vous), et le “wahne” (faiblesse) sera mis dans vos cœurs. Ils dirent : -« Qu’est-ce que le “wahne” ? ». Il dit : L’amour pour ce bas-monde et la répulsion pour la mort».
 
Nous vivons aujourd’hui parfaitement dans cette description prophétique. Les musulmans comptent aujourd’hui un milliards et six millions (1,6) d’âmes. Ils représentent un peu plus de 19% de la population mondiale contre 17,5% pour les catholiques. Le sous-sol des pays islamiques regorge plus de la moitié des ressources naturelles de la planète et une ressource humaine énorme, plus de 60% de sa populations sont moins de 25 ans. Cette richesse est pillée ou exploitée par une minorité dirigeante qui règne sans partage au détriment des populations. Il ressort de cet amer constat que plus de 50% des musulmans vivent dans la misère, dans la seille de pauvreté avec moins d’un dollars par jour, plus de 70% des conflits armés sévissent dans le monde musulman, plus de 60% des populations sont analphabètes, les enfants meurent à cause de la carence nutritionnelle. La majorité des réfugiés dans le monde sont des musulmans.
 
Le monde musulman est divisé par l’Occident pour mieux s’emparer de ses énormes richesses sous le prétexte de défendre la sécurité, la l’égalité, la justice internationale alors qu’Israël fait fit à toutes les résolutions du conseil de sécurité et refuse de se confirmer au droit international.
 
Quel avenir pour les musulmans ?
 
Le présent des musulmans est sombre et misérable, leur futur est douteux, compromet, menacé et sur sellette rien ne le changera si les dirigeants ne changement leur comportements conformément à ce verset « C'est qu'en effet Allah ne modifie pas un bienfait dont Il a gratifié un peuple avant que celui-ci change ce qui est en lui-même. Et Allah est, Audient et Omniscient.», 53/S.8. Ils doivent bannir la politique partisane : « chaque parti exultant de ce qu'il détenait.»32/S.30.

La crise diplomatique actuelle entre l’Arabie saoudite et ses alliés contre l’Etat du Qatar est très regrettable car elle ne fait qu’affaiblir les musulmans et mettre les populations en souffrance.
 
Je ne pense pas que l’origine de leur présent différent vienne de soutenir ou pas des mouvements islamistes. Il aurait lié à l’approchement entre le Qatar et l’ennemi d’Arabie saoudite, l’Iran. Les deux pays se rivalisaient en Egypte, le Qatar soutenait les frères musulmans alors que l’Arabie saoudite appuyait, avec d’autres pays du Golfe, le gouvernement et l’armée pour chasser le président islamiste Mohamed Morsi au pouvoir.
 
La chute du président Hosni Moubarak, allié d’Arabie saoudite et la contestation des minorités chiites (10%) en 2011 qui s’est soldée de mort d’homme et l’arrestation d’un dignitaire chiite en juillet 2012, en Arabie saoudite, ont amplifié le différend qui oppose le Qatar à l’Arabie saoudite et ses alliés comme le Koweït, l’Emirats Arabes –unis, le Bahreïni  et l’Egypte.
 
Il faut signaler que ce différent remonte à l’aube de déclenchement du printemps arabe. Cette nouvelle crise n’est qu’une partie submergée de l’iceberg et confirme la position belligérante qui sévit dans la région depuis 2012.
 
Dans cette nouvelle crise c’est la population Qatarienne qui paiera les pots cassés par ce que l’Arabie saoudite et ses alliés du Golfe veulent contraindre le Qatar à se plier à leur cause en s’éloignant d’Iran. Pour arriver à cela ils ont décrété l’embargo économique avec la fermeture de leurs espaces aériens aux les vols de Qatar Airways, leurs ports à tous les navires qataries ; et la fermeture de toutes les émissions de la chaîne de télévision Al-Jazzera.
 
Quelle solution de sortie de crise ?
 
 
L’islam a tracé le chemin pour régler les querelles et les conflits qui sévissent entre les musulmans par le verset 10 du Surate 49 :’’Si deux groupes de croyants se combattent, réconciliez-les. Et si l'un des deux se dresse encore contre l'autre, combattez celui qui sème la discorde jusqu'à ce qu'il s'incline devant l'ordre de Dieu. S'il s'incline, rétablissez la paix entre les deux groupes avec justice et équité. Certes, Dieu aime ceux qui sont équitables !’’.
 
Les dirigeants musulmans devraient se conformer à ce verset et l’appliquer strictement pour régler le présent différend qui oppose le Qatar à l’Arabie Saoudite et celui qui oppose ce dernier à l’Iran.
 
Le prophète a incité les musulmans, dans plusieurs hadiths, à s’unir, à mutualiser leur synergie, ‘’Le musulman est le frère du musulman, il ne se montre pas injuste à son égard et ne le livre pas (à ses ennemis) ; ‘’le musulman est le frère du musulman, il ne l’opprime pas et ne le trahit point’’.
 
La solidarité des musulmans est nécessaire à tous les niveaux comme le stipule ce hadith :’’les musulmans dans l’amour, l’affection et la miséricorde qu’ils se portent, sont comparables à un seul corps, Lorsqu’un membre est affecté, c’est l’ensemble des membres du corps qui s’unissent’’.
 
Ce qui est paradoxale dans ce différent c’est que le Conseil de coopération du Golfe, l’Organisation de la coopération islamique et la Ligue des Etats arabes sont absents, sourds et muets. Cette attitude d’spectateur remet en cause l’utilité de ces organismes si ce n’est qu’une coquille vide.
 
Qu’Allah restaure l’unité de la Umma
Dr El Hadji Ibrahima THIAM
Tel.776489678
Email. thiamsane@yahoo.fr
Samedi 15 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :