Moustapha Niasse se refuse d'expulser les députés « perturbateurs »


Le Président de l’Assemblée Nationale, Moustapha Niasse, même s'il n'a pas apprécié le comportement des députés frondeurs composés de Me El Hadji Diouf, Thierno Bocoum et Aïda M'bodj, à l'entame des «questions directes » du parlement, n'a pas manqué de préciser en guise de conclusion de cette séance d’échanges entre l’exécutif et le législatif  : « Je n’ai pas usé de la voie de l’application directe du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale qui me donne le droit de les expulser de force… On applique cette règle à des moutons! » Avant d’ajouter qu’heureusement ils sont partis d’eux-mêmes.
« Ce ne sont pas les vociférations ou le comportement de sycophantes zélés qui me  feront plier », a conclu le Président de l’Assemblée Nationale, qui rappelle, par ailleurs qu’il a déjà répondu depuis hier soir au Président de la République, Macky Sall, sur sa demande au sujet du projet des réformes constitutionnelles envisagées….
Jeudi 21 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :