Moustapha Guirassy incite les sénateurs à examiner le Code de la presse


Moustapha Guirassy incite les sénateurs à examiner le Code de la presse
Le ministre sénégalais de la Communication, Moustapha Guirassy, a encouragé dimanche les sénateurs à examiner le nouveau Code de la presse déposé depuis six mois sur la table du Parlement pour son adoption.
‘’J’invite les sénateurs à examiner ce Code de la presse. Il est déposé depuis six mois à l’Assemblée pour son adoption’’, a-t-il dit à la plénière du Sénat, lors du vote du budget de son ministère.
Pour M. Guirassy, le nouveau Code de la presse règle, entre autres, la formation des journalistes, les critères d’accès à la profession, le renforcement des pouvoirs du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA).
Le ministre de la Communication a indiqué que le code actuel n’est pas ‘’efficace’’. Il a toutefois regretté le fait que les sénateurs et députés interprètent la dépénalisation comme une porte ouverte au dérapage.
‘’Au minimum, on doit examiner le code et apporter les amendements. On n’a pas le droit à retirer le texte’’, a-t-il estimé. Le nouveau Code de la presse comporte 296 articles organisant l’espace médiatique.
Le président Abdoulaye Wade avait, lors d’une audience avec le comité scientifique chargé de son élaboration, trouvé le texte ‘’si bon’’ qu’il n’y toucherait pas une virgule et le ferait adopté en l’état.
Le texte initial a été adopté en réunion du Conseil des ministres du jeudi 16 septembre 2010.
Le budget du ministère de la Communication, des Télécommunications et des Technologies de l’information et de la communications s’élève à 11,080 milliards de francs CFA contre 6,868 milliards, soit une hausse de 61,32% en valeur relative.
BHC/SAB
APS
Dimanche 4 Décembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016