Moustapha Guirassy : " On doit mettre de côté les théories et sauver l'école "


Interpellé sur les vingt ans d'existence de son école IAM, Moustapha Guirassy le président Directeur général souligne : " Vingt ans c'est beaucoup, mais c'est peu aussi. Comme l'a rappelé tout à l'heure monsieur le ministre Sall, vingt ans pour une entreprise c'est un parcours, c'est un vécu. Pas le vécu d'un seul homme, mais pour une école comme IAM, c'est celui de milliers d'étudiants africains et de centaines de professeurs qui sont passés par là et des milliers à venir qui ont d'une façon ou d'une autre impacté sur l'entreprise africaine. 
C'est vrai que vingt ans d'existence c'est à magnifier et moi-même j'ai été surpris de la grandeur de cette belle fête organisée à mon insu pour magnifier ce parcours collectif que je salue."
Parlant de la crise qui secoue l'enseignement sénégalais, le Président directeur général du groupe IAM déclare : " Mes propos ne me semblent pas des propos politiquement corrects. Tout à l'heure j'ai insisté sur la question de la signification et du sens et cela nous rattrape dans tout ce que nous faisons. Malheureusement, on s'entête à évacuer de nos politiques et de nos actions cette question importante de la signification et du sens. Il faudrait que l'Etat, les syndicats, les enseignants et les étudiants recentrent les choses. Il faut une compréhension mutuelle et que nous partagions les préoccupations qui dépassent les institutions. Aujourd'hui, on doit privilégier le dialogue et éviter les détails. Il faut aller vers l'essentiel. Ce qui me décourage aujourd'hui, c'est qu'on ne touche pas le fond du problème, la question humaine. Ceux qui doivent porter ce dialogue doivent le faire à tous les niveaux. On doit sauver l'école en laissant de côté les théories. Mais comme mon sentiment importe peu, je me fais tout petit. Mais à mon niveau, je veux qu'on aille plus loin. 
Parlant de sa probable contribution dans ce dialogue, Guirassy indique : " aujourd'hui nous sommes en train de participer à la transformation de l'éducation. Les leaders de la formation essaient de faire primer la formation des jeunes. Il faut une rupture, des changements à opérer et des paradigmes à changer. Ces paradigmes là ne sont pas encore opérationnels et ça sera notre rôle de faire avancer les choses.  Mais comme je le dis, il faut résoudre la question essentielle de la signification et du sens...  IMG_9548-dakaractu IMG_9550-dakaractu IMG_9553-dakaractu IMG_9554-dakaractu IMG_9561-dakaractu IMG_9562-dakaractu IMG_9569-dakaractu IMG_9571-dakaractu IMG_9586-dakaractu IMG_9612-dakaractu IMG_9623-dakaractu IMG_9638-dakaractu IMG_9646-dakaractu IMG_9655-dakaractu IMG_9657-dakaractu IMG_9679-dakaractu IMG_9682-dakaractu IMG_9688-dakaractu IMG_9697-dakaractu IMG_9703-dakaractu IMG_9714-dakaractu IMG_9718-dakaractu IMG_9733-dakaractu IMG_9739-dakaractu IMG_9753-dakaractu IMG_9762-dakaractu IMG_9780-dakaractu IMG_9808-dakaractu IMG_9822-dakaractu IMG_9825-dakaractu IMG_9825-dakaractu IMG_9836-dakaractu IMG_9838-dakaractu IMG_9849-dakaractu IMG_9855-dakaractu IMG_9859-dakaractu IMG_9862-dakaractu IMG_9867-dakaractu IMG_9897-dakaractu IMG_9919-dakaractu
Jeudi 21 Avril 2016
Dakaractu




1.Posté par loulou le 21/04/2016 19:26
VIVA IAM mon ecole DIEU vous accompagne!!!!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016