Moussa Sy regrette l'exiguïté du centre de vote : " Peut-être qu'il y a eu peur, c'est pourquoi on nous a mis entre la Gendarmerie de Thiong et la Police centrale "


Moussa Sy regrette l'exiguïté du centre de vote : " Peut-être qu'il y a eu peur, c'est pourquoi on nous a mis entre la Gendarmerie de Thiong et la Police centrale "
Le maire des Parcelles Assainies a regretté l'exiguïté du centre de vote pour les conseillers du Département de Dakar. Selon Moussa Sy, le centre est exiguë " et si on avait une plus grande école, il n'y a aurait pas eu cet encombrement.  Mais ce n'est pas grave, nous sommes de grandes personnes, nous pouvons voter rapidement et partir. Peut-être qu'il y a eu une peur et c'est pourquoi on nous a mis entre Thiong et la Police centrale. Les autorités auraient pu choisir l'Hôtel de ville de Dakar, mais ils sapent les règles de la république, l'hôtel de ville n'appartient pas à Khalifa Sall. "
" Vous avez vu la campagne est passée malgré les promesses de distribution d'argent. Les gens sont venus librement choisir un bulletin et la démocratie ne doit pas reculer", conclura t-il...
Dimanche 4 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :