Moussa Fall (Aprodel) : " Il est temps que les gens discutent des questions d'organisation des élections au Sénégal "


Le patron de " l'Alliance pour la promotion du développement local "(Aprodel), a réagi à l'appel au dialogue national relancé par le porte-parole du khalife général de Touba lors de la cérémonie du Magal.

Pour Moussa Fall, le dialogue constitue une urgence pour régler à jamais les manquements liés à l'organisation des élections." Il est temps que les gens discutent des questions d'organisation des élections au Sénégal. On ne peut pas se voiler la face, car nous sommes en train de faire marche arrière sur les acquis démocratiques. Je suis de la mouvance présidentielle, mais les manquements que nous avons notés lors des dernières législatives restent une catastrophe pour notre démocratie. Donc, il nous appartient à nous tous de consolider nos acquis démocratiques".

Par ailleurs, Mr Fall a demandé à l'opposition d'arrêter de récuser le ministère de l'intérieur par rapport à l'organisation des élections qui, selon lui, est dévolue à tout le gouvernement notamment au président de la République.

Le leader de l'Aprodel qui s'est exprimé sur ce sujet lors de sa venue à Léona Niassène pour présenter ses condoléances à la famille d'El Hadj Ibrahima Niass,  a invité le chef de l'État à maintenir son appui financier et matériel à l'égard de la famille du khalife basée à Léona Niassène.
Dimanche 12 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :