Mounirou Sy, constitutionnaliste: «Tous les constitutionnalistes du Sénégal sont unanimes autour de l’irrecevabilité de la candidature de Me Wade.»


Mounirou  Sy, constitutionnaliste: «Tous les constitutionnalistes du Sénégal sont unanimes autour de l’irrecevabilité de la candidature de Me Wade.»
Mounirou Sy est formel. Me Abdoulaye Wade ne peut en aucune manière être candidat à la présidentielle de 2012. Il faisait l’analyse du séminaire organisé par le parti au pouvoir pour établir la recevabilité de la candidature du secrétaire général du PDS à la présidentielle de février prochain. «Tous les constitutionnalistes du Sénégal sont unanimes autour de l’irrecevabilité de la candidature de Me Abdoulaye Wade, avance Sy sur le plateau de la 2STV. Ce que le président dit fait office de loi et ces propos ont une portée juridique.»  Les invités au séminaire, à entendre Mounirou Sy, ne sont pas tous des constitutionnalistes. «Il y a un mélange de privatistes et des publicistes», avance l'enseignant de droit qui rappelle queSeydou Madani Sy est un professeur émérite tout autant que Pape Demba Sy et Babacar Gueye qui ont été des rédacteurs de la Constitution du Sénégal. Répondant au Pr Moustapha Sourang qui a soutenait que les rédacteurs de la Constitution n’ont pas, à eux seuls, l’apanage de l’interprétation de la Loi constitutionnelle, Mounirou Sy dira que l’avis du gynécologue ne prévaut pas sur celui du dentiste en matière de mal de dent. Toute chose qui lui fait avancer que l’essentiel de ceux qui s’agitent pour défendre la recevabilité de la candidature de Me Wade n'ont pas une expertise de constitutionnaliste.
Mardi 22 Novembre 2011




1.Posté par Ferloo le 22/11/2011 11:30
Pr El Hadji Mbodj : « C’est une insulte au Conseil constitutionnel et à la Constitution »
le Mardi 22 Novembre 2011 à 09:38 | Lu 562 fois

Les rideaux sont tombés sur le séminaire de validation de la candidature de Me Abdoulaye Wade à la Présidentielle de 2012. Les réactions fusent de partout, certaines favorables à un troisième mandat du chef de l’Etat sortant. D’autres comme celles du constitutionnaliste Me El Hadj Mbodj soutiennent le contraire et qualifient même la réunion d’un aréopage de juristes de lundi « d’insulte infligée au Conseil Constitutionnel, à la Constitution et aux Sénégalais ».

Pour le constitutionnaliste El Hadji Mbodj, sur les ondes de Sud Fm, "la validation de la candidature de Me Abdoulaye Wade pour un troisième mandat par un aréopage de juristes étrangers est une insulte au Conseil Constitutionnel, à la Constitution et aux Sénégalais".

« C’est la première fois qu’on voit un aréopage des juristes de tous les coins du monde invités pour venir légitimer une candidature anticonstitutionnelle d’un pays souverain », s’indigne-t-il. Surtout que, regrette-t-il, « la plupart de ceux qui ont légitimé cette candidature de Me Wade ne sont pas des constitutionnalistes ».

Ferloo

2.Posté par Oussou le 22/11/2011 15:44
Ce Mounirou on le connait,c'est un pro Idy,il l'a méme dit à ses étudiants et il ne cesse de chanter ses louanges dans les salles de classe.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016