Motion de soutien : Oumar Sarr peut compter sur les femmes du PDS


Du fond de sa cellule à Rebeuss, Oumar Sarr peut compter sur le soutien des femmes du parti démocratique sénégalais (Pds). En effet, le Secrétariat national chargé des femmes du Pds qui s’est réuni, ce mercredi, en assemblée générale extraordinaire à la permanence Oumar Lamine Badji a publié une motion de soutien au Secrétaire général national adjoint et Coordonnateur national du Pds et non moins maire de Dagana.
Woré Sarr et ses sœurs exigent ainsi « sans conditions ni délai, la libération immédiate du frère Omar Sarr, l’ouverture d’une enquête judiciaire pour identifier et sanctionner tous les coupables et complices de l’affaire Lamine Diack ».
Elles appellent aussi « toutes les forces vives de la nation à se mobiliser pour mettre fin à la confiscation des libertés, au recul démocratique, à l’instrumentalisation de la justice, aux arrestations arbitraires ainsi qu’à toutes les dérives du régime actuel ».
Toutes choses qu'elles qualifient par une « gravité de la situation politique nationale » consacrée par « la confiscation des libertés individuelles et du droit d’expression, les violations flagrantes de la constitution, des lois et traités internationaux, la séquestration du frère Oumar Sarr qui n’a fait que reprendre les propos du journal Le Monde relayés par toute la presse nationale ». 
Elles en profitent d'ailleurs pour battre en brèche « les accusations de faux » contre leur Secrétaire général national adjoint, Oumar Sarr. Les femmes du Pds affirment que « selon les textes du parti, il est habilité à parler et à signer au nom du Pds ». Elles n'ont pas manqué, en outre, de dénoncer « l’arrestation encore arbitraire » de leur candidat Karim Wade et 25 autres responsables politiques, « la violation des articles 61 de la constitution du Sénégal et 52 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale ». 
Mardi 5 Janvier 2016
Dakar actu




1.Posté par weuz le 05/01/2016 15:27
oh que si il est ben aimé à Dagana Oumar SAARR mais tu es qui toi? on ne te connais pas

2.Posté par doudou wade le 05/01/2016 23:35
Nous sommes désolais de notre Sénégal des malfaiteurs. Le pays est bien en otage. Il est entre les mains des ignorants: des extrémistes qui croient au grand Dieu ,des maires du parti de l alliance de propriété personnelle qui s accaparent des terres sans gène sous le regard corrompu des autorités de la haute hiérarchie. Des centaines d'ha de terre sont en train de se volatiliser, engouffrer dans le soit disant plan Sénégal ndiouthe ndiathie . Les libertés des citoyens sont rétrécies et se coincent actuellement dans les maison de justice. Aujourd hui la démocratie se sente menacer ceux qui s explique par les chaudes larmes du président Barack Obama. Il est tend de revoir sur le rétroviseur le visage d'acharnement qui nous habite avant de verser dans le système de dictature.



Dans la même rubrique :