Moscou se dit conciliant, mais met en garde Otan et Etats-Unis


Moscou se dit conciliant, mais met en garde Otan et Etats-Unis
Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a déclaré jeudi que la Russie était prête à prendre des "mesures concrètes" pour permettre une désescalade du conflit ukrainien tout en répétant l'opposition de Moscou à une intégration de l'Ukraine dans l'Otan et en lançant une mise en garde aux Etats-Unis. "Nous espérons que les appels (de Vladimir Poutine) seront entendus, en particulier par Kiev et par (les chefs séparatistes de) Donetsk et Louhansk", a dit le ministre russe des Affaires étrangères, cité par l'agence de presse Interfax. Sergueï Lavrov s'est dit prêt à travailler dans ce but avec l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). "Avec l'OSCE, nous sommes prêts à prendre des mesures concrètes pour aller vers une désescalade", a-t-il assuré. Le ministre russe a toutefois prévenu que toute initiative de l'Ukraine pour renoncer à sa neutralité et intégrer l'Otan risquerait de "mettre à mal les efforts visant à instaurer un dialogue" entre les autorités de Kiev et la minorité russophone de l'est du pays. Le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, a déclaré vendredi dernier que l'Ukraine allait quitter le groupe des non-alignés et demander au parlement de lancer les procédures d'adhésion à l'Alliance atlantique. Au lendemain de l'annonce par la France de la suspension de la livraison d'un porte-hélicoptères Mistral à la Russie et alors que l'Otan, réunie en sommet au Pays de Galles, entend afficher son soutien à Kiev, Sergueï Lavrov a, selon des propos rapportés par l'agence Itar-Tass, mis en garde les Etats-Unis contre la tentation de vouloir "imposer leurs vues" sur la crise ukrainienne.
Source : Reuters
Jeudi 4 Septembre 2014




Dans la même rubrique :