Mortifié par l’arrestation de son fils, Jackie Chan confesse : « je me sens honteux »


Mortifié par l’arrestation de son fils, Jackie Chan confesse : « je me sens honteux »
Jaycee Chan a été arrêté la semaine dernière par la police chinoise pour consommation et possession de drogue. Eclaboussé par ce scandale, son célèbre père, Jackie Chan, s’est excusé pour les actions de son fils.
En ce moment, la police de Beijing met les bouchées doubles pour enrayer la consommation de drogue dans la capitale chinoise. Pour y arriver, les forces de l’ordre multiplient les opérations coup de poing, au cours desquelles sont parfois arrêtées des célébrités locales amatrices de substance illicites. La semaine dernière, un acteur de 31 ans a été placé en garde à vue : Jaycee Chan. Son prénom ne vous dit sans doute rien, mais son nom est bien celui du célèbre Jackie. Testé positif à la marijuana et arrêté avec plus de 100 grammes de drogue sur lui, le fils de la star internationale des films d’arts martiaux est également suspecté d’avoir « offert un abri à d’autres personnes consommant des stupéfiants », et risque en conséquence jusqu’à trois ans d’emprisonnement.
Jusqu’ici bien silencieux, Jackie Chan a fini par réagir à ce scandale qui le touche de plein fouet : très impliqué dans la lutte contre la drogue, nommé ambassadeur du contrôle des narcotiques par la police chinoise en 2009, l’acteur voit son image écornée par cette arrestation. Dans un billet posté hier sur son site officiel, il s’est excusé platement : « En mon nom et en celui de Jaycee, je tiens à présenter mes excuses pour l’impact négatif qui a été causé à la société », a-t-il écrit.
Dans ce même article, Jackie a confié qu’il avait très mal vécu cet épisode : « Quand j’ai appris la nouvelle, j’étais absolument furieux, a-t-il avoué. En tant que personnalité publique, je me sens très honteux. En tant que père, je suis très triste et déçu. Mais la personne la plus chamboulée par cette histoire est sa mère. » Pour la suite des évènements, Jackie Chan a fait savoir qu’il se tiendrait aux côtés de son fils, sans toutefois faire abstraction de ses mauvaises actions : « J’aimerais dire à Jaycee : “Tu as fait quelque chose de mal, et tu devras en assumer les conséquences. Je suis ton père et je serai toujours avec toi. Nous allons parcourir le chemin qui se dresse devant nous ensemble”. Je prends ma part de responsabilité, a-t-il ajouté, car en tant que père, je ne l’ai pas assez mis en garde [sur les dangers de la drogue]. » Jackie Chan a enfin espéré que les démêlés judiciaires de son fils puissent servir d’exemple pour la jeunesse chinoise : « J’espère que la jeune génération apprendra des erreurs de Jaycee et restera éloignée de la drogue », a-t-il souhaité. Il n’a plus qu’à espérer que son fils aussi retienne la leçon.
Mardi 26 Août 2014




Dans la même rubrique :
JFK aurait eu 100 ans

JFK aurait eu 100 ans - 28/05/2017