Mor N'gom : " Le président de la République tire le Sénégal vers l'émergence (...) Tous les sénégalais doivent s'unir et se retrouver pour une construction de paix sociale "


Analyse du message à la nation du président de la président de la République et de tous ses volets 

Mor Ngom : Avant d'analyser le discours du président de la République, permettez-moi de présenter mes vœux et souhaiter une bonne et heureuse année à toutes les sénégalaises et les sénégalais. En plus de cela, je voudrais aussi présenter des excuses au peuple sénégalais, car nous sommes des hommes politiques et des fois en parlant, on peut faire plaisir comme aussi on peut faire mal, donc je demande pardon à tout le peuple sénégalais. 
Maintenant, pour en venir à votre question, je pense que le sens du message du président de la République est un tout. C'est un tout parce que pour le fond, je crois que le président de la République a pris, aujourd'hui, le taureau par les cornes pour aller directement à l'essentiel. Comme il l'a si bien dit, on est dans le temps des actions, fini le temps des paroles, on n'a plus de temps à perdre. 
Sur le premier plan, il a parlé de l'aperçu des performances économiques et sociales. Un taux de croissance qui avoisine les 7% qui représentent l'objectif que le PSE s'était fixé. Un budget qui dépasse les 3 000 milliards de F Cfa. Ensuite, des programmes très importants pour booster l'économie du pays. En moins de 4 mois, le PUDC a réalisé plus que ce qui se faisait en une année entière. On tournait autour de 40 forages par année et là on en est à plus de 60 forages et 69 châteaux d'eau en moins de 4 mois, c'est un programme énorme. 
L'agriculture a porté ses fruits après une bonne saison des pluies avec les dispositions prises dans la vallée qui ont contribué à la bonne récolte constatée. En gros, sur le plan économique et social, le président de la République est en train de réaliser pas à pas, toutes ses promesses de campagne. On n'a pas encore tout fait, mais vu la voie tracée par le président Macky Sall, à la fin, toutes les promesses faites seront réalisées.
Mais pour moi, la partie la plus fondamentale qu'il faut retenir, c'est la deuxième partie du discours avec le projet de révision constitutionnelle. Il l'avait promis et il compte respecter ses promesses. Il l'a dit lui-même parlant de la réduction du mandat qu'il va consulter le président de l'Assemblée nationale et le président du Conseil constitutionnel, ensuite aller vers un référendum. Il a élaboré 15 points pour une modernisation, le rôle des partis politiques dans le système démocratique, de la promotion de la gouvernance locale et du développement territorial en passant par la création du haut conseil territorial entre autres points. Il en parlait jusqu'au dernier point où il est revenu sur l'intangibilité relative à la forme républicaine, la laïcité, c'est à dire des choses que nous devons préserver et le caractère indivisible de notre nation. Il a fait, en gros, l'ensemble des choses qui intéressent les sénégalais et que nous devons aujourd'hui, face à cela, nous unir, rester unis pour mettre le Sénégal sur les rails de l'émergence.

Message axé sur les réalisations : une façon de battre campagne avant l'heure

Mor Ngom : Non! Je crois que comme le président l'a dit, on n'a plus le temps de discuter de choses inutiles. On est dans le temps du travail pour avoir des résultats pouvant emmener le pays vers l'émergence. C'est pour cela que les sénégalais nous ont élus et c'est pour cela qu'on travaille.
Pour ce qui est du PSE, nous sommes juste à une année de mise en oeuvre et vous avez vu toutes les réalisations qui ont été faites. 
Pour le PUDC, en moins de 4 mois, vous avez vu tout ce qui a été fait.
Sur le volet social, partant de la CMU en passant par la bourse familiale, la gratuité des manuels scolaires et des soins des enfants de moins de 5 ans, le président a touché à toutes les couches. 
Vu la situation du pays avec les réalisations du président, personne ne peut nier que le président Macky Sall a un bilan qui est jusque là incomparable. 
L'ensemble des sénégalais devrait se retrouver autour de la construction nationale et nous devons changer de mentalité parce qu'il y a un nouveau paradigme qui a été posé par le président Macky Sall et qu'avec Benno Bokk Yaakar, nous sommes en train de tirer ce pays en avant. Si on continue sur cette lancée, notre futur sera meilleur.

Message à lancer à l'endroit des sénégalais 

Mor Ngom : Je souhaite un Sénégal de paix et de stabilité. Mon message est un message d'espoir, un message de solidarité, de travail, mais aussi d'invite à tous les sénégalais de s'unir et de se retrouver pour faire avancer le Sénégal que nous partageons et que nous aimons. 

 
Jeudi 31 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :