Mor Daga Sylla, Président de l'Association " ARCH LE TRÉSOR " : " Il faut sanctionner les candidats qui ont utilisé la violence "


A quelques jours des législatives du 30 juillet 2017, parmi les personnalités de la société  civile chacun y va de son analyse. A  ce propos nous avons rencontré le président de l'Association Religieuse, Culturelle et Humanitaire '" ARCH LE TRESOR " . Il donne son avis sur ces échéances importantes pour l'avenir du pays qui doit envoyer à l'hémicycle les honorables personnes habilitées à décider pour le Sénégal .Pour lui les gens qui ont utilisé la violence comme arme d'expression ne doivent pas siégé au nom du pouvoir législatif.
 
" il faut sanctionner les candidats qui ont utilisé la violence " a déclaré Mor Daga SYLLA Président de l'association " arch le trésor " a quelques jours de la fin de la campagne électorale des législatives 2017. Il continue en affirmant que les investis sur les listes doivent convaincre les citoyens par des arguments valables pour un bon devenir du Sénégal et ajoute " qui sème le vent récolte la tempête. Il cite l'exemple de ces deux coalitions à connotation religieuse se jeter les bras dessus, dessous et fumer le calumet de la paix ..M. Sylla affirme que son association est composée d'intellectuels et qu'a chaque fois le besoin se fait sentir , ils n'hésitent pas à exprimer leur position .
Pour le président Sylla ,la pléthore de 47  listes peut poser des problèmes d'organisation , c'est trop pour élire une centaine de députés et qu'il est acceptable de choisir seulement 5 bulletins..Il estime que certains candidats n'ont pas compris le rôle de député s'ils affirment qu'ils construiront des routes une fois élu, certains n'ont pas le niveau pour être un bon parlementaire ,mais lui en tant que spécialiste de l'événementiel ,il a décelé des lacunes graves qui nécessitent une remise à niveau .Il dénonce aussi les politiciens qui ont déserté les bureaux pour les besoins de la campagne pendant 3 semaines et que ce n'est pas bon pour le pays  . Cela constitue une grosse perte pour l’économie nationale.
 Il propose une enquête de moralité pour les candidats sur les plans de mœurs et de niveau intellectuel a l"endroit des politiciens , M. Sylla dénonce ces gens qui veulent s'enrichir par la politique 
 
Interpellé sur la polémique concernant les cartes numérisées , le président de l'association pense que c'est du gâchis évalué à 50 milliards pour ce piètre résultat, nous sommes la risée du monde , le Sénégal fait la une de l'actualité internationale , on peut bien l’éviter par la concertation mais aussi par une bonne méthode , de stratétégie et de projection  martèle –il . Car comme le dis l’adage gouverner c’est prévoir.
Concernant l’arrêté du conseil constitutionnel il se dit en phase mais prévient d'une éventuelle utilisation de faux permis contrairement aux passeports  qu'on ne peut fabriquer. Il invite les citoyens qui ne pourront pas voter à attendre l’année 2019 car c'est Dieu qui l'a voulu ainsi parce que  le jour j on peut tomber malade ou avoir un empêchement et nom semer le bordel.
.Mor Daga SYLLA appelle aux acteurs de faire preuve de sérénité , de responsabilités  pour des élections calmes et transparentes. A 48 heures il faut éviter les polémiques  et les détails qui peuvent engendrer des conflits.
A propos des " mbacké -mbacké " qui font de la politique le président de la structure affirme qu'il y a une violence verbale manifeste comme pour donner raison à un journaliste qui avait déclaré prémonitoirement " la guerre des mbacké -mbacké ".En tant que talibé et " diawrigne ",je ne suis pas contre le fait qu'ils fassent de la politique mais j'estime qu'un potentiel  khalife général des mourides ne doit pas y rentrer car la politique a ses règles qui ne sont pas compatibles à ce futur statut .
Les autres petits fils qui sont  de brillants intellectuels peuvent prétendre être des députés pour défendre les intérêts de la   Ville Sainte.
Concernant le ndiguel  il y a eu beaucoup de bruits et des échanges de propos par presse interposée même les fils du khalife du khalife général des mourides ont parlé . Il n y a jamais eu dendiguel , c'est seulement affirme t-il Serigne Bass Abdsou Khadre Mbacké qui a la mission de publier les ndiguels du khalife .Serigne Cheikh Bara Maty Leye a dit que le khalife général a donné un ndiguel à Cheih Abdou Lahad Gainde Fatma téte de liste pour lui permettre de faire de la politique ,cela ne concerne pas toute la communauté mouride , c'est un ndiguel individuel . C'est cette amalgame qui a failli crée beaucoup de problèmes et de polémiques dans la ville sainte mais néanmoins les gens sont revenus à la raison. Il faut qu’on sache que tout le monde ne peux pas faire la politique si un pays se veut émergent.
Pour ces législatives M. Sylla implore le Bon DIEU pour des élections apaisées sans violence par la grâce de Serigne Touba et affiche son optimisme car coïncidant avec la recommandation du khalife générale de l'organisation d'une journée de prières, de lecture du Saint Coran ce vendredi 28 juillet 2017 pour des joutes électorales calmes, et un bon hivernage sans dégâts avec la bénédiction de Seyndina Mouhamed PSL .
 
Mor Daga SYLLA
Vendredi 28 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :