Mohamed Ould Merzoug, ex-Haut Commissaire de l’OMVS nommé directeur de campagne du Président Ould Abdelaziz


Mohamed Ould Merzoug, ex-Haut Commissaire de l’OMVS nommé directeur de campagne du Président Ould Abdelaziz
DAKARACTU.COM Le chef de l’Etat mauritanien le Général Mohamed Ould Abdelaziz a nommé – dans le plus grand secret – l’ancien Haut-commissaire à l’OMVS, Mohamed Ould Merzoug, à la tête de son Directoire de campagne électorale dans la perspective du scrutin présidentiel prévu en juin 2014. Dans moins de deux mois. D’après nos sources, les nouvelles fonctions de Merzoug seront prochainement annoncées par des canaux officiels.
Le hic est que le sieur Merzoug bénéficie d’une liberté provisoire accordée par la justice sénégalaise, dans une procédure inachevée.  C’est là un pied-de-nez infligé à l’appareil judiciaire du Sénégal. Et la preuve que l’Etat de droit (tout comme la coopération judiciaire bilatérale) reste une grosse fiction.
Pourtant, les observateurs avertis ont vu venir. En effet, dès les premières heures de sa garde-à-vue, un fonctionnaire du Consulat de la Mauritanie à Dakar, s’est précipité au Commissariat central. Une démarche consulaire assez troublante quand on sait que Nouakchott a été le principal et l’acharné tombeur de Merzoug, de son piédestal de l’OMVS. Mais la conjoncture électorale étant reine, le Général-candidat Aziz (soucieux de sa réélection) avait déjà lancé une offensive de charme électoral en direction de la communauté des Harratines (esclaves officiellement affranchis) qui est un immense réservoir d’électeurs dont le brillant universitaire Merzoug est une des figures emblématiques.
Justement la nombreuse tribu des Idawalis à laquelle appartient la grande famille des Merzoug est à cheval sur les régions de Kiffa (Est) et de Tidjikdja (Centre-Ouest). A ce titre, elle est géographiquement d’un poids décisif pour l’issue de l’élection présidentielle de juin prochain. C’est précisément cette donnée déterminante qui a fait l’objet d’un arrangement entre le sénateur Dahmoud Ould Merzoug (grand-frère de l‘ex-Haut Commissaire) et le chef de l’Etat mauritanien. Au grand dam de la justice sénégalaise.

 
Dimanche 13 Avril 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016