Modou M'backé Mar traîné en justice pour abus de confiance portant sur 30 millions CFA : Le rôle joué par le colonel Lô, directeur du bassin de rétention


 Modou M'backé Mar traîné en justice pour abus de confiance portant sur 30 millions CFA : Le rôle joué par le colonel Lô, directeur du bassin de rétention
De sources judiciaires, nous tenons que Momath Cissé s'est plaint au niveau de la brigade de recherches contre le directeur des Etablissements Mar, le célèbre Modou M'backé Mar. 
Selon le plaignant, tout est parti de son ami, le colonel des Eaux et Forêts Youssou Lô. Ce dernier l'avait joint au téléphone pour lui demander de prêter main forte à une de ses connaissances qui aurait gagné un marché alléchant. Seulement le colonel Lô, qui n'est autre que le directeur du bassin de rétention, lui fait savoir que sa connaissance se trouve dans l'impossibilité d'exécuter le marché, parce que confrontée à des difficultés financières. 
Sans chercher loin, Momath Cissé accepte d'appuyer l'ami de son ami, Youssou Lô qui organise peu de temps après, une rencontre dans son bureau. C'est ainsi que Momath Cissé et Modou M'backé Mar se retrouvent avec leur courroie de transmission : le colonel Youssou Lô.
 
Selon le plaignant, lors de cette entrevue, le sieur Modou M'backé Mar lui avait fait savoir qu'il a contacté son ami le colonel Youssou Lô afin qu'il le mette en rapport avec un opérateur économique pour l'exécution de son contrat de vente de tubages à Petrosen pour un montant de 44 millions CFA . Modou M'backé Mar avait alors fait croire au plaignant qu'il dispose de 14 millions CFA et demande juste un prêt de 30 millions CFA qu'il avait promis de restituer dans un délai de deux mois.
 
En outre, et dans le but de convaincre le plaignant, Modou M'backé Mar lui avait fait savoir qu'il a déjà trouvé des clients comme la société B.T.P. Mieux, Modou M'backé Mar prétendait avoir pris renseignement sur le marché pour connaître le prix du mètre qui est de 28.000 CFA au plus et 14.000 CFA au moins. 
 
Selon le plaignant (Momath Cissé), le colonel avait alors corroboré les propos de Modou M'backé Mar. C'est ainsi qu'il (le plaignant) consentira à mettre la main à la poche, et remettra au colonel Lô, un chèque de la CNCAS, lequel était chargé de le transmettre à Modou M'backé Mar.
 
Ainsi convenu, le plaignant attendra sans le moindre souci le délai fixé, pour se faire rembourser ses 30 millions CFA. Mais à sa grande surprise, une fois la date échue, les tracas commenceront du fait qu'il ne pouvait plus joindre Mr Mar au téléphone, encore moins le voir. 
 
N'en démordant pas, et après de multiples relances vaines auprès de leur intermédiaire, le colonel Lô, Momath Cissé portera plainte auprès des pandores qui ne tarderont pas à mettre la main sur l'indélicat homme d'affaires. Entendu, il sera déféré au parquet et placé sous mandat de dépôt. 
 
Aux dernières nouvelles, l'affaire Modou M'backé Mar a été enrôlé au tribunal des flagrants délits. Nous y reviendrons !
Mardi 14 Octobre 2014




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016