Modou Lô : "Je suis prêt à affronter Bombardier".

Depuis la défaite de Balla Gaye 2, les cartes sont redistribuées dans l'arène sénégalaise. Alors qu'on espérait de belles affiches, voilà que les promoteurs se désengagent pour des raisons qui leur sont propres de la lutte. Mais Modou Lô espère que les activités vont reprendre et proclame sa disponibilité pour affronter Bombardier, le nouveau roi des arènes.


Modou Lô : "Je suis prêt à affronter Bombardier".
Dakaractu: On parle beaucoup en ce moment d'un combat avec Bombardier. Qu'en est-il?

Modou Lô: "J'entends tout et son contraire depuis quelques jours à propos d'une éventuelle confrontation avec Bombardier. Je suis un lutteur professionnel, ce sport est mon travail. Je ne refuse aucune affiche, par conséquent je suis prêt à affronter Bombardier. Il faudrait qu'il le veuille lui aussi, en tout cas moi pour ma part, je suis prêt."

Dakaractu: Le problème c'est que les promoteurs se font rares, depuis le retrait de Aziz Ndiaye?

Modou Lô: "Nous avons trouvé ici la lutte avec ses réalités et ses contraintes. Je regrette beaucoup ce retrait (de Aziz Ndiaye). Mais je crois qu'il y a d'autres promoteurs qui prendront le relai et les amateurs pourront très bientôt suivre des combats intéressants."

Dakaractu: Au-delà des promoteurs, le problème des cachets est aussi régulièrement évoqué comme cause de la raréfaction des grandes affiches. Qu'en pensez-vous?

Modou Lô: "En tant que lutteurs, nous ne voulons qu'aller de l'avant, aussi bien dans nos conditions de vie que dans nos revenus. Les gens disent toujours que les cachets sont élevés, mais on finit toujours par trouver un terrain d'entente pour avoir de belles affiches. En réalité, il faut que chacun y trouve son compte, même si c'est difficile. On ne peut pas exercer une activité sans jamais rencontrer de difficultés. Le vrai combat de savoir les surmonter pour continuer. Je ne doute pas un instant que des combats seront organisés."


Jeudi 25 Septembre 2014




Dans la même rubrique :