Modernisation de l’Etat civil : Vers l’informatisation du système


Modernisation de l’Etat civil : Vers l’informatisation du système
Le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l'Aménagement du Territoire, Abdoulaye Diouf Sarr, lors de la troisième réunion du comité national de pilotage du programme d’appui à la modernisation de l’Etat civil (PAMEC), a déclaré que le Sénégal s’engage de manière très ferme vers l’informatisation du système.
« Tous les participants ont reconnu l’importance de fiabiliser l’Etat civil au Sénégal, de rendre la déclaration des faits d’état civil systématiques pour que la conscience collective nationale sache que c’est important, parce que sans de bonnes statistiques, on ne peut pas faire de bonnes prévisions », dira le ministre.
« On s’engage aussi de manière très ferme vers l’informatisation du système, s’il ne l’est pas on ne pourra pas avoir une sécurisation et une fiabilité de l’information, nous sommes conscients que le DP2 doit prendre en charge cela. In fine, ce qu'il faut retenir, c’est que l’informatisation et la modernisation de l’Etat civil sont en marche, et que nous sommes engagés à aller encore plus vite, parce que nous savons que de la systématisation de l’enregistrement des faits d’état civil dépend la qualité de nos prévisions... »
Selon le ministre, il faudra aussi une modernisation globale du système, parce que « nous ne pouvons avoir un système d’etat civil avec une modernisation à deux vitesses. » Il faut une modernisation globale du système, mais cela exige, dira-t-il beaucoup de méthode.
Mardi 17 Novembre 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :