Moctar Sourang (Mankko Taxawu Senegaal) : « Le sabotage du scrutin a été orchestré et planifié… »


Moctar Sourang (Mankko Taxawu Senegaal) : « Le sabotage du scrutin a été orchestré et planifié… »
 J’ai été privé de mon droit de vote en tant que tête de liste du département de Mbacké lors du scrutin de dimanche ; il en a été de même pour mon épouse. Bien que devant voter à Touba-Mosquée comme mentionné sur nos récépissés, l’administration, à notre grande surprise, nous a transférés dans le département de Diourbel, àécole Touba-Ndiarème.
Par ailleurs, nos amis, parents ,militants ,alliés et concitoyens qui avaient l’intention de voter pour notre coalition et qui se sont déplacés par milliers , ont attendu en vain  l’ouverture des bureaux de vote à Darou Khoudoss,Touba Madyana, Darou Miname, Alieu, Guédé : l’administration (sous-préfet, préfet) sous les ordres du Ministre de l’intérieur, avait manifestement planifié la non- organisation du vote dans les quartiers qui étaient défavorables à la coalition présidentielle et avait ainsi sciemment décidé de saboter le déroulement du scrutin dans ces zones.
Dans certains quartiers comme  Khaïra, Usine khorome,Tindodi,Dianatoul Mahwa, Darou Karim, par exemple, le vote a démarré entre18h et 20h, après le départ de la plupart des électeurs.
Au Total, il y’a eu à Touba 220 Bureaux de vote où il n’ya pas eu d’élection  du tout (impliquant 89641 électeurs) et 55 bureaux ouverts en début de soirée(impliquant 28667 électeurs).Ainsi près de 118308 électeurs n’ont pas pu voter soient plus que le nombre d’inscrits dans les départements de Matam, de Tamba, de Bakel,de Sédhiou,de Dagana,de Louga.
Le Nombres d’électeurs qui ont été privés de leur droit de vote à Touba est supérieur au nombre de votants dans le département de Mbacké lors du scrutin de dimanche,lequel s’élève à 105919.
Il ne fait l’ombre d’aucun doute que le sabotage du scrutin a été orchestré et planifié en vue de décourager les électeurs de Touba à voter. Les  abris provisoires servant de bureaux de votes n’étaient pour la plupart pas équipés de tables ni de chaises :les bulletins de votes  étaient étalés à même le sol  comme au marché aux puces. Dans certains bureaux les urnes aussi étaient à même le sol et  n’avaient pas d’isoloir et il fallait se retourner pour mettre le bulletin dans l’enveloppe.
Non, il n’y a pas eu d’élections à Touba mais plutôt un cirque électoral, une mise en scène, une mascarade. Touba a échappé de justesse à une émeute qui aurait pu être très grave car la population s’est révoltée face à un pouvoir qui était  prêt à tout pour gagner les élections  en privant  la majorité de ses habitants de de leur droit de vote ; la population était d’autant plus en colère du fait de   l’arrestation arbitraire de candidats de l’opposition le jour même du scrutin. Au même moment dans les autres communes du département  où le pouvoir pensait faire le plein,le scrutin se déroulait normalement.
Le respect du droit constitutionnel de vote des citoyens de Touba devra se traduire par la validation des votes déjà effectués où la coalition Gagnante Wattu Senegal est largement en tête nous les en félicitons  et l’organisation d’un scrutin de rattrapage pour les 89.641 électeurs des 220 Bureaux de vote ou il n’y a pas eu d’élection du fait de violences condamnables et de l’incurie d’un régime.
Faire respecter la volonté populaire dans la plupart des départements particulièrement à Dakar et Mbacké, défendre la démocratie, faire libérer les détenus politiques, en premier le Maire de Dakar, Monsieur Khalifa Ababacar Sall, défendre les libertés ainsi que nos ressources naturelles face à un régime qui est prêt à tout et qui ne connait que la logique du rapport de force : voilà les urgences de l’heure !
Après avoir raté le rendez-vous de l’unité  lors de ces élections législatives, l’opposition sénégalaise doit se rattraper et s’unir avant qu’il ne soit tardpour défendre le Sénégal qui est en danger ; il faut donc réunifier activer Mànkko Wattu Senegaal qui doit continuer d’être un front de lutte et d’action pour toute l’opposition sénégalaise. A défaut créer un autre cadre de concertation et d’action le plus large possible.


Moctar Sourang Président Union Nationale Patriotique UNP

Membre initiative 2017 -Tête de liste Département Mbacké Mànkko Taxawu Senegaal 

msourang@gmail.com   
Vendredi 4 Août 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :