Mme Ahmed Khalifa Niass se confie " La démarche de rupture tant annoncée par Macky, n'est pas encore d'actualité "

Ignorant délibérément la langue de bois, Mme Niass née Yaye Fatou Diagne est connue comme une engagée politique. Interpellée par Dakaractu, l'épouse d'Ahmed Khalifa Niass, malgré son emploi du temps chargé, a bien voulu se prêter à notre jeu de questions-réponses. Sans détour. De ses débuts en politique, de son couple somme toute emblématique, de ses hobbies, etc...Tout est passé au peigne fin. Entretien dans une ambiance décontractée...


Mme Ahmed Khalifa Niass se confie " La démarche de rupture tant annoncée par Macky, n'est pas encore d'actualité "
Dakaratu: Mme Niass, comment vous présenter de manière succincte aux lecteurs de Dakaractu.com?

Mme Niass: Je m'appelle Yaye Fatou Diagne, je suis psychologue clinicienne de formation et Présidente nationale des femmes du FAP (Front des Alliances Patriotiques) dirigé par Mr Ahmed Khalifa Niass.

Dakaractu: Étiez-vous prédestinée à la psychologie et la psychothérapie eu égard au fait que vous avez été basketteuse?

Après le Bac j'étais orientée en Médecine. Après une première année et suite au décès de ma maman j'ai fait un DUT en Marketing à l'ENSUT pour pouvoir rapidement prendre en charge mes petits frères et sœurs. Lors de ma formation à l'ENSUT, mon professeur de Psychologie sociale m'avait dit une fois après un devoir, je le cite: "vous feriez un bon psychologue". Je ne sais pas si j'étais prédestinée, mais je sais que c'est un domaine qui me passionne.

Dakaractu: Dans quelles circonstances avez-vous connu M. Niass, votre mari?

C'est lors d'une rencontre fortuite. Personne ne nous a présenté l'un à l'autre. On s'est rencontré fortuitement. D'aucuns me diront que le hasard n'existe pas (fou rire).

Dakaractu: En tant qu'épouse, comment jugez-vous M. Ahmed Khalifa Niass?

C'est un bon père de famille et il est d'une générosité légendaire

Dakarctu: Comment conciliez-vous votre rôle d'épouse, de politique, mais également vos autres activités de clinicienne?

Ces différents rôles que vous avez cités représentent les centres d'intérêt de ma vie. Chacun a son heure. En clair, c'est comme dans la vie, il suffit d'être organisé pour s'en sortir.

Dakaractu: Vous avez été promue Présidente Nationale des femmes du FAP (ndlr: parti de son mari), quel bilan tirez-vous des 11 mois du magistère de Macky Sall, qui recueille, depuis quelque temps, des critiques?

Je pense que ce bilan n'est pas encore satisfaisant. Et je ne suis pas très optimiste. Du tout alors. Comment le Président peut-il exiger de ses ministres et directeurs de sociétés nationaux de gagner leur localité sous peine de perdre leur poste? A mon avis le Président est toujours dans la logique de dépenser l'argent du contribuable dans des actions politiques. La démarche de rupture tant annoncée n'est pas encore d'actualité.

Dakaractu: Nous sommes à quelques encâblures des élections locales, est ce que Mme Niass sera dans les starting-blocks?

Notre parti prépare son congrès, car notre Président souhaite prendre sa retraite politique. Et je suis candidate à sa succession. Après cela, je pense que logiquement nous irons aux élections locales.

Dakaractu: Comment expliquez-vous votre engagement politique? Et quelles sont vos ambitions?

Mon engagement politique s'explique tout simplement par le fait que je ne me satisfait pas que de ma situation personnelle. Je me sens concernée par le sort des autres. Ma seule ambition c'est de servir mes concitoyens en apportant ma touche dans l'amélioration de leurs conditions de vie.

Dakaractu: Que vous inspire la traque des biens supposés mal acquis?

Cela m'inspire une déception. Vous savez un pays qui veut se construire gagnerait à miser plus sur une réconciliation de ses citoyens en lieu et place de la divergence, de la vindicte... Je vous donne l'exemple de l'Afrique du Sud et de son Père Nelson Mandéla. Cet homme a subi l'un des traitements les plus injustes, mais pour le bien de son peuple, il a entamé une réconciliation nationale.

Dakaractu: Dans un tout autre registre, vous arrive t-il de nourrir des regrets?

Je remercie le Bon Dieu. Par sa grâce, j'assume mon parcours. Pour ainsi dire que je n'ai aucun regret.

Dakaractu: Quelle est votre plus grande peine?

Ma plus grande peine c'est de voir au quotidien, les difficultés que rencontre la jeunesse de mon pays face à ses espoirs, à son avenir.

Dakaractu: Mme, quelles sont vos distractions durant vos rares moments de liberté?

Je fais du sport, j'aime la lecture et le cinéma.

Dakaractu: Qu'est ce que vous détestez par dessus tout?

L'hypocrisie.

Dakaractu: Votre plat préféré?

Thiéré ak M'boume (éclat de rires).

Dakaractu: Entre parenthèses, M. Niass raffole de quel plat?

Vous lui demanderez (Rires).

Dakaractu: Votre relation avec l'argent?

C'est juste un moyen qui peut aider à faire certaines choses utiles.

Dakaractu: En tant que psychologue, quel regard avez-vous sur la société Sénégalaise en général?

Notre société gagnerait à s'améliorer.

Dakaractu: Quelle lecture faites-vous de la situation au Nord-Mali?

Je trouve que c'est vraiment triste et regrettable.

Dakaractu: Votre dernier mot?

Je souhaite beaucoup de courage et bonne chance à mes compatriotes, surtout les jeunes. Et vous remercie de m'avoir donné l'opportunité de m'exprimer.

Dakaractu2




Samedi 23 Février 2013
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par julie fall le 23/02/2013 20:03
c'est quoi cette interview de merde. retournes dans ta cuisine. tu aurais du choisir un mari de ton age et de ta génération. t'es fichue , jeune fille au foyer et le monde avance

22.Posté par edouardo le 23/02/2013 19:10
ambitieuse, courageuse, des qualités qui l ont forgé et qui font ce qu elle est ! du courage cous tu y arriveras

21.Posté par Ernesto le 23/02/2013 14:44
Homme athlète Mur avec gros et long sexe baise bien cherche femme à baisé alors me contacter en toute toute discrétion sur ma boite barhamdos@hotmail.fr . Déplacement et voyage j'accepte

20.Posté par Nouveau au Senegal le 23/02/2013 14:16
Nouveau au Sénégal

Comment Obtenir des Applaudissements Enthousiastes — même une Standing Ovation —à chaque fois que vous parlez ! Ce Séminaire sur le Développement Personnel Nouveau au Sénégal par son caractère Subliminal à travers l’Hypnose et la Programmation Neuro Linguistique que nous pratiquons lors de nos rencontres d’Eveil Psychologique, va vous aider à prendre la parole en public.

Vous pourrez parler sans avoir Peur!

Découvrez une méthode Unique pour maîtriser votre voix et vos prises de parole. Inscriptions: gsi_gsi@ymail.com 00221 77 035 51 95.

Notre cabinet avec son système de cours progressif, sa pédagogie et son incomparable richesse apporte cette nouvelle technique de Développement Personnel avec toute son Efficacité.

A vous de faire le premier pas ! Ecrivez nous, ou appelez nous si vous désirez transformer votre personnalité !

gsi_gsi@ymail.com / 00221 77 035 51 95

www.gsicoaching.blogvie.com

19.Posté par dolima le 23/02/2013 13:21
j,ai trouvé l'interview trop people pour une personne qui aspire à des grandes responsabilités, madame n,accepe plus ce jeu avec DAK ACTU, on attends de vous un decryptage intellectuel sur la situation politique sociale et conomique du pays

18.Posté par youssou le 23/02/2013 13:12
AU SENEGAL HOPITAL ABASS NDAO

Depuis un an l’Hôpital Abass NDAO dirigé par le Dr Youssouph NDIAYE ne fonctionne pas, par une mauvaise gestion des ressources financières disponibles. Il ne maitrise pas les dépenses prioritaires de l’Hôpital, des affectations arbitraires et de complaisance (une cuisinière affectée à la pharmacie), maintien d’agents admis à la retraite, promotions d’agents incompétents (adjoint chef du SAF qui n’existe pas dans l’organigramme), retards de salaires, non paiements de motivations internes, paiements de subventions non prioritaires selon son humeur, financements de formations inopportunes sur les maigres ressources financières de l’hôpital à ses dougourous Etc.…..
Le personnel est en sit-in depuis de 05 décembre 2012 à aujourd’hui. Lors de la crise de juin 2012, le Directeur faisait des sorties médiatiques intempestives, pourquoi ce silence coupable durant celle-ci ? Tout le personnel disait que l’hôpital est dirigé par le chef des soins infirmiers Arona DIOP, c’est lui qui décidait des affectations des agents, contrôlait les états financiers.
Au secours, au Secours, Madame le Ministre de la Santé de l’Action Sociale, dégagée ce Directeur pour la paix et stabilité de l’hôpital.
A sa décharge le Maire de Dakar PCA du centre hospitalier Abass NDAO, depuis le Conseil d’Administration de novembre 2011, avait demandé à la Direction de l’hôpital, d’exprimer ses besoins en équipements médicaux rentables, pour les acheter sur la subvention de deux cent millions (200.000.000) de l’année 2012. Chaque mois l’Hôpital dépense près de 113.000.000 francs uniquement pour les salaires, donc que représente 200 millions ? Le personnel souhaite que cette somme entre dans le cadre d’investissement en matériels médicaux rentables. Le Directeur qui est incompétent irrespectueux de la hiérarchie et hors loi, n’a rien fait à ce sujet, il passe tout son temps à des querelles, règlements de compte, mensonges, des conflits inutiles avec ses collaborateurs directs.
Dans les ondes de sud FM le vendredi 11.11.2013, le Chef du Service des Soins Infirmiers (Arona DIOP infirmier d’Etat) donc la nomination est illégale (voir la loi 98-08 du 02.03.1998 réforme hospitalière), a donné de fausse information par rapport à la subvention de 2012 et sur la réalité du fonctionnement de l’Hôpital. C’est lui qui dirige l’hôpital, il est logé, nourri, blanchi, gérant des mouvements et du carburant des trois ambulances. Toute sa famille travaille à l’hôpital, ses vœux et désirs sont exécutés à la lettre par le Directeur Youssouph ND IAYE.
Le tribunal hors classe de Dakar, audience publique ordinaire du 07 juin 2012 a condamné
Monsieur Arona DIOP, coupable des délits de faux et usage en écritures privées et d’usurpation de qualité, à six(6) mois assortis de sursis et une amende de 5 millions avec ses complices ( procès avec le SYNTERAS).
Le principal problème de l’Hôpital se trouve à la gestion et aux priorités de dépenses. Pour illustration voici la situation des dépenses non autorisées par le CA, exécutées par le Directeur.
DEPENSES EFFECTUES PAR LE DIRECTEUR NON AUTORISEES PAR LE CONSEIL D’ADMINISTRATION
LE 31/12/2011
SITUATIONS DES STAGIAIRES
SERVICE GENERAL EFFECTIF 82 PAIEMENT 30.000 FRS MONTANT MENSUEL 2.460.0000 FRS ANNUEL 29.520.000 FRS
CUISINE EFFECTIFS 10 PAIEMENT 30.0000 FRS MONTANT MENSUEL 300.000 FRS MONTANT ANNUEL 3.600.0000 FRS
TOTAL EFFECTIFS 92 PAIEMENTS 30.000 FRS MENSUEL 2.760.0000 FRS ANNUEL 33.120.0000 FRS
LE 31/12/2012
SERVICE GENERAL EFFECTIF 84 PAIEMENT 50.000 FRS MONTANT MENSUEL 4.200.0000 FRS ANNUEL 50.4000.000 FRS
CUISINE EFFECTIFS 17 PAIEMENT 50.0000 FRS MONTANT MENSUEL 850.000 FRS MONTANT ANNUEL 10.200.0000 FRS
SERVICE GENERAL 1 EFFESTIFS 13 PAIEMENT 30.000 FRS MENSUEL 390.000 FRS ANNUEL 4.680.000 FRS
SECRETAIRES STAGIAIRES 2 PAIEMENT 220.000 FRS MENSUEL 220.000 FRS ANNUEL 2.640.000 FRS
RETRAITEE CUISINE 1 AGENT PAIEMENT MENSUEL 100.000 FRS ANNUEL 1.200.0000 FRS
RETRAITE CONTROLEUR DE GESTION 1 AGENT PAIEMENT MENSUEL 300.000 FRS ANNUEL 1.800.000 FRS
TOTAL EFFECTIFS 118 PAIEMENTS PAIEMENT MENSUEL 6.060.000 FRS ANNUEL 70.920.0000 FRS
ECART ENTRE DECEMBRE 2011 ET DECEMBRE 2012 : ECART MENSUEL 3.300.0000 FRS ECART ANNUEL 37.800.000 FRS ;


LIRE LA LOI SUR LA REFORME HOSPITALIERE ARTICLE 7 98-12 du 02 MARS 1998

NOMINATION du Chef du service des soins infirmiers loi 98-08 du 02 mars 1998
Article 32 : Il est crée dans chaque établissement un service de soins infirmiers placé sous la responsabilité d'un
technicien supérieur de santé ou d'un cadre infirmier nommé par le Directeur. Il est membre de l'équipe de direction. Il est responsable de l'organisation générale des soins infirmiers, participe à la recherche, à évaluation, à la mise en place de la politique de formation. Il est chargé de l'élaboration du volet « soins infirmiers » du projet d'établissement.

Où se trouve le directeur, pourquoi il fuit les médias depuis décembre 2011 ?
C’est parce qu’il n’a pas la vérité cette fois.


17.Posté par ngor le 23/02/2013 11:43
rappeler vous que c'est cette femme qui a construit un College dans son village. Du courage et bonne continuation

16.Posté par mya le 23/02/2013 11:24
Fermez les yeux, détendez-vous, laissez-vous bercer par un bon massage doux ou tonique. Le tout, dans un cadre enchanteur et très discret.
Faites-nous confiance. Le bien-être, c’est notre domaine !!!
Tel : 70 829 95 95/ 33 865 25 21

15.Posté par diouf le 23/02/2013 10:52
je suis étudiant en master 2 en physique à l'UCAD et je dispense des cours à domicile de mathématique et physique chimie de la 6em à la terminale tel 77 647 00 04 ou 70 564 77 34

14.Posté par Jeanne le 23/02/2013 09:33
ELLE TUE SON EX MARI ITALIEN ET SA RIVALE POUR L’HÉRITAGE DE SA FILLE

13.Posté par siré le 23/02/2013 09:28
et puis, elle au moins se soucie de la jeunesse de son pays; contrairement à ceux qui nous gouvernent qui ont pratiquement tourné le dos à nous autres jeunes. nila dé, ala athiou

12.Posté par siré le 23/02/2013 09:24
elle est vraiment belle!

11.Posté par NOUVEAU SITE TRES ENRICHISSANT le 23/02/2013 04:04
LES 4 V DES NOUVEAUX TYPES DE ‘’MARRE-A-BOUT’’!

Le Sénégal par le passé » a connu de Grands Hommes qui ont su planter le drapeau de l’Islam. Ils étaient armés de courage mais surtout de foi. Mais de nos jours, on constate le contraire. Des personnes malhonnêtes doublés d’escrocs de renommé international se font passés pour des ‘’MARRE-A-BOUT’’. Sous prétexte qu’ils sont Fils ou petits fils. Ce cirque a assez duré au Sénégal et il est grand temps de dire basta à ces conneries.

On voit des gens qui pendant leurs jeunesses déviergent toutes les jeunes filles du quartier car disposant d’une fortune mais arriver à un certain âge ils prennent un chapelet et portent de très grands boubou et deviennent subitement des ‘’Anes de DIEU’’. Ils effacent d’un coup tous les péchés qu’ils ont commis et oublient de facto toutes les jeunes filles qu’ils ont brisées par leurs mensonges. Arrivé à l’âge de 40 ans ils prennent une adolescente pas n’importe laquelle comme épouse. Mais ils ne s’en arrêteront pas à elle, car la Viande Fraîche est leur raison d’être.

A la surprise générale ils commencent à animer des débats religieux pour exalter les sois disant exploits de leurs grands-pères. Même si c’est vrai que leur grand-père a certes beaucoup fait pour l’islam mais il n’était qu’un homme, ni plus ni moins. Mais ils le mystifient en racontant des épopées qui amènent les pauvres à commettre des scènes d’hystéries. Alors que la grande partie de leurs propos relèvent du mensonge !

Ces MARRE-A-BOUT oublient que même le petit féticheur malien est capable de faire des exploits. Au lieu d’orienter leurs disciples vers l’ISLAM ou le prophète Mohamed(PSL) ils répètent les épopées de leur grand-père. A force de mentir ils finissent toujours par convaincre ceux qui les écoutent. C’est comme la dame qui va voir un féticheur qui en sacrifiant une poule lui montre des ‘’miracles’’. Elle finit toujours par croire à ce féticheur qui pourtant ne fait qu’utiliser des djinns.

Ces MARRE-A-BOUT sont des êtres plus qu’ordinaires car ils mangent, pétent, chient et baisent comme tout le monde. Si tel n’est pas le cas donnez-moi l’exemple d’un MARRE-A-BOUT qui ne peut rester un jour sans aller aux toilettes ! Ils sont plus qu’ordinaires car ils sont des obsédés sexuels tous ceux qui les intéressent c’est la Viande Fraîche. La preuve ils ont au minimum 2 épouses sans oublier ceux avec qui ils ont divorcé et ceux avec qui ils couchent loin des yeux. Mais cela ne me surprend guère si on sait que ‘’leur-dieu’’ a eu plus de 50 enfants. Il n’était ni plus ni moins qu’homme certes qui a beaucoup fait pour l’islam mais qui a eu à pécher comme tout citoyen normal. Car il avait plus de 4 épouses et donc la majorité de ses enfants sont nés hors mariages, je ne dis pas que c’est de l’adultère ! Et ne me dites surtout pas qu’il a obtenu tous ses enfants par le biais d’un chapelet il a travaillé et dur même pour les avoir. Il faut arrêter des mystifier des gens qui ont péché car ils ne sont pas DIEU.

Ces MARRE-A-BOUT sont devenus arrogants, prétentieux alors qu’ils sont plus proches de SATAN que Dieu. Et ils font croire aux pauvres Sénégalais que la clé du paradis est entre les mains de leur grand-père. Ce sont des balivernes que de tenir de tels propos. Ils font croire aussi à leurs talibés que le sol de leurs villages est bénit. Une fois enterrée là-bas vous avez de très grande chance de ne pas aller en enfer. Qu’ils sont comiques ! Mais pour qui se prennent ces gens ?!

Si vraiment ces MARRE-A-BOUT étaient des hommes de Dieu il n’y aurait pratiquement plus de mendicités au Sénégal car ils sont tous multimilliardaires. Il suffisait qu’ils sortent l’argent qu’ils détiennent dans leurs comptes bancaires et l’investissent dans l’agriculture pour que le Sénégal atteigne l’autosuffisance alimentaire. Mais ils ne le feront jamais car tous ceux qui les intéressent c’est la Viande FRAICHE. Ils collectionnent les belles voitures, les immeubles sans oublier les passeports diplomatiques. Ainsi pour eux la vie se résume aux 4 V : Villas, Voitures, Voyage et Viande fraiche.

Ces MARRE-A-BOUT sont tellement arrogants qu’ils oublient que tous ces milliards que leurs donnent leurs disciples proviennent de bien mal acquis. Et ce qui me fait le plus rire c’est qu’ils ne reçoivent et ne respectent que les pilleurs de la Rue publique. Ceux qui se ressemblent s’assemblent.

Et gare à ceux qui refuseraient d’exécuter leurs vœux ! Tout y passe réprimande, menace, insulte. Vous ne me croyez certainement pas mais demander à TANE Bombé ! Et pourquoi s’agenouiller devant ces êtres sans scrupules ? Juste pour faire croire aux disciples dotés tout sauf de raison qu’ils sont comme eux pour pouvoir bénéficier de leurs cartes aux élections même si au fond on sait que ces MARRE-A-BOUT vont gouter à de nouvelles viandes Fraîches avec cet argent.

Regarder moi ce MARRE-A-BOUT qui une fois en prison au lieu de se rapprocher du Tout Puissant a cherché à insérer en catimini sa 7 me épouse pour une séance de Body to Body. Ils sont comiques et ne peuvent pas résister à la Viande fraiche. Et vous n’avez certainement pas oublié le marabout Serigne Moustapha Mbacké dit Bara Doly, reconnu coupable pour les délits de violences et voies de fait et de vol au préjudice de la dame Zakia Nasr.

Pour rappel ce MARRE-A-BOUT et la dame Zakia Nasr ont fini par se prélasser dans des relations d’adultère. Et l’emprise de dieu argent se mêlant à celle des désirs charnels, les partenaires se sont retrouvés opposés dans un conflit qualifiable d’affaire financière et sexuelle. La dame était à l’époque mariée (mère de quatre enfants, ainsi que son époux, avaient fini par porter plainte contre le MARRE-A-BOUT).

Lors du procès qui s’était tenu à huis clos, le prévenu avait juré sur tous les dieux qu’il n’a jamais violé la plaignante. Selon lui, c’est celle-ci qui venait régulièrement le trouver chez lui. Il avait aussi contesté les autres faits qui lui étaient reprochés. Pour laver son honneur, Zakia Nasr, par le billet de ses avocats, avait réclamé 100 millions de francs CFA au prévenu. La représentante du parquet avait requis deux ans de prison ferme contre le prévenu. Les avocats de la défense avaient soutenu que cette histoire a été montée de toutes pièces et donc plaidé la relaxe pure et simple de leurs clients pour les délits de viol, menace de mort, et viol avec violence. Dans son délibéré, le tribunal avait condamné le MARRE-A-BOUT à deux ans de prison dont un mois ferme.

Vous n’avez pas aussi oublié un autre MARRE-A-BOUT qui en ce moment est un peu éloigné du paradis. Car le suicide est vu par l’Islam comme un acte de non croyance et de désobéissance en vers Dieu puisque c’est Dieu qui met les personnes dans un état tel qu’elles veulent se suicider. Se suicider un péché. Les suicidaires demeureront en enfer. Le Prophète Mouhamed (paix et salut sur lui) a dit dans un de ces Hadîths : "Celui qui s'est tué en utilisant un objet coupant, alors, dans le feu de l'enfer où il séjournera à jamais ("khâlidan mukhalladan fîhâ abadan"), son objet sera dans sa main et il se le plantera dans le ventre. Et celui qui a absorbé du poison et s'est tué ainsi, il l'absorbera dans l'enfer où il séjournera à jamais. Et celui qui s'est précipité d'une montagne et s'est tué ainsi, il se précipitera dans le feu de l'enfer où il séjournera à jamais" (rapporté par Muslim).
Mais malheureusement comme il se croit tout permis ce MARRE-A-BOUT avait trouvé refuge dans son village ‘’béni’’. Il y était en cavale. Condamné le 2 mai 2002, pour escroquerie portant sur deux milliards de francs CFA au préjudice de la Banque internationale pour le commerce et l'industrie du Sénégal (Bicis), les autorités n’arrêtent Khadim Bousso que le 5 mars 2003, soit un peu plus de dix mois après. Non sans avoir demandé et obtenu, dit-on à l’époque, le feu vert préalable du Khalife.
Khadim Bousso faisait l’objet d’une réquisition d’incarcération et d’un mandat d’arrêt. Ce, suite à son évasion de la prison le 29 avril de la même année. Khadim Bousso avait profité d’un passage au pavillon spécial des détenus de l’hôpital Aristide le Dantec de Dakar pour s’évader. Après des jours de recherches, les éléments de la Division des investigations criminelles (Dic) parviennent à le localiser dans la périphérie de Touba. Mais, la mort du MARRE-A-BOUT-homme d’affaires a suscité en son temps bien des interrogations. Certaines sources avaient parlé de bavure policière et d’autres de suicide. D’autant plus que la victime avait déclaré, bien auparavant par téléphone depuis son refuge de Touba, qu’il préférait se suicider plutôt que de retourner en prison.

Les sources policières, à l’époque avaient révélé que les agents de la brigade spéciale qui traquaient Khadim Bousso depuis plusieurs jours, avaient entendu un coup de feu avant de défoncer la porte de l’un de ses domiciles de Touba, dans le quartier Gare Bou Ndaw. C’est là où ils ont trouvé Khadim Bousso, gisant par terre, une balle logée dans la tempe droite, une arme de petit calibre près de lui. Serigne Khadim Bousso (50 ans), marié à trois femmes, «avait bâti sa réputation sur ses pouvoirs mystiques et sa fortune. Il était marabout par sa naissance et son appartenance à la famille de Sokhna Mame Diarra Bousso (mère de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur de la confrérie des Mourides).» L’homme d’affaires était à la tête de deux entreprises : la Nouvelle société de commerce (Nosocom) et l’Internationale pour le développement du commerce sénégalo-maghrébin (Idecom). Il avait également créé le Regroupement des opérateurs économiques du Sénégal (Roes) et possédait de nombreuses villas à Touba et dans d’autres régions du Sénégal.
Et vous pensiez sérieusement qu’un Homme de DIEU de surcroit Khalife Général puisse être empoisonné ?

Mais de grâce arrêtez ces moqueries, DIEU ne nous cesse nous Sénégalais de nous monter des exemples pour que nous ouvrons les yeux mais nous refusons. L’enfer risque d’être surpeuplé de Sénégalais. Retournons-nous chers compatriotes vers le TOUT PUISSANT, l’OMNIPOTENT, l’OMNISCIENT !
L’argent que vous donnez à ces MARRE-A-BOUT pour qu’ils baisent les belles filles peut servir aux personnes diminues qui se trouvent dans vos quartiers sans oublier les pauvres prisonniers qui sont plus de 200 personnes dans une chambre. Aidez ceux qui sont moins forts que vous et dites merde à ces imposteurs de MARRE-A-BOUT.

D’après le site Dakaractu de source proche de la jet-setteuse, un jeune MARRE-A-BOUT "mbacké mbacké" du nom de Serigne Bara serait terriblement amoureux d’Adja N’ doye.
Serigne Bara est un jeune MARRE-A-BOUT, issu d'une famille réputée de Touba, qui a rencontré l'ex mannequin dans un restaurant de Dakar, aux Almadies plus précisément. Depuis leur rencontre, nous confie une amie d’Adja, " ils ne se quittent plus et Bara l'a sommée de ne plus courir les rues de la capitale, puisqu'il a la ferme intention de l'épouser. " Ce que du reste, Adja semble suivre à la lettre, puisqu'elle a retrouvé réconfort et sourire auprès de son nouveau galant. Adja Ndoye qui a souffert de sa rupture avec Mara Ndiaye au point d'envoyer des sms et menacer Samira Nicky Diop, la copine de ce dernier, semble retrouver le sourire dans les bras du jeune "mbacké mbacké".
Le seul hic réside dans le fait que la famille du jeune MARRE-A-BOUT ne voit pas d'un très bon oeil ce projet d'union, eu égard au côté sulfureux de la prétendante, et dont les échos leur sont parvenus. La famille juge que ce digne fils de Touba ne doit pas se marier avec une fille de "moeurs légères" comme Adja Ndoye, qui fume, qui boie et exhibe ses parties à chaque fois qu'elle apparait à la presse. Cependant, les tourtereaux continuent à se fréquenter de manière assidue, et concocteraient même un plan pour faire passer l'affaire...

L’argent que vous leur donnez ne sert qu’à cela : gouter aux Viandes fraiches des plus belles nymphes car c’est leur raison d’être.
Si ce n’était que le sang l’oncle du prophète Abou Lahab n’irait jamais en enfer. Hors il est dit sur le saint coran’’ Que périssent les deux mains d'Abu-Lahab et que lui-même périsse. Sa fortune ne lui sert à rien, ni ce qu'il a acquis. Il sera brûlé dans un Feu plein de flammes de même sa femme, la porteuse de bois à son cou, une corde de fibres».
Si l’oncle du prophète ne peut échapper à l’enfer ..................................................................................

LIRE LA SUITE SUR: www.senegal60.com

10.Posté par boy bambara le 23/02/2013 03:40
Khalé magueuna way! Je l'ai vu grandir pendant qu'elle étudiait. Je ne lui jette pas de fleurs ndakh défalouma dara, nada, mais c'était une élève studieuse. ah oui! Oh, adouna dou dara ndeyssane.

9.Posté par diné dji le 23/02/2013 03:36
Mais les gars, cette femme est mortelle! Je comprends maintenant pk Ahmed di jaloux ki dafa machallah! allahou akbar, astakhfourllah sakh

8.Posté par diadieuf way! le 23/02/2013 03:30
Au fait gars-yi ahmed khalifa minguissi dara han! Walla bok?

7.Posté par diadieuf way! le 23/02/2013 03:27
Diadieuf way gars yi! Je me réjouis que le forum est civilisé. Lou khèw? Ah en tt cas, le respect des opinions de chacun est primordial; tentez d'être diplomate rek afin de rendre le dialogue plus objectif. Et considérez la divergence de vos opinions comme un fait enrichissant! Wa salam!

6.Posté par bounkhatab 2 le 23/02/2013 03:20
J'abonde dans le même sens qu'Isabelle! Il faut privilégier la discussion en toute sincérité. Moi qui vous parle, j'ai vécu pareille situation. J'étais en France avec mon épouse et elle militait dans un autre parti. Nous ne partagions pas les mêmes idéologies politiques. Au début, c'était des tiraillements à n'en plus finir. J'ai fini par faire des concessions. au fil du temps, j'ai fini par admettre que ma femme pouvait avoir raison sur certains points car, ne l'oublions pas mouy goor di djiguène personne n'a le monopole de la vérité absolue. Il y'a du vrai dans les paroles de chacun; selon la perception que l'on a de son environnement.

5.Posté par françois le 23/02/2013 03:10
Ah yaye fatou, tjrs aussi pertinente! Macky ferait mieux de l'enrôler. Au moins, elle a de la suite dans les idées. Mais nak est ce que Marième dou ja...?

4.Posté par isabelle le 23/02/2013 03:07
Makhou, je vous suggère de discuter librement et de profiter des arguments de l'autre pour avancer dans sa propre perception. Chacun est libre de s'engager comme il l'entend. Il faut proner la démocratie! Dé nga déf dankeu et ne pas t'emporter par ta propre fougue et tes propres opinions personelles.

1 2


Dans la même rubrique :
SALL CRASH !

SALL CRASH ! - 24/04/2014