Mise sur orbite de Fogeca : Un outil pour la promotion de l’économie africaine


Mise sur orbite de Fogeca :  Un outil pour la promotion de l’économie africaine
Le Forum des Opérateurs pour la Garantie de l’Emergence Economique en Afrique (FOGECA) riche de plus de 800 hommes d’affaires et opérateurs économiques n’a nul autre objectif que de service de cadre de promotion de l’économie africaine. Sous la présidence d’Amadou Diagne, le Fogeca s’inscrit également dans la logique de lutte contre la pauvreté à travers la création de micro-entreprises et de groupements d’intérêt économiques au profit, notamment, des jeunes et des femmes, la formalisation du secteur informel africain, à travers le renforcement des capacités et le développement de mécanismes de financement adaptés, la facilitation de la réinsertion économique des émigrés de retour en Afrique et le développement d’un partenariat entre les opérateurs économiques africains et ceux du reste du monde. Actif dans le milieu économique avec l’installation de plusieurs cellules d’opérateurs économiques au Sénégal en 2007, la participation au Forum des affaires tenu à Bamako, en 2007, sous la présidence des premiers ministres du Sénégal et du Mali, la participation à la 11ème foire Islamique, au CICES, en novembre 2007, pour la promotion des relations économiques et des investissements avec les opérateurs économiques arabes, la participation au Conseil présidentiel sur la révolution verte en 2009 , etc. Poursuivant l’ambition de fédérer les opérateurs économiques africains autour des idéaux d’intégration et d’émergence de notre continent, le Président Amadou Diagne a fini de faire le tour de certains pays africains, plus particulièrement de la zone UEMOA, pour rencontrer et sensibiliser le maximum de chefs d’Etats et de chefs d’entreprises sur les objectifs de son organisation. Dans ses projections économiques, le Forum des Opérateurs pour la Garantie de l’Emergence Economique en Afrique (FOGECA) a déjà) finalisé un budget de prés 900 millions de francs CFA.
Dimanche 11 Décembre 2011




1.Posté par badou le 12/12/2011 08:47
Certaines personnes sont très méchantes dans ce pays et ne veulent pas voir ceux qui travaillent et qui réussissent.Les actions de M Amadou Diagne , a travers le FOGECA , sont très nobles et concourent à faire avancer les faibles économies de nos pays. Je pense qu'une personne comme M Amadou DIAGNE qui se bat pour l'Afrique et qui fait des actions visibles à travers tout le continent , devait plutôt recevoir des encouragements et des facilitations de tous les africains et plus particulièrement des sénégalais qui devaient être fiers de lui, en tant que sénégalais reconnu au plan africain pour sa bataille pour le développement des entreprises africaines.
Mais non en lieu et place , certains esprits méchants et tordus sortent n'importe quoi.
Poursuivez M Amadou DIAGNE , vous etes sur la bonne voie, n'en plaise a vos détracateurs

2.Posté par weuz diagne le 12/12/2011 09:02
Messieurs de DAKARACTU , dites nous si ce Amadou Diagne est diffèrent des voyous que vous dènoncez tous les jours au point point que vous censurez les commentaires le concernant , à moins que d'autres connivences vous lient.

3.Posté par VERITE le 12/12/2011 09:21
On s'etonne en Italie , de voir des gens qui affichent un profil bas dans certains milieux, puissent etre introduits auprés du PRESIDENT DE NOTRE REPUBLIQUE LE SENEGAL.
Monsieur Diagne , était étudiant à Siena en Italie , et n'a pu etre diplomé car ayant fortuitement rencontré des gens avec qui il s'est associé pour creer la societe immobilière, pour rentrer definitivement au pays;et puisqu'il n'est pas préparé professionnellement à affronter le business, aprés moults déboires , la voie la plus facile serait d'avoir ses entrées au plus haut niveau , pour des gains faciles : séminaires bidons, projets sans suite..
Que dire de Abou AW , qu'on a vu à coté du chef de l'etat avec une horde de musiciens acquis à la cause de notre Guorgui national ;quand on sait que des victimes , il en a fait pour des sommes faramineuses leur promettant ds visas d'entrée dans l'espace shenghen ; en plus du trafic de faux billets de banque entre Dakar et Abidjan.
Pluis grave , le senateur Charles Mendy , qui s'est enfui de l'Italie, avec lui , la collecte d'argent des associations senegalaises du nord , destinée aux sinistrés senegalais , dont l'ambassade du senegal à Rome etait l'initiatrice de cette action sociale. M. Mendy dont le niveau d'etude est le brevet et meme pas le diplome , se targue d'etre un ex etudiant de l'ucad dans son profil facebook
La liste n'est pas exhaustive , et on ne peut conclure sans parler de farba senghor , qui dit avoir etudié dans une ecole d'administration en Italie, et d'en etre sorti avec la mention hors du commun;quand on sait que cette ecole et la mention n'existent que dans son immagination.
Tout cela , pour mentionner que le chef de l'etat avec tous ses services de renseignement , ne reussit pas à s'entourer de gens qui sont à la hauteur , credibles et honnetes.

4.Posté par Antonio Ela Nguema le 19/08/2012 10:14
Nous sommes tres desoles de constater que un groupe de Senegalais sans scrupulent, soutient les detenteurs des biens mal adquis de la Guinea Equatorale, un pays sans eau, ni electricite, ni un sel librairie. Les membres de FOGECA, sont ennemis de la Guiee Equatoriale et du developpement de notre continent, puisqu " ils soutiennent la democratie et la kleptocrature en installee en Guinee Equatoriale.

Les cadres equatoguineens rejettent en bloque la contribution economique de notre pays au FOGECA et denonce avec toute son poid les declarations prononcees par le soit PCA de Fogeca en soutenant les grands voleurs de long chemin et a col blanc de notre pays dirige par Obiang Nguema et ses acolytes,
La Guinee Equatoriale veut une croissance economique qui engendre un developpemet social avec le minimum legal; eau, librairie, medicaments dans les hopitaux, lutte contre la pauvrete. emploi pour les guineens, etc mais ce gouvernement lutte contre ne Bonheur Nacional Brut des guineens,
Nous vous denondons de ne plus piller notre pays et de nous laisser tranquile, nous allons bientot resoudre ce probleme de democrature.
A bientot apres le chengement de la dicature fdans notre pays.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016