Meurtre du taximan Ibrahima Samb : La LSDH regrette l’usage injustifié et excessif d’une arme à feu


Meurtre du taximan Ibrahima Samb : La LSDH regrette l’usage injustifié et excessif d’une arme à feu
 Le meurtre du taximan Ibrahima Samb, avant-hier nuit, a fait réagir la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh). Son président, Me Assane Dioma Ndiaye, «regrette l’usage injustifié et excessif d’une arme à feu ayant entraîné le décès du chauffeur Ibrahima Samb à la lumière des témoignages recueillis sur les lieux du drame et qui ne laissent entrevoir aucune proportionnalité ni un état de nécessité quelconque». La Lsdh rappelle que «si la détention d’une arme à feu peut être légale et légitime dans un état de droit, celle-ci ne peut en aucun cas constituer une source d’atteinte potentielle ou avérée à un droit aussi fondamental que le droit à la vie en dehors des conditions et permissions définies par la loi». C’est pourquoi, elle appelle à «un traitement judiciaire de cette affaire qui soit suffisamment dissuasif afin de décourager toute velléité de réitération de tels faits».
Samedi 29 Octobre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :