Meurtre de Fodé Ndiaye: les auteurs seront ’’punis’’, assure Cheikh Tidiane Sy


Meurtre de Fodé Ndiaye: les auteurs seront ’’punis’’, assure Cheikh Tidiane Sy
Les auteurs du meurtre de l’auxiliaire de police Fodé Ndiaye seront identifiés et punis, a assuré dimanche le ministre de la Justice, Cheikh Tidiane Sy.

S’exprimant au cours de la levée du corps du jeune policier tué vendredi soir à Dakar, le ministre de la Justice a dit qu’une enquête a été ouverte, rapporte la Radio futurs médias (RFM, privée).

Cheikh Tidiane Sy a qualifié de ‘’criminels’’ les auteurs de cet acte.

La cérémonie de levée du corps s’est déroulée à l’hôpital Principal de Dakar en présence du ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom, qui a présenté ses condoléances et celles du chef de l’Etat.

Auxiliaire de police, Fodé Ndiaye, la vingtaine, est décédé vendredi soir à l’occasion d’une manifestation, suite à la publication de la liste des candidats à l’élection présidentielle du 26 février prochain.

Selon un communiqué reçu à l’APS, son enterrement aura lieu à Koungheul (296 Km, à l’est de Dakar). Le défunt était précédemment en service au Groupement mobile d’intervention (GMI).

De violents incidents ont éclaté à Dakar et à l’intérieur du pays. Les protestataires rejettent l’acceptation de la candidature du président sortant Abdoulaye Wade pour un nouveau mandat, après ceux de 2000 et 2007.

Le ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom, a annoncé l’ouverture d’une enquête destinée à identifier les responsables de la mort du policier Fodé Ndiaye.

‘’Une enquête est ouverte par les services compétents en vue d’identifier les auteurs et complices de ce crime odieux’’, a-t-il indiqué dans un communiqué transmis à l’APS, samedi.

Selon le ministre d’Etat, ‘’des éléments du Groupement mobile d’intervention (GMI) ont été pris à partie par des manifestants à l’angle des rues 45 et 40 à Colobane’’.

A cet effet, a dit Me Ngom, ‘’l’un d’entre eux, l’auxiliaire de police Fodé Ndiaye a été grièvement blessé à la tête par un jet de brique et a succombé peu de temps après’’.

‘’Le ministre de l’Intérieur tient à réaffirmer la détermination des forces de sécurité à maintenir l’ordre public, à protéger les personnes et les biens et préserver la paix et la tranquillité publique dans le respect des lois en vigueur’’.
Dimanche 29 Janvier 2012
APS




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016