Messi, des insultes qui pourraient coûter cher

Coupable de propos peu amènes à l’égard de l’arbitre du match face au Chili (1-0), Lionel Messi pourrait être suspendu par la fédération sud-américaine.


Dos au mur avant sa rencontre face au Chili, son bourreau lors des deux dernières finales de la Copa America, l’Argentine a retrouvé quelques couleurs grâce à sa victoire (1-0) face à la «Roja». Un répit qui pourrait néanmoins être de courte durée puisque si les vice-champions du monde émargent désormais à la troisième place du groupe de qualifications, c’est un déplacement périlleux en Bolivie qui se profile pour les hommes d’Edgardo Bauza.
Non pas en raison de la valeur de l’adversaire, la «Verde» n’étant qu’un faire-valoir dans ces éliminatoires, mais en raison des 3637 mètres d’altitude du Stade Hernando-Siles où se disputera la rencontre. Une altitude rarement bien vécue par les joueurs argentins. Et la tâche des Argentins pourrait être d’autant plus compliquée qu’ils pourraient devoir faire sans leur maître à jouer, Lionel Messi.
La faute aux insultes proférées envers l’arbitre de la rencontre face au Chili, la Fédération sud-américaine (CONMEBOL) devant statuer sur le cas de l’Argentin dans la journée. L’arbitre de champ, comme ses assesseurs, n’ont certes rien notifié dans leur rapport, mais la Fifa a demandé à la CONMEBOL d’investiguer suite aux images diffusées par la télévision à l’issue de la rencontre.
En cas de suspension du quintuple Ballon d’Or, l’Argentine aurait tout à craindre de son voyage à La Paz. En sept matches disputés sans son n°10, l’Albiceleste n’a remporté qu’une victoire pour quatre matches nuls et deux défaites. Et ce alors que les Argentins affichent cinq victoires en six rencontres jouées avec le natif de Rosario…
Mardi 28 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :