Menaces récurrentes de Wade contre Alioune Tine: le M23 réagit


Menaces récurrentes de Wade contre Alioune Tine: le M23 réagit
Depuis la grande manifestation du 23 juin 2011 à la Place Soweto et le lancement du Mouvement du 23 juin (M23) contre la violation de la Constitution du Sénégal, le président Abdoulaye Wade ne rate aucune occasion pour présenter le président de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l'homme (RADDHO) et porte-parole du M23, Alioune Tine, comme son pire ennemi.

Le M23 considère que cette manière de désigner Alioune TINE est assimilable à un appel au meurtre pour la liquidation physique d'un citoyen sénégalais dont le seul tort est de veiller, dans le cadre de son travail, au respect des droits et libertés inscrits dans la Constitution du Sénégal.

Le M23 tient le président Wade responsable des agressions physiques dont Alioune Tine et ses collaborateurs de la RADDHO et du M23 peuvent faire l'objet à compter du 5 janvier 2012, date diffusion du présent communiqué de presse.
Jeudi 5 Janvier 2012




1.Posté par Sokna le 05/01/2012 21:43
Ou sommes nous comment un Président peut -il parler ainsi sur ALIOUNE TINE, ce sont des menaces il parle de ALIOUNE TINE comme son ennemi, mais c'est grave ce vieux a perdu la tête....UN MECREANT A 87 ANS.....

2.Posté par poulo2 le 05/01/2012 23:15
se venger sur karim ou vivi the whore est la solution
gorkopoulo



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016