Mehmet Izol : « Le Festival des langues et cultures célèbre les valeurs humaines universelles »


Mehmet Izol : « Le Festival des langues et cultures célèbre les valeurs  humaines universelles »
Une centaine d’élèves en provenance d’une vingtaine pays vont prendre part à la 14e édition du Festival international des langues et cultures de Dakar, samedi, à l’initiative du groupe scolaire Yavuz Salim. Ce sera sous le haut parrainage du Ministre de la Culture et de la Communication, du Ministre du Tourisme et des Transports Aériens, du Ministre de l’Education Nationale et du Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.
 
 
Pour le directeur de l’école Yavuz Selim, Mehmet Izol, il s’agit de promouvoir la recherche, l’apprentissage et les échanges d’informations à l’appui de la paix. Le principe est que les élèves tentent d’engager avec les visiteurs et la communauté locale en lançant et en participant à des activités sociales, culturelles et éducatives. « Ils nouent des liens solides et des amitiés durables, suscitant des espoirs pour la paix mondiale », a-t-il expliqué. Il a rappelé que le festival qui était centralisé en Turquie sera désormais organisé sur d’autres continents, notamment en Afrique où le Sénégal est choisi pour accueillir l’édition de cette année. Ainsi, il souligne que ce festival se veut un forum pour la jeunesse célébrant les valeurs humaines universelles, regroupant des centaines d’étudiants issus de plusieurs pays et contribuant à permettre aux jeunes du monde de mieux se connaitre. « Dans son essence, ce festival est une olympiade culturelle qui constitue une expérience unique pour les participants en termes de rencontres, d’échanges, de découvertes et de célébration des valeurs universelles de respect et de dignité humaine. Près de 150 artistes venant d’une vingtaine de pays sont attendus à l’édition de cette année », a-t-il relevé. Les visiteront pourront visiter des stands d’exposition culturelle des différents pays participants. À travers cette initiative, les responsables de l’établissement comptent apporter leur pierre à la construction de la paix.
Selon lui, ce festival est la preuve que « malgré toutes les diversités culturelles et religieuses, les populations ont un point commun, permettant de se faire comprendre, se tolérer et vivre ensemble, malgré leurs différences ».
       L’IFLC, forum pour la jeunesse célébrant les valeurs  humaines universelles, regroupe des centaines d’étudiants issus de plusieurs pays et contribue à permettre aux jeunes du monde de mieux se connaitre
 
Jeudi 21 Avril 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :