Médiation réussie du préfet de Dakar Alioune Badara Diop: Les grévistes de la faim de SAXE mettent fin à leur mouvement


Médiation réussie du préfet de Dakar Alioune Badara Diop: Les grévistes de la faim de SAXE mettent fin à leur mouvement
DAKARACTU.COM De bons points marqués, peut-on dire pour Alioune Badara Diop le préfet de Dakar, dans sa mission de bons offices. Les grévistes de Saxe ont finalement décidé de lever leur mot d’ordre, mettant fin à cette grève de la faim qui était entrée dans son 4é jour.
Ces travailleurs de SAXE, une société d’intérim liée au groupe SOCOCIM  et appartenant au regretté Abdourhamane Ndiaye, mais actuellement dirigée par son fils Djibril, couraient derrière des arriérés de 220 millions FCA. La société, nous dit-on, employaient près 500 personnes.
Après moult péripéties, une partie des employés ou disons ex-employés de Saxe-Sococim, plus d’une cinquantaine, en majorité des vieux de 60 ans et plus, avaient décidé le tout ou rien, en mettant leur vie en jeu. Regroupés au siège de la Cnts-Fc version Bakhao Diongue, ils étaient en grève de la faim et présentaient un spectacle désolant, un des leurs ayant même piqué une crise avant d’être évacué pour des soins.
C’est dans cette ambiance de désolation que le préfet de Dakar, accompagné du commissaire central de la capitale sénégalaise, du sous préfet et de Bakhao Ndiongue, a joué les médiateurs.
Discutant avec les responsables de ce mouvement d’humeur, Alioune Badara Diop a pu trouver des points d’accord avec le collectif, points sur lesquels nous reviendrons.
 
Les grévistes ont finalement levé leur mot d’ordre, mettant un terme à une grève de la faim qui était entrée dans son 4é jour. Pour le préfet de Dakar, c’est déjà un bon point de marquer, en attendant une solution définitive à ce problème qui touche de nombreux pères de familles.
Jeudi 12 Décembre 2013
Dakaractu




1.Posté par deugdeg le 16/12/2013 10:51
Le probleme de la SAXE doit etre réglé plus vite. Viola que le DG de la sococim crie sur tous les toits à une injustice de la part de l'Etat du Senegal concernant la société Dangote alors que l'injustice a régne depuis des lustres à la sococim une société de négriers



Dans la même rubrique :