Me Wade retourne à la place de l’Obélisque mercredi : « Macky Sall n’a pas décodé le message du peuple, j’appellerais l’armée nationale pour qu’elle nous départage (…) le commandant m’a supplié de quitter la place...»


Me Wade retourne à la place de l’Obélisque mercredi : « Macky Sall n’a pas décodé le message du peuple, j’appellerais l’armée nationale pour qu’elle nous départage (…) le commandant m’a supplié de quitter la place...»
Face à la presse après son parcours tumultueux en direction de la place de l’Obélisque où il s’est présenté comme promis, Me Wade de pointer le président Macky Sall du doigt, déclarant que ce dernier « refuse de décoder le message du peuple », comme lui l’a fait.
Allant plus loin, le président Wade d’annoncer que si jamais la liberté de marche continue de lui être refusée, il va recourir à l’armée nationale, afin qu’elle le « départage » d’avec son successeur.
 
Et frustré par cette interdiction de marche qui a été opposée au PDS, le leader du « Sopi » d’asséner : « c’est moi qui ai institué le droit de marche  dans la Constitution du Sénégal, il s’agit de l’expression d’une liberté fondamentale pratiquée dans toutes les démocraties mondiales. »
 
Visiblement irrité par le comportement du gouvernement à l’égard de son parti, Me Abdoulaye Wade de déclarer : «  depuis deux ans le gouvernement de Macky Sall nous interdit toute marche, il pense que les Sénégalais sont si veules qu’ils ne se soulèveront pas pour défendre leur liberté.  Personne ne viendra nous libérer si nous ne nous libérons pas ».
Et expliquant son comportement de cet après-midi, le pape du « Sopi » de confier : «j’ai agi de la sorte parce que d’abord je suis sénégalais. Je suis en plus investi de la confiance populaire pour avoir été un bon président de mon peuple ; quand je suis arrivé au Sénégal trois millions d’individus ont attendu des heures pour me recevoir, puis cinq millions m’ont accueilli à Touba. C’est alors que j’ai décodé le message du peuple, et je croyais que Macky Sall, à son tour,  le décoderait… ».
Et parlant du peuple Sénégalais, Abdoulaye Wade d’affirmer qu’il l’a retrouvé «détruit, désespéré, réduit à la mendicité, et survivant dans les pires difficultés telles la faim et la pénurie d’eau…»
Affirmant avoir « attendu longtemps sans perturber Macky Sall », Me Wade de préciser l’avoir félicité dès les premières heures de sa victoire, et avoir même offert de « l’aider », mais que l’actuel président de la République n’a pas tardé à « déclencher une chasse aux sorcières » avant d’assigner vingt-cinq membres de son proche entourage à ne pas quitter le territoire national.
Achevant ses propos, l’ancien président de la République de déclarer qu’un commandant de la police, présent à la place de l’Obélisque, est venu jusqu’à lui le « supplier » de quitter les lieux, ce à quoi Me Abdoulaye a rétorqué : « d’accord, mais je revendrai! ».
Aussi, le pape du sopi d’inviter tous les Sénégalais, en particulier ses militants, à venir massivement à la manifestation prévue mercredi prochain, et au cours de laquelle il compte délivrer un « message sur l’état de la nation ».
 
Samedi 31 Janvier 2015
Dakaractu




1.Posté par Dr Djinne le 31/01/2015 21:57
Tu nous fatigues, vieux con voleur ! Va te casser !!! Et prends tes comprimes !

2.Posté par kane le 31/01/2015 23:06
Wade n'a pas peur c'est Charlie qui a peur, vive Wade en bas la dictature

3.Posté par babs le 31/01/2015 23:56
WAde le peuple est avec toi, le vraui lion.
tu l'as demontré à suffisance dans tous les secteurs et aujourd'hui encore, tu as placé ton drapeau dans cette mythique place ou j'ai personnellement vu des leader comme dansokho, niasse, gadio fuir comme des lapins avant les elections.
BRAVO WADE pour cette belle victoire.
Tu as un coeur de lion, tu es un lion.
Nous t'aimons de tout notre coeur et sommes avec vous quoi qu'il advienne.
C'est honorant d'offrir ta vie à la nation tout comme Mamadou DIOP, Fodé Ndiaye et les autres contrairement à ces poltrons qui nous dirigent encardé pas ces traitres qui se nomment NIASSE, Tanor DIENG, Sanavé, dansokho, Bathily.
MERCI WADE, nous te serontà jamais redevable.
Yalal Ngau fi yague té Wér.

4.Posté par Flo le 01/02/2015 00:56
A entendre parler Wade, on est amené à se demander comment un vieux aussi irresponsable a pu diriger le pays pendant tout ce temps et pourquoi certaines gens continuent d'accepter de se faire emberlificoter.

5.Posté par Samsidine le 01/02/2015 10:35
Pathétique à 90 ans! Il cherche à mourir entre les mains des forces de l'ordre! Patientez les flics il se lévera de son lit mercredi pour cause de maux de rein

6.Posté par khady sy le 01/02/2015 11:29
Que Karim soit innocent ou pas, ce n'est pas respectueux de la part d'un ancient president aussi vieux de forcer les barrages de la police. Vraiment s'il n'y a rien je vous assure que la jutice libèrera Karim, mais Wade tu n'es plus president sois raisonnable et pense que tu avais emprisonné des fils d'autrui tué des gens et c'est le revers de la médaille. Tout ce qu'il a construit il l'a fait avec des montages faramineux et des pots de vin, personne ne sera dupe que les Bourgi, Karim et cie sont des truands. Wade va te reposer et crois en Dieu. Si la drogue a fait tant de ravages, c'est ton équipe et tu as donné trop d'argent aux chefs religieux en ne croyant meme pas en Serigne Touba. Si Idrissa Seck le voulait, aujourd'hui tu ne mettrais plus les pieds chez les mourides. S'il le voulait Karim ne sortirait pas de prison, mais il ne veut pas aider Maki et c'est de bonne guerre, mais personne n'est dupe.

7.Posté par Xeme le 01/02/2015 11:57
Macky Sall mise sur le soutien des pourvoyeurs de légions d'honneur. C'est la seule raison qui lui fait agir de la sorte. Mais en toute sincérité Macky ne compte plus sur une majorité de sénégalais. Et il peut compter sur les pourvoyeurs de légion, puisque c'est pour eux qu'ils travaillent. La torture que subit Karim et l'opposition est identique à ce que vit Habré. Macky a pour mission de faire regretter tout dirigeant africain qui a osé se libérer de la France ou préférer d'autres intérêts aux siens. Voilà l'axe de ce que nous sommes entrain de vivre. C'est ignorer cela qui fait penser à une justice qui suit son cours, ou rappeler des demandes de khalife des mourides ou de porte parole des tidjanes. Macky prête plus oreille à d'autres ordres qu'à ce qui vient du Sénégal ou de l'Afrique.

8.Posté par PierroTi le 01/02/2015 21:38
« c’est moi qui ai institué le droit de marche dans la Constitution du Sénégal, il s’agit de l’expression d’une liberté fondamentale pratiquée dans toutes les démocraties mondiales. »
ce WADE pour qui jai donné ma carte en 2000 pour son election au poste de chef de l'état s'est lui permis de mettre aux oubliettes cette meme loi qu'il crie haut et fort comme étant sa propriete privée. Maitre Wade vous étes décevant mm si vs avez eu a faire de grande chose ds ce pays c'est aussi de la mm maniere que votre balance releve une massive campagne de fraude foncieres et financieres. jamais depuis l'apres independance autant de fonds n'est injecte dans ce pays et domage domage pour cette population sénégalaise qui a transite de la pauvrete a la misere au detriment d'une tiers minorite devenu incroyablement, non pas millionnaire mais milliardaires en 10ans de pouvoirs au moment où ceux que l'on avait trop jugé gourment les socialiste, apres 40ans de règne.
svp les liberaux vous avez plus de lecon a donné qd on passe de citoyen ayant moins de 200.000f cfa de revenu mensuel a des millions par semaine pour s'ériger au rang de milliardaire 10ans seulement. mm le poste de patron du FMI ne donne pas ce privilege.

9.Posté par moi meme le 01/02/2015 23:09
Garde ton message vieux on en a pas besoin!

10.Posté par ami le 02/02/2015 19:06
WADE INDISPOSE LES VERITABLES DEMOCRATES



Dans la même rubrique :