Me Wade réitère la ‘’disponibilité’’ du gouvernement à poursuivre le dialogue avec le MFDC


Me Wade réitère la ‘’disponibilité’’ du gouvernement à poursuivre le dialogue avec le MFDC
Le chef de l’Etat sénégalais Me Abdoulaye Wade a réitéré samedi la ‘’disponibilité’’ de son gouvernement à poursuivre le dialogue avec le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC), en vue d’une solution pacifique à la crise politico-militaire qui secoue le sud du pays depuis 1982.

‘’Et, une fois de plus, je réitère la disponibilité du gouvernement à poursuivre le dialogue avec le MFDC pour une solution pacifique de la crise, et à mettre en œuvre les mesures de réinsertion sociale en faveur de tous ceux qui acceptent de déposer les armes’’, a dit Me Wade dans son discours de nouvel an.

‘’Dans cet esprit, j’invite, en particulier, MM. César Atoute Badiate, Salif Sadio et Ousmane Niantang Diatta à nous rejoindre sur le chemin de la paix et de l’unité nationale’’, a affirmé Me Wade

‘’A cette occasion, a-t-il ajouté, je félicite les cadres casamançais qui se sont maintenant impliqués dans la recherche de la paix. Je remercie particulièrement le président Yaya Jammeh qui,à ma demande, nous apporte son appui pour une paix rapide et durable en Casamance’’.

Me Wade a exprimé ‘’une pensée pieuse’’ pour les morts, et parmi ceux-ci, ‘’toutes les victimes civiles et militaires de la crise en région naturelle de Casamance’’.

‘’A toutes les familles endeuillées, dont nous partageons la douleur et la tristesse, je renouvelle les condoléances de la nation et l’expression de ma profonde compassion’’, a dit le président Wade.

‘’Je sais que vous êtes tous émus par ce qui est arrivé récemment en Casamance du fait de l’irrédentisme de certaines factions alors que d’autres négocient avec nous pour rétablir la paix.

Me Wade a ajouté : ‘’Ces désespérés, sachant que le processus de paix entamé fait de grands progrès, tentent de raviver le feu et s’attaquent à notre armée qui est plus en position de veille sur la paix et la sécurité des populations qu’en posture de guerre. Je voudrais que les populations se rassurent’’.

‘’Dans leur mission de défense de l’intégrité territoriale de notre pays, nos Forces armées continueront de veiller, sans relâche, sur la sécurité des personnes et des biens quelles que soient les implications de l’exécution d’un si noble devoir’’, a encore dit le chef de l’Etat.

La Casamance, constituée des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor, est le théâtre, depuis 1982, d’affrontements ayant fait de nombreux morts chez les civils, les militaires et les indépendantistes réunis au sein du MFDC.

Tout récemment, cinq soldats de l’armée sénégalaise ont été pris en otage par le MFDC, au cours de l’attaque d’un cantonnement de l’armée au village de Kabeumb, non loin de la frontière gambienne.

Ces derniers ont, sous l’égide de leur secrétaire général Jean-Marie François Biagui, émis récemment le vœu de transformer cette organisation en parti politique.

Le leadership de M. Biagui est contesté par certains membres du MFDC, qui n’ont pas participé aux ‘’états généraux du processus de paix en Casamance’’.

( APS )
Samedi 31 Décembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016