Me Wade invite les Forces armées à préserver jalousement leur ancrage républicain


Me Wade invite les Forces armées à préserver jalousement leur ancrage républicain
Le président de la République Me Abdoulaye Wade a recommandé jeudi aux Forces armées de préserver jalousement leur ancrage républicain, pour permettre au Sénégal de rester un pays modèle.

‘’Cet ancrage républicain, vieux maintenant d’un demi-siècle, constitue une ressource précieuse pour notre présent, mais aussi pour les générations futures. Je souhaite qu’il soit jalousement préservé‘’, a dit le chef de l’Etat à la cérémonie officielle de la Journée nationale des Forces armées.

Le président de la République, chef suprême des armées, a affirmé que les Forces armées sénégalaises ont ‘’toujours admirablement montré leur place dans l’unification de la nation’’.

‘’Par leur posture rassurante, elles ont contribué à faire du Sénégal un pays respecté pour la stabilité de ses institutions et admiré pour le professionnalisme de ses soldats’’, a témoigné le chef de l’Etat.

Il a salué l’engagement des hautes autorités des Forces armées en faveur de l’amélioration de l’’’outil de défense’’ des armées.

‘’Le résultat enregistré dans le domaine du renforcement des capacités opérationnelles des unités, de la féminisation progressive de nos armées que j’encourage, de même que la prise en charge efficiente de la condition sociale du militaire traduisent une dynamique positive tournée résolument vers l’avenir’’, s’est réjoui Me Wade.

Selon le président Wade, renforcer la coopération entre les forces de défense et de sécurité, ‘’c’est garantir à nos concitoyens davantage de protection et à notre pays les conditions d’un développement socio-économique harmonieux’’.

‘’Le caractère transversal des problèmes de sécurité, et les mutations complexes qui les accompagnent, nécessitent la mise en place de mécanismes de suivi intégrés. Plus que des dispositions d’alerte, il s’agit de promouvoir des stratégies opérationnelles solidement éprouvées, en temps de paix, pour faire face aux différentes formes de criminalité nationale et transfrontalière’’, a-t-il suggéré.

Asseoir une ’’complémentarité’’ nationale et régionale constitue à son avis ’’une meilleure réponse aux périls de notre époque qui, malheureusement, ne connaissent pas de frontière’’.

‘’Au contraire, ils (ces périls) se nourrissent des vulnérabilités des nos différentes forces de sécurité et de défense parmi lesquelles l’absence d’échange et de concertation périodique’’, a souligné Abdoulaye Wade.

Il a recommandé, dans le sillage des initiatives prises en 2010 par l’état-major des Armées du Sénégal, notamment dans le domaine de la sécurité humaine, d’amplifier cette dynamique de coopération par la mise en place de structures intégrées et l’organisation d’exercices conjoints au plan national et régional, sous l’égide de la CEDEAO.

La Journée nationale des Forces armées a été célébrée sur le thème de la "coopération entre forces de défense et de sécurité : facteur d’efficacité". Plusieurs autorités civiles, administratives, diplomatiques et militaires ont assisté à la cérémonie, qui s’est déroulé au camp Dial Diop de Dakar.

Cette journée dédiée aux Forces armées est célébrée dans toutes les régions du pays, sous l’égide des commandants des zones militaires.

( APS )
Jeudi 10 Novembre 2011




1.Posté par Dayejeex! Dayejeex! Dayejeex! le 10/11/2011 19:52
A t-il lui même un ancrage républicain? Ses actes et sa gouvernance font-ils du Senegal un modèle? Alors qu'il arrête!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016