Me Tamaro Seydi à la barre: «Karim Wade ne m’a jamais saisie pour me demander de lui constituer une société»


Me Tamaro Seydi à la barre: «Karim Wade ne m’a jamais saisie pour me demander de lui constituer une société»
A la barre, la notaire Me Tamaro Seydi a d’abord fait un petit signe de salutation au prévenu Karim Wade. Dans sa déposition à la Cour de répression de l’enrichissement illicite ce mardi dans l’après- midi, elle affirmera que Wade-fils a été avec elle au Collège Sainte Marie de Hann vers les années 1982- 1984.    
 «Je voyais Karim Wade et Ibrahim Abou Khalil dit Bibo Bourgi de temps en temps à Dakar, dans les cérémonies», Me Tamaro Seydi répondait ainsi aux questions du président de la Crei, Henri Grégoire Diop. «Mamadou Pouye, nous avons fait les maristes ensemble», a-t-elle ajouté.  
A propos d’une procuration qui a été faite à Mme Coumba Diagne pour signer les actes constitutifs, par Mr Pipe Niock, Me Tamaro Seydi affirme que c’est le nom de Mme Coumba Diagne qui est bien enregistré sur le document de travail.
«Sur le dossier de DP World, en 2009, j’ai fait part à Mr Karim Wade qui a été mon camarade de classe, un promotionnaire de collège, fils du président de la République du Sénégal à l’époque, d'intervenir pour que je ne sois pas dessaisie du dossier étant entendu que DP World devait procéder à une augmentation de son capital.» La notaire a déclaré qu’elle avait même été reçue Me Wade, mais l’augmentation de capital pour laquelle elle sollicitait une intervention, n’a pas été faite.      
«Il y avait le nom de Karim Wade sur le dossier?», lui demandera le juge. «Oui, mais pour ce qui concerne AIBD Sa, je confirme que je n’étais pas au Sénégal; et j’ai toujours demandé au client de nous saisir», a répondu la notaire.
«Est- ce que vous avez une fois constitué une société à la demande de Karim Wade? A cette question du substitut du procureur spécial, la notaire dira qu’elle n’a jamais été saisie par Karim Wade pour la constitution d’une société, Mamadou Pouye et Ibrahim Abou Khalil dit Bibo Bourgi, non plus.
Pourtant, dans son réquisitoire, Antoine Félix Diome rappellera à la notaire que Karim Wade, Ibrahim Abou Khalil et Karim Abou Khalil ont été actionnaires de la société Accord qui s'est constituée dans son cabinet.
Donnant l’impression d’être surprise, elle dira qu’elle ne le savait pas…   
Mercredi 14 Janvier 2015




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016