Me SEYDOU DIAGNE : « La Commission ad hoc doit convoquer Khalifa Sall et que lui-même comparaisse devant ses pairs députés pour s’expliquer sur la question relative à la levée de son immunité parlementaire. »


Me SEYDOU DIAGNE : « La Commission ad hoc doit convoquer Khalifa Sall et que lui-même comparaisse devant ses pairs députés pour s’expliquer sur la question relative à la levée de son immunité parlementaire. »
Revenons à la conférence des avocats de Khalifa Sall pour dire que Me Seydou Diagne s’est aussi penché sur la manière dont ce dernier doit répondre à la convocation de la Commission ad hoc.
« Ce que nous constatons, c’est que la Commission ad hoc est une structure qui est prévue par le règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Elle est donc obligée de saisir Khalifa Sall, de le convoquer conformément à l’article 52 de la loi organique qui fait ledit règlement intérieur », a-t-il dit avant d’ajouter : « Khalifa Sall doit déférer librement à cette convocation. Et, nous n’attendons pas moins de la Commission, qu’elle procède à cette convocation dès qu’elle la jugera nécessaire. Il n’y a pas de raison que la Commission ad hoc fasse son travail sans convoquer Khalifa Sall et que lui-même comparaisse en homme libre devant ses pairs députés pour s’expliquer sur la question relative à la levée de son immunité parlementaire. »
Mardi 7 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :