Me Oumar Youm, MDC du Président : « Macky Sall et Lamine Diack n'ont aucun rapport particulier (...) Vouloir faire croire que Lamine Diack a financé la campagne de Macky Sall, c'est simplement malhonnête et particulièrement vicieux comme allégation»

Le ministre, Directeur de cabinet du président de la République Me Oumar Youm s'est entretenu avec Dakaractu sur l'actualité nationale marquée par la publication de l'article du journal Le Monde sur l'affaire Lamine Diack.
Le MDC comme on l'appelle, a aussi abordé la question de l'arrestation d'Oumar Sarr, mais aussi de l'accueil réservé au Président Macky Sall a Tivaouane.
Entretien...


DAKARACTU : Maître, quelle lecture faites-vous de l'article paru dans Le Monde, attribuant certains propos à Lamine Diack sur le financement de la campagne électorale au Sénégal?

Me Oumar Youm : 
Il faut malheureusement regretter la publication du journal Le Monde dans laquelle le journaliste qui s'est par la suite rectifié, a eu un commentaire manifestement orienté vers le Président Macky Sall qui n'a rien à voir avec cette affaire de corruption. Le journaliste a avoué le mal fondé de ses insinuations et a présenté ses excuses, tout comme le Président Lamine Diack lui-même a soutenu, sans pouvoir être démenti, qu'il n'a pas financé le candidat Macky Sall. Tel un ballon de baudruche dont le destin est de se dégonfler, on peut dire que la tentative de manipulation de l'opinion nationale comme internationale pour atteindre l'image et la bonne réputation du Président s'est retournée contre ses principaux acteurs.

DAKARACTU : Quel rapport a Lamine Diack avec le président Macky Sall pour que directement tout le monde a pensé au financement de sa campagne?

Me Oumar Youm : Les deux hommes n'ont aucun rapport particulier en dehors de la déférence naturelle que le Président a à l'égard de toute personne plus âgée que lui et de respect que le Président Diack doit au Président de la République du Sénégal, institution suprême du pays. Il faut comprendre que les deux hommes ne sont pas de la même génération, n'appartiennent pas à la même formation politique et n'ont jamais partagé les mêmes orientations politiques. 
Le Président Diack était un soutien des Assises nationales et travaillait pour une candidature unique autour de sa personne, alors que le président Macky était candidat et souhaitait une candidature plurielle. Tout le monde sait que le Président Sall n'a pas bénéficié des financements de Lamine Diack, on a voulu plutôt le faire croire. C'est simplement malhonnête et particulièrement vicieux comme allégations.

DAKARACTU : D'où proviennent les fonds de campagne du président Macky Sall ?

Me Oumar Youm : Je peux vous dire que pour l'essentiel c'est sur fonds propres que le président Macky a financé sa campagne de 2012, qui faudrait-il le rappeler, était plus une campagne de proximité avec les électeurs qu'une campagne à l'américaine nécessitant beaucoup de moyens. Il s'y ajoutent que des militants et responsables déterminés et convaincus de la pertinence de sa candidature se sont personnellement investis dans leurs localités pour porter cette candidature. Tout le monde sait que les élections de 2012 n'ont pas été remportées par le camp le plus "outillé" financièrement parlant.

DAKARACTU : Après la publication de l'article du journal Le Monde, l'opposition a fait une sortie musclée qui a conduit à l'arrestation du coordinateur du PDS, Oumar Sarr. Comment jugez-vous cette situation?

Me Oumar Youm : Nous sommes dans un espace démocratique certes, mais qui n'est pas compatible avec l'expression incontrôlée. L'espace de liberté est forcément un espace de responsabilité, sinon la démocratie n'aurait pas de valeur ajoutée pour la société. Ceux qui parlent, sans retenue ni jugement approprié, pour porter atteinte à l'honorabilité du Président de la République, devront simplement répondre de leurs actes devant la justice.

DAKARACTU : Tivaouane à l'unanimité a salué la venue du président Macky Sall et ses réalisations dans la ville sainte. Il a même demandé la permission de finaliser les travaux de la grande mosquée. Est-ce le début d'une campagne présidentielle?

C'est plutôt le début de l'émergence économique, de l'émergence des territoires surtout ceux à vocation religieuse. En moins d'un an, les ouvrages réalisés à Tivaouane ont donné à cette cité une armature urbaine rénovée à la grande satisfaction des populations. Le Président Macky Sall a une vision de modernisation des cités religieuses mise en oeuvre de façon remarquable. Il mérite encouragements et félicitations, ce que la famille de Seydi Haj Malick et les populations de Tivaouane, la communauté des croyants du Sénégal, de l'Afrique et du monde ont relevé avec force.




 
Mercredi 23 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par Atypico le 23/12/2015 08:24
puisque "c'est dieu qui choisi le président", Macky n'a pas touché d'agent sale , ni venu de Russie ! CQFD

2.Posté par JAC le 23/12/2015 09:09
arrêter vos railleries le Monsieur Maky SALL est le Président de la République il doit être respecter, arrêtons cette façon de politique qui 'honore le Sénégal, nous Sénégalais lamdas nous sommes pris en otage par les politiciens désormais nous allons plus accepter qu'on manque de respects les institutions qui font un ETAT allez travailler la politique n'est pas une fonction, Cher Président touts les Directeurs et Ministres doivent faire leur bilan de mi-parcours et ils doivent accélérer la cadence et ceux qui ont raté le train du Sénégal peuvent attendre à la gare qu'ils parlassent et que vous travailler pour l’intérêt du Sénégal merci

3.Posté par élève politique le 23/12/2015 10:40
Mr Youm n'essaye pas de défendre l'indéfendable !

4.Posté par I.E.D le 23/12/2015 11:33
Pour les sociopathes aucun President est bon et democrate, ils veulent tous etre President

5.Posté par Ngòor Njaay le 23/12/2015 12:11
Qu'il ait reçu l'argent sale de Diack directement n'est pas le problème ! Étant donné qu'il n'est pas contesté que l'opposition a été financée celle-ci a soutenu le candidat sorti vainqueur ! Conclusion : Diack a fait gagner celui-ci

6.Posté par bilaal le 23/12/2015 16:56
"Le monde" est certes un journal indépendant, mais il n'ira jamais tresser aujourd'hui des
lauriers à Poutine (pour avoir accéléré le règlement du conflit syrien) et
dénigrer par exemple les dirigeants israéliens (pour leur politique
d'élimination du peuple palestinien). "Le monde" est un journal
porteur des idées et des valeurs d'une partie du monde qui tente par tous les
moyens de dominer le reste de l'humanité. Ainsi, malgré les apparences, il sera
toujours d’un côté. S'il est aussi sérieux qu'on le prétend, pourquoi porter
des accusations aussi graves sur les dirigeants d'un pays alors qu'il suffisait
tout juste de bien lire les procès verbaux que vous détenez? Avec tout ce qui
se passe dans le monde d'aujourd'hui, en particulier en occident, en matière
d'intoxication (Syrie, Iraq, Ukraine, Sahel, Palestine, etc.), et le rôle si
pitoyable joué par la France dans les différents conflits (élimination du
dirigeant libyen), sa neutralité ne peut jamais être considérée comme entière.
Il ne lui arrivera jamais l'idée de défendre des intérêts autres que français,
si l'avenir du pays des "droits de l'homme" était en danger. Jusqu'à
preuve du contraire, des sénégalais vont continuer à penser qu'il y a une
manipulation quelque part doublée d'une volonté de nuire. Cher Serge Michel,
depuis l'arrivée au pouvoir du Président Macky, il ne se passe pas un mois sans
que des individus tapis dans l'ombre essaient de le discréditer. La dernière
pièce du théâtre avant la vôtre, a été de créer une confusion autour du
déplacement d'un des dignitaires mouride à Touba "qui a été empêché par le
service d'ordre de Macky" d'aller faire sa prière à la mosquée. La bande à
Abdoulaye Wade (et himeself) comme de coutume s'est ruée dans les brancards et fendue
des déclarations calomnieuses pour dénoncer un prétendu manque de respect
envers la confrérie mouride, en espérant créer des conditions de la braquer
contre le président. Pour ce faire tous ces colporteurs de mauvaises nouvelles
et qui ne rêvent que de voir le pays en déconfiture pour espérer se relancer,
le marabout en personne a démenti cette information devant les autorités et
tous les dignitaires mourides pendant la cérémonie officielle du Magal, clouant
au pilori et faisant taire ainsi tous ces oiseaux de mauvaises augures. Comme
cette pièce jouée à Touba, celle du " Le Monde" va se terminer comme
une bulle de savon.

A certains sénégalais, il faut arrêter d'insulter vos compatriotes en
prétextant que ce sont 140 000 EUROS (91 Millions de F CFA) injectés
dans la campagne de l'opposition ont fait perdre le vieux Wade. S'il ne
s'agissait que de moyens financiers , ce vieux allait continuer à
séjourner au Palais. C'est le peuple qui l'a sorti du palais, un point,
un tiret.

7.Posté par mamouta le 23/12/2015 18:39
il ne faut pas déplacer le débat vers des arrestations ou ds nous sommes propres de ceci ou de cela ,la question centrale qui agite le senegal c' est que lamine diack a finance l' opposition en 2009 et 2012, mais ici et maintenant :prouvez nous l'origine honnête de vos sous aussi à l' époque on se demandait bien d'ou vient leur argent maintenant on sait merci ALLAH LE TRÈS HAUT qui rira bien rira le dernier

8.Posté par Kaze Bathie le 23/12/2015 19:38
Paris tance Dakar, le Silence Abasourdissant de Bassirou Sène Ambassadeur au pays de Platini étonne dans l’affaire Lamine DIACK.

Un ambassadeur doit absolument savoir défendre les intérêts de son Etat, ses compatriotes à plus forte raison l’image et la dignité du Président de la République qu’il est censé représenter.
Si le Président de la République est attaqué au pays étranger, Il revient à l’ambassadeur accrédité dans ce pays l’impérieux devoir de prendre la défense du chef de l’Etat. Dès lors l’attitude passive de Son Excellence, Monsieur l’Ambassadeur du Sénégal en France, Bassirou Sène, est inexplicable.
Cette absence de réaction du plénipotentiaire sénégalais à Paris montre une insuffisance de la diplomatie sénégalaise au plus haut niveau. En effet, le Ministère des affaires étrangères devait instruire l’ambassadeur du Sénégal d’adopter une posture de défense des intérêts matériels et moraux de la République du Sénégal. En effet, en de pareilles circonstances un élan de solidarité devrait être impulsé pour ne pas permettre une fragilisation de la première institution sénégalaise orchestrée depuis l’étranger par des forces occultes.
Pour une affaire similaire, une forte solidarité a été développée autour de Platini, figure emblématique du football pour préserver la patrie française d’un coup de disgrâce. Alors il est tout à fait inconcevable face à une épreuve pareille que la diplomatie sénégalaise fasse montre d’une telle impotence.
Ainsi, il faudrait que l’Ambassadeur du Sénégal à Paris Bassirou Sène monte au créneau avec célérité.

9.Posté par Seugnbass le 24/12/2015 01:34
Ok. Mais dites - nous comment Macky , qui n'avait pas assez d'argent pour louer une villa grand-standing quand il quittait le PDS , est devenu 8 fois milliardaire ( cf sa déclaration de patrimoine) ?

10.Posté par nul le 24/12/2015 02:21
LES RUSSES ONT LEUR LEGITIME PART DU GÀTEAU .DONNEZ LEURS DES PARTS DE MARCHE. DIACK A ETE CONTRAINT DE DÌRE LA VERITE.LA FRANCE NE VEUT PAS ENTENDRE PARLER DE LA RUSSIE AU SENEGAL.NO TRE PAYS POUR RETROUVER SA DIGNITE ET SON INDEPENDANCE DOIT RENDRE L ARGENT SALE OU SE TAIRE..LA LISTE DES BENEFICIAIRES DOIT ETRE PUBLIEE .LES FAUTIFS MIS AUX ARRETS..ABDOULAYE WADE AVAIT AVERTI... .LES OCCIDENTAUX N ONT JAMAIS TOLERE SON ESPRIT INDEPENDANT. LA RUSSIE A GAGNE LA BATAILLE.ELLE EST AU SENEGAL TANT QUE MACKY SERA LA. DES MINISTRES PRO RUSSES DEVRONT ETRE DANS LE GOUVERNEMENT C EST DEJA QUELQUE CHOSE.......BRAVO POUTINE ....C EST CELA LA BONNE GOUVERNACE ET L EMERGENCE..... SI LA LISTE DES MALHONNETES N EST PAS PUBLIEE LARGENT RENDU ET LES FAUTIFS DEMIS DE LEURS FONCTIONS OFFICIELLES MACKY NE SERA PAS REELUE POUR PEU QUE LES SENEGALAIS SOIENT DIGNES,,,,,,,,



Dans la même rubrique :