Me Mounir Balal, avocat de Hissène Habré : " Le verdict est très sévère "


Me Mounir Balal, avocat de Hissène Habré : " Le verdict est très sévère "
Interrogé sur le lourd verdict de son client Hissène Habré, Me Mounir Balal déclare :  «Vous avez tous entendu le verdict ; il est d’une extrême sévérité. Le président Habré a été condamné à la perpétuité. Je voudrais d’abord et surtout exprimer une petite réserve. Nous attendons en notre qualité d’avocats de la défense d’avoir l’intégralité de l’arrêt qui a été rendu par la Chambre (CAE), et je pense qu’il sera disponible, comme l’a dit le président de la Chambre africaine extraordinaire, dans quelques jours ou dans quelques temps en tout cas. 
Le sentiment que j’ai relativement à cette décision, c’est que non seulement il s’agit d’un verdict très sévère, mais j’ai eu pour ma part l’impression que la Chambre avait retenu en fait le réquisitoire du ministère public dans cette affaire. Pour le moment, de ce qui a été donné lecture, je note que la pertinence manque, qu’elle fait défaut, puisque sur certaines questions relativement aux crimes qui sont retenus contre le président Habré, la Chambre a pris pour argent comptant, en quelque sorte, la déclaration des parties civiles qui ont été entendues à la barre. Et quant à la crédibilité, elle pose toujours des interrogations à notre niveau en tant que conseil de la défense, surtout lorsque la Cour affirme, en ce qui concerne la crédibilité notamment du témoignage de Mme Zidane qui aurait été victime de viol de la part du président Habré, la Chambre, devoir qualifié celui-ci de très crédible. Nous sommes en train de nous concerter, mes confrères et moi, en ce qui concerne l’opportunité d’un appel et je pense qu’en tout état de cause, appel il y aura. Nous allons réfléchir sur la question, je pense que dans 48 heures nous seront fixés sur les modalités de l’appel à interjeter...
Lundi 30 Mai 2016
Dakaractu




1.Posté par Maïmoune le 30/05/2016 21:16
Drôle d'avocat de la défense que j'ai aperçu petit "sourire" au lèvres ! Quand on vient de perdre à un procès aussi symbolique pour les les deux parties, on attend de la défense au moins une contestation adossée à une dénonciation de l'iniquité eu égard à la vacuité des accusations et autres incohérences !



Dans la même rubrique :