Me MADICKÉ NIANG : « Ce n’est pas ce qu’on attendait d’Ousmane Ngom et ce qu’il a dit ne reflète pas la vérité »


Comme à son habitude, le Président Wade a envoyé une forte délégation à Touba, à l’occasion de la 21ème édition du magal de Serigne Abdoul Khadre Mbacké qui a été son guide spirituel. Chose que Me Madické Niang a tenu à rappeler devant Cheikh Bass Abdou Khadre Mbacké à Guédé. «  Nous sommes là pour représenter le Président Wade et le Pds accompagné de notre allié Mamadou Diop Decroix . Nous sommes venus magnifier les relations  exemplaires qui unissent Serigne Bass Abdoul Khadre au Président Wade qui a fait sa première allégeance à Serigne Touba à travers le Saint homme ».

Dérives contre le mouridisme

 « Je pense qu’il temps que nous puissions nous pencher sur ces phénomènes. De plus en plus, des gens qui sont en mal de popularité s’attaquent à l’Islam, à nos croyances, aux guides religieux. C’est inadmissible. Il est temps pour l‘Etat de mettre un dispositif pour réprimer. Parce que si on ne le fait pas, on crée les conditions d’un débordement qui peut causer n’importe quelle conséquence. Des mourides fanatiques auraient pu s’attaquer aussi bien à sa personne qu’à sa  famille . Cela aurait pu causer énormément de problèmes dans un Etat de droit », a notamment laissé entendre l’ancien ministre de la justice sous le régime libéral. Me Madické Niang d’inviter l’Etat du Sénégal à intervenir. « Il faut trouver les moyens légaux de réprimer, que l’Etat puisse à travers ses représentants s’adresser aux Sénégalais… Ma liberté s’arrête là ou commence celle des autres ».

Déclaration de Me Ousmane Ngom contre Me Wade

« Je la regrette profondément. Je pense que ce n’était pas du tout ce qu’on attendait de mon frère Ousmane Ngom » a confié le porte-parole du Pds en ce jour de magal. Madické de terminer par marteler que cette sortie de «  son frère » originaire de Saint-Louis «  ne reflète pas la vérité! »
Mercredi 5 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :