Me El Hadj Diouf se livre sur Dakaractu : "Macky Sall n'interviendra jamais pour Bibo Bourgi (...) Pourquoi ses avocats ne font jamais état de son frère Karim Bourgi qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt international?"

Interpellé par Dakaractu, le tonitruant mais émérite avocat Me El Hadj Diouf, a accepté volontiers d'évoquer le "feuilleton Karim Wade", les huées dont il fait constamment l'objet lors de ses prises de parole dans la célèbre salle 4 du prétoire de Dakar...Interview!


Me El Hadj Diouf se livre sur Dakaractu : "Macky Sall n'interviendra jamais pour Bibo Bourgi (...) Pourquoi ses avocats ne font jamais état de son frère Karim Bourgi qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt international?"
Dakaractu : Maître, vous êtes parmi les avocats de la partie civile. Mais, jusque-là le procès dans le fond n'a pas été abordé. Les audiences ne tournent depuis le début qu'autour des exceptions soulevées en grande partie par la défense. Ce qui n'en demeure pas moins des impedimenta, plombant ou retardant le démarrage effectif du procès. Comment l'expliquez vous?
 
 
Me El Hadj Diouf : Le procès n'est pas plombé. Nous sommes dans l'ordre normal de la procédure. Je m'explique : tous les procès démarrent par la forme avant d'aborder le fond, il n'y a rien d'extraordinaire. Il est vrai qu'il y a une volonté, une tentative délibérée de la défense de retarder le procès dans le fond. C'est leur tactique de s'en sortir, mais fort heureusement toutes les exceptions reçoivent des réponses. Pourquoi ils, je veux dire les avocats de Mr. Karim Wade ne veulent pas aborder les vraies questions? Pourquoi s'éterniser sur des exceptions? Pourquoi...Pourquoi... Les Sénégalais, le monde entier qui suit de près, de très près même, ce procès veulent vraiment savoir, ont hâte d'être édifiés sur la question de l'enrichissement licite ou illicite de Mr. Karim Wade. Même vous autres journalistes, vous devez être assez perspicaces pour comprendre la tactique des avocats qui manœuvrent au jour le jour. Malheureusement, vous êtes embarqués dans ces manœuvres, dans ce dilatoire des avocats de la défense. Mais la question nodale est de savoir par quelle alchimie Mr. Karim Wade s'est enrichi.
 
 
Dakaractu : Selon vous, il s'est enrichi licitement ou pas?
 
Me El Hadj Diouf : Je ne suis pas le juge pour répondre à cette question. Ne soyez pas pressés, le procès, apparemment parti pour durer, va livrer ses secrets. A coup sûr!  Vous saurez la vérité au bout du fil, quelle qu'en soit la durée de ce procès que d'aucuns qualifient de "procès du siècle". Sous peu, les choses vont se dessiner; d'ailleurs il y a déjà un faisceau de lumières sur un certain nombre de sujets qui passent malheureusement inaperçus, soit parce que la presse ne maîtrise pas son sujet; soit elle est manipulée par la défense.
Pourquoi les avocats de Bibo ne font-ils pas cas de son autre frère, de même père et de même mère, lequel se nomme Karim Bourgi, autre complice, autre prête-nom qui a réussi à prendre la tangente et qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt international? Pourquoi les avocats de Bibo qui nous tympanisent à longueur de journée ne font pas allusion à ce cas qui existe bel et bien et dont ils évitent de parler? Pourquoi la presse n'y fait pas allusion? Aux dernières nouvelles, il serait localisé en France. Malheureusement, la France n'extrade pas son ressortissant, mais qu'il soit en Scandinavie ou en Russie, la vérité va éclater au grand jour. Si les avocats de Bibo étaient de bonne foi, ils parleraient de ce cas, mais ils feignent tous la myopie pour soutenir que leur client (Bibo) serait malade et que son état chancelant nécessite l'évacuation en France. C'est prendre les gens pour des demeurés, c'est à la limite insultant, notamment pour nos perspicaces médecins pourtant formés à bonne école. Si Bibo veut quitter, aller se faire soigner, son frère qui a fui n'a qu'à revenir aux fins de comparaître, ne serait ce que par bon sens. Il n'a qu'à revenir donner des gages, une garantie de leur bonne foi. Si je dis leur, je fais allusion aux frères Bourgi. Ils ne peuvent pas emballer tout le monde. 
 

Dakaractu : Maître, les avocats de Bibo n'ont pas de raison de jouer de la sorte avec la santé de leur client. Ils ont d'ailleurs produit des documents d'expertise et ils ont même fait une sortie médiatique pour dire qu'ils n'excluent pas de solliciter une audience avec le Président de la République aux fins de plaider le cas de Bibo...
 
Me El Hadj Diouf : Écoutez, le chef de l'Etat n'est pas la Crei. Où est donc l'indépendance de la justice? Le Président n'interviendra jamais et n’interférera jamais parce que nous avons une justice indépendante. N'est-ce pas eux, ces mêmes avocats de la défense qui soutenaient que c'est Macky Sall qui manipule la justice, et patati, patata...  Pour votre gouverne, le certificat médical ne vaut qu'à titre de renseignement. Seule la conviction du juge l'emporte! 
La vérité c'est que ces avocats veulent jouer avec la fibre des Sénégalais, avec la générosité, l'humanisme exquise, reconnue de tous des Sénégalais, qui sont prompts à compatir mais c'est peine perdue. Cette ruse ne passera pas. On a voulu jouer avec la sensibilité des Sénégalais en présentant Bibo comme un mourant alors que c'est archi faux! 
Cela dit, il faudra interpeller Mimi Touré sur le faux et usage de faux qu'elle a fait. Elle a produit un faux document, alors qu'elle était ministre de la justice. Je fais allusion à l'illégalité de la mise en place des chambres africaines extraordinaires chargées de juger Hissène Habré. Je l'ai dit, je le répète elle a produit du faux. C'est ça le vrai débat! Pourquoi n'a t-elle pas démenti au lieu de nous servir des arguties : "réponse du Berger à la Bergère".
 
 
Dakaractu : Maître, détenez- vous les preuves de vos graves accusations contre Mimi? 
 
Me El Hadj Diouf : Absolument! 
 
Dakaractu : Voulez-vous nous accorder la primeur de vos preuves?
 
Me El Hadj Diouf : Mais, il faudra interpeller Alioune Badara Cissé sur la question. Je puis vous assurer que nous avons les preuves du faux et usage de faux du document. Je vous dis, Me Alioune Badara Cissé, alors ministre des Affaires Etrangères n'a jamais donné de mandat. Nous en avons la preuve! Mimi n'a qu'à répondre à cela. Au lieu de nous tympaniser avec des arguties. Faites vos investigations, allez demander à Me Alioune Badara Cissé; Mimi n'a qu'à vous édifier... 
 
 
Dakaractu : La coïncidence est plus que troublante. Pourquoi avez vous attendu tout ce temps, c'est à dire qu'elle quitte le gouvernement, qu'elle soit en bisbilles avec l'Apr, pour en faire cas?
 
Me El Hadj Diouf : Nous n'avions pas de preuves pendant tout ce temps, nous étions en train de fouiner comme vous dites dans votre jargon. 
 
Dakaractu : Toute dernière question, nous avons remarqué que vous faites souvent l'objet de huées, bizarrement, à chaque audience de Karim Wade. Quel effet cela vous fait? 
 
Me El Hadj Diouf : Ceux qui houspillent n'ont rien compris, ce sont des ignares qui amusent la galerie, qui meublent la salle pour jouer aux figurants. Ils n'ont rien compris, j'ai beaucoup de sympathie pour Karim Wade, mais je fais mon travail... 

Lundi 25 Août 2014
Dakaractu




1.Posté par GRAND YOFF DIEUM KANAM le 25/08/2014 11:57
Au nom de la démocratie,la liberté d’expression substantiellement conforme à la constitution,ne peut être un délit.Au nom de la contradiction politique,à dessein d'éclairer l'opinion publique grugée.Nous sommes préoccupés par ce décret du président de la République fixant les conditions de la dévolution du patrimoine et le redéploiement du personnel des régions et anciennes,qui ne résulte que d'une stratégie des rapines politiques pour endormir les citoyens présumés des moutons tondus dans la perspective d'un renouvellement de mandat.
Comment l'administration, en l’occurrence la direction générale de la comptabilité et du trésor peut nous demander de voter un budget sans qu'on sache qu'est ce que l’État va nous transférer.La seule finalité est de museler des adversaires politiques qui ont été élus démocratiquement comme le président.La stratégie de la terreur ne passera pas.Nous sommes impérieux et nous l'avons toujours été,nous ne sommes pas des hommes à qui l'on fait baisser les yeux.Il faut que les populations sachent que toutes les conséquences du blocage des communes sont de la responsabilité de cet État qui est dans une équation notoire de résoudre les préoccupations des populations.
"La calebasse vide ne peut nullement tromper la vigilance des chèvres",dit-on chez nous.Macky SALL doit signer les décrets d'application et laisser les gens travailler au lieu de laisser les sorties au vitriol d'une partie de l 'A.P.R convertie à la fois en cancres déclarés et en rats de terre sur fond d'ethnocentrisme pitoyable avec sa litanie indigne aux contres vérités fumantes sur khalifa SALL et taxawou Dakar.Comme disait Edmund Burke "La seule condition pour que le mal puisse triompher,c'est que les bons ne fassent rien".
LASS BADIANE
Président MOUVEMENT DIEUM KANAM / GRAND YOFF
Conseiller municipal à grand-yoff
76 755-55-57

2.Posté par jeandark le 25/08/2014 14:42
maître yaw

3.Posté par AGENCE le 25/08/2014 15:06
DES GUIDES POUR REUSSIR ENA DOUANES POLICE VOLONTARIAT FASTEF DISPONIBLE 782213135

4.Posté par oustaz le 25/08/2014 20:09
wakh sou dofé nope yi coy deglou da wara wer nioune dou niou wakh ak couy yaktan ay khalé you djiguene you touti France ba niou diape la el hadjie diouff amoul fou la amoul fayda mimi toure talou co li takh mouy wakh macky sall wa khou si dara khamna lo lou co nekh la wa ye nak bou co arété woul li coy yakhal si adounam mom lay neke fou mélni grand yoff you mélni bakhou fi el hadjie diouff yé fitena fou mélni grand yoff amna fou mouy coumasé wa ye boul kham fou mouy yam mimi toure talou outli loy def yaw ak mambaye niang

5.Posté par biabah le 25/08/2014 21:17
Bravo maitre vous étes un vrai patriote et certain sénegalais ont la mémoire courte ou
sont débiles car ce karim wade n'a aucun respect pour le peuple. Tout est de la faute de son complexé de pére qui lui a ouvert les caisses de l'etat et le peuple a bien besoin de ces milliards volès.Nos enfants ont faim et malades on vit plus comme avant au sénegal ce connard de bibo n'est pas malade du tout il nous prend pour des imbeciles avec ces avocats corrompus. Jamais il mettra les pieds au sénegal une fois hors du pays comme vous dites nous avons de bons médecins donc courage maitre diouf vous étes le meil leur.

6.Posté par abdoulaye le 26/08/2014 07:20
LE VIOLEUR DE FRANCE QUI ABOIT NON STOP POUR U ON LUI DONNE DE L ATTENTION

7.Posté par jeep le 26/08/2014 14:58
Reuye taat gande biir....douli neen, cet avocaillon de merde...

8.Posté par onditout le 26/08/2014 17:18
BON si l'état de santé de ce BIBO est si critique au point où il doit coute que coute être évacué en FRANCE , alors qu'il renonce à sa nationalité française !!!!!!il faut pas nous blaguer ohhhhhh

9.Posté par biabah le 26/08/2014 22:59
Ai sénégal on aime bien les voleurs et ceux qui les défendent sont â cóté de la plaque aussi bien jaloux car il arrive à un vrai homme de tomber sous les charmes d'une cro queuse de mecs â moins celui qui critique aime les hommes; comme disait nos anciens
en afrique l'inconnu provoque la curiosité en Europe la peur.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016