Me El HADJ DIOUF SUR L’AFFAIRE KHALIFA SALL : « On lui a refusé un droit supranational… Seydina Omar Touré est un homme profondément injuste, un mécréant ».


« Dès le début, il y a violation des droits de Khalifa Ababacar Sall », voilà comment a parlé Me El Hadj Diouf, avocat du maire de Dakar, ce dimanche à Grand Jury. Il dit même qu’il s’agit d’une violation concernant un droit supranational, celui de laisser le prévenu bénéficier de l’assistance de son conseiller juridique devant les enquêteurs. Il rappelait l’interdiction qui lui a été faite de prendre part aux interrogatoires subis par son client au niveau de la Dic. Pour lui, un règlement consacré par les textes de l’Uemoa, à laquelle le Sénégal est signataire, a été violé. Me El Hadj Diouf considère, par la même occasion, que la rapport brandi  contre Khalifa Ababacar Sall et non encore publié devrait interdire les spéculations. « Quiconque se prononce sur ce rapport viole la loi. Je suis pour une déclassification de tous les rapports. »

Il se plaira de marteler qu’il existe deux poids et deux mesures, étant donné que le Président de l’Assemblée Nationale, a par devers lui une somme de 500 millions par an. Transition toute trouvée pour produire un réquisitoire sans appel contre l’ancien directeur de cabinet du maire Pape Diop. El Hadj Diouf le traitera des pires noms d’oiseau. « J’ai pitié de mon pays. Quand on permet à un énergumène… Seydina Omar Touré est un homme profondément injuste, un mécréant. La transhumance a le vent en poupe. » L’avocat trouve dans le discours de ce dernier des contradictions, surtout quand il parle de compte de poche évalué à 360 millions à côté du compte 64-155 fixé à 500 millions. « On a voulu diaboliser Khalifa Sall avec cette caisse d’avance. Le maire est sollicité par les populations défavorisées.  Si, depuis que la mairie de Dakar existe, les caisses d’avance ont toujours servi à régler des problèmes ponctuels…


Une phrase non achevée qui a, tout de  même, tenté de rappeler que la gestion de cet argent relève d’un pouvoir discrétionnaire et que les édiles de Dakar qui ont précédé son client à ce poste n’ont jamais eu de comptes à rendre.

Il demandera au Président Sall de se réveiller avant qu’il ne soit trop tard. Il lui demandera de faire attention à ceux qui le poussent à éliminer ses adversaires politiques.
Dimanche 26 Février 2017
Dakaractu




1.Posté par SALIOU DIENG ZALTAMBA le 26/02/2017 15:43
SEYDINA OUMAR TOURE est plus qu'un traitre,plus qu'un mécréant "Dou Goor" car je l'ai connu à L'URD de DJIBO KA ou nous avons cheminé ensemble avant qu'il ne quitte avec de l'argent qu'il avait volé.
Le troskiste DOUDOU SARR ne me démentira pas.Pitié

2.Posté par RIEN QUE LA VÉRITÉ le 27/02/2017 00:25
c'est de la même faÇon que j'ai pensé. ce type est pire qu'un mécréan. et tout est orchestré par ce PEULH de TRAIRE

3.Posté par paco le 27/02/2017 07:40
voici des façons de personnes qui n'ont leur place qu'à la maison



Dans la même rubrique :