Me Demba Ciré Bathily répond à Ismaïla Madior Fall : « Si l’immunité parlementaire de Khalifa Sall est un détail, la séparation des pouvoirs est un détail »


Réagissant aux propos tenus récemment par le ministre de la Justice relativement à la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall, Me Demba Ciré Bathily a déclaré : « Si l’immunité parlementaire de Khalifa Sall est un détail, la séparation des pouvoirs est un détail. L’immunité parlementaire n’est que la consécration, dans un Etat de droit, de la séparation des pouvoirs. Il faut que le pouvoir arrête le pouvoir. Autant le président de la République bénéficie d’une irresponsabilité pénale, autant le député bénéficie d’une immunité parlementaire…Lorsqu’on parle d’immunité parlementaire, ça ne protège pas la personne du député, mais la personne de l’Assemblée nationale ».
Me Demba Ciré Bathily qui s’exprime de la tribune de la conférence de presse des avocats du maire de Dakar dont il est a aussi déploré le fait que le réquisitoire du procureur soit étalé sur la place publique par la presse, alors qu’eux-mêmes, en tant qu’acteurs, n’ont pas accès à cet élément supposé secret pour le moment. « Est-ce que cela participe de convaincre davantage l’opinion ? », s’interroge la robe noire.
L’avocat pense, en définitive, que « Khalifa est victime d’une violation une loi ». « Khaliafa Sall est en détention arbitraire parce qu’il est détenu politique », se laisse-t-il convaincre.
Lundi 6 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :