Me Bassirou N'gom : «Le crime n’est jamais parfait, on laisse toujours des failles...»


Me Bassirou N'gom : «Le crime n’est jamais parfait, on laisse toujours des failles...»
Pour Me Bassirou N'gom, ce jour est historique car, il permettra à tout le monde de se rendre compte qu’on ne confond pas les deniers publics avec sa poche. «Nous sommes en train d’écrire une belle page de l’histoire de la justice sénégalaise. De 2000 à 2012, on a passé plus de temps à faire sa cour qu’à faire son devoir. C’est la raison pour laquelle nous sommes là à parler de reddition des comptes. C’est le procès de la gouvernance et de la reddition des comptes. Nous sommes à la fin d’un feuilleton qui a révélé beaucoup de choses», a- t-il souligné. Avant d’ajouter que le seul témoignage de Me Patricia Lake Diop était suffisant pour asseoir la culpabilité de Karim Wade.
«Il n’y pas de doute, les sociétés appartiennent à Karim Wade. Il n’est pas dans les statuts mais les sociétés lui appartiennent», a déclaré l’avocat qui fait savoir que, lorsque Abdoulaye Wade a pris le pouvoir, Karim Wade s’est empressée d’appeler ses amis en leur disant : «Boys venez, on va contrôler l’économie du pays».
« Avec ses amis de classe, ils ont contrôlé l’économie du pays. Ils ont contrôlé l’aéroport, le Port, l’économie et la presse», soutient Me N'gom non sans dire qu’il comprend pourquoi Karim Wade a adopté la stratégie de la victimisation et de l’évitement. C’est parce que, fait-il remarquer, à chaque fois qu’il ouvre la bouche, il donne preuve de sa culpabilité. C’est la raison pour laquelle, note l’avocat, conseil lui a été donné de fermer la bouche. «Il avait lui- même le couteau avec lequel il allait s’égorger. Chaque fois qu’il parle, il s’enfonce parce qu’il s’essouffle très vite. Le crime n’est jamais parfait, on laisse toujours des failles. On ne peut pas tout prévoir», conclut-il. 
Mardi 17 Février 2015
Dakaractu




1.Posté par Lif le 17/02/2015 10:44
Tu racontes ta vie mon cher
Si tu étais de la partie du gouvernement de l'époque , tu n'allais pas dévoiler tout cela


2.Posté par teuss le 17/02/2015 11:41
Bien dit Me NGOM. Ce goss de WADE n'est pasplus meritant que les voleurs de poulets incarceresa REUBEUSS ou au Camp penal

3.Posté par liba le 17/02/2015 15:50
En tout cas le prévenu n'a rien dit surtout pour laver son honneur.

4.Posté par khady diop le 17/02/2015 20:07
que voulez qu il vous disent apres deux mises en demeure avec 3000 pages de reponses, ou est le crime et on parle de quel crime,s il y a crime il faut le chercher ailleurs du cote de Macky Charlie Faye etc...Sall ,qui est entrain d executer son plan Mackyavelique pour la mise a mort du PDS et l elimination d un adversaire politique.Les primates doivent se taire

5.Posté par panaf le 18/02/2015 08:47
Et les criminels économiques qui sont auj au pouvoir?

6.Posté par thierz le 18/02/2015 09:24
ça c'est la réalité !!!!

7.Posté par falisco le 18/02/2015 12:57
et awa coudou et amadou samba kame bamboula lonase ?????????????????????????????????????????????

8.Posté par sene le 18/02/2015 13:46
kel adversaire? arreté vos conneries khady. un adversaire ki ne pe pa gagné un seul bureau de vote. soyez honnete

9.Posté par morlado le 18/02/2015 13:58
AU Moins je suis rassuré que ce "NDIAALEU" Ce macaque ne va pas chier sur nos ttêtes et y essuyer son derrière.

10.Posté par Sala le 18/02/2015 15:06
Désolée Me, mais moi j'ai des doutes. Basez vous sur des faits palpables et donnez nous des preuves et nous vous croirons

11.Posté par biabahp le 18/02/2015 16:09
Les avocats de l'etat disent la vérité nous sommes dans un pays de droit la justice sénegalaise n'ose mettre un citoyens en prison sans preuve dans ce cas le peuple dira non. La situation de ce karim est pareille que hissene habré qui a pillé son pays en venant au sénegal avec les ressources du tchad des milliards cfa investis au sénegal sans compter les meutres d'opposants. Pourtant il va être jugé au sénegal parce que nous sommes dans un pays de droit bien civilisé donc laissons la justice sénegalaise faire son travail.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016