Me Augustin Senghor : "La barrière linguistique est un handicap pour Shehata"


Me Augustin Senghor : "La barrière linguistique est un handicap pour Shehata"

La barrière linguistique constitue ‘’un handicap certain’’ à la candidature du technicien égyptien Hassan Shehata à la tête de la sélection nationale, a déclaré dans un entretien avec la presse, le président de la Fédération sénégalaise de football.

‘’C’est un grand plaisir et un grand honneur d’entendre qu’un tel technicien s’intéresse à notre équipe nationale, c’est une fierté’’, a déclaré Me Augustin Senghor, ajoutant que le fait que le technicien égyptien ne parle pas français reste tout de même un souci.

Dans un entretien paru dans le quotidien "l’Observateur" de mardi, l’ancien sélectionneur des Pharaons a affiché son intérêt à conduire les Lions sans entraîneur depuis le limogeage d’Amara Traoré, en février dernier.

‘’Je suis intéressé. Oui, je suis d’accord. Je le leur ai dit il y a trois semaines de cela", a dit le technicien égyptien qui a gagné les coupes d’Afrique des nations 2006, 2008 et 2010 avec les Pharaons.

Mais estimant que la communication est une question très importante dans la gestion technique des sélections, le président de la FSF a déclaré qu’il est difficile de prendre un technicien comme lui qui ne parle que l’arabe.

‘’C’est un véritable handicap pour une équipe nationale comme celle du Sénégal’’, a-t-il affirmé.

Plus d’une soixantaine de techniciens ont déposé leur candidature pour diriger les Lions du Sénégal, qui débuteront en juin prochain les éliminatoires de la CAN 2013 et celles du Mondial 2014.
APS


Jeudi 29 Mars 2012




1.Posté par Deuveudeup le 29/03/2012 23:20
Augustin SENGHOR est vraiment nul ou amateur. ce mobile choisi pour ecarter Shehata est leger. il suffit juste de trouver un traducteur comme pour maradonna dans les pays arebes etc.. des exemples il y en a plein. il mme decois de jour en jour ce president

2.Posté par foot rec le 29/03/2012 23:58
C'est pas du tout important.Des serbes vont entrainer en italie, des italien en Norvege, des portugais en engleterre, des bresilien aux émirats etc... Ce qu il faut c'est juste un traducteur. nous ne sommes pas obligé d'avoir des oeillere et ne recruter que des coach francophone.

3.Posté par welainde le 30/03/2012 03:06
C'est une occasion de recruter un interprète sénégalais arabisant.Non la langue n'est pas une barrière et beaucoup de joueurs sénégalais se débrouillent en anglais.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016