Me Amadou Sow : " Cette décision de radier Ousmane Sonko n'est pas fondée en Droit (...) Ce que nous allons faire pour annuler cette décision..."


Me Amadou Sow : " Cette décision de radier Ousmane Sonko n'est pas fondée en Droit (...) Ce que nous allons faire pour annuler cette décision..."
Interrogé par Dakaractu, l'avocat du désormais ex Inspecteur des Impôts Ousmane Sonko, n'est pas content. Me Amadou Sow puisque c'est de lui qu'il s'agit, a déclaré à Dakaractu que "nous avons appris la décision de la radiation de monsieur Ousmane Sonko dans le regret. C'est une décision regrettable qui n'est pas fondée en Droit. Monsieur Ousmane Sonko était en procédure disciplinaire et ils ont pris la décision de le radier. Vu qu'aussi bien sur le fond que sur la forme il  y a des irrégularités, nous allons utiliser tous les recours nécessaires pour faire annuler cette décision qui ne répond pas aux normes du Droit et qui a été prise juste parce que Monsieur Ousmane Sonko a eu un différend avec l'Etat du Sénégal. Je n'ai pas encore parlé à mon client de vive voix, mais après notre rencontre, on va travailler sur les recours qu'il faudra introduire comme je vous l'ai dit, pour annuler cette décision"

DÉCISION ARBITRAIRE ?

Je ne peux pas parler de décision arbitraire pour le moment. Ce qui est sûr c'est que cette décision n'a pas de fondement légal en Droit et nous allons la faire annuler en nous appuyant sur le Droit et les procédures légales en Droit. 
Dans le fond nous avons constaté qu'il n'y a pas de fondement en Droit et sur la forme il y a plusieurs irrégularités. Nous allons nous concerter et nous communiquerons sur la décision que nous prendrons par rapport aux recours pour annuler cette décision...
Lundi 29 Août 2016
Dakaractu




1.Posté par Salluste le 29/08/2016 20:14
Un fonctionnaire doit être respectueux des textes ou partir. C'est simple.

2.Posté par Injuste le 29/08/2016 20:21
Vous perdez votre temps en allant à la cour suprême.

3.Posté par alt le 29/08/2016 21:05
On respecte les textes ou on les respecte pas. On ne peut pas se baser sur la loi pour radier un homme et trouver qu'une autre, sur la double nationalité, est un faux debat.

4.Posté par Sadikh le 29/08/2016 22:02
Qu'est ce que ce monsieur a fait pour mériter une radiation ? Franchement je ne sais pas dans quel pays nous sommes. Ne me dites pas qu'en tant que haut fonctionnaire Monsieur OUSMANE SONKO est tenu d'être docile, servile , discret et doit respecter les lois etc. Et si ces lois sont violées. Alors il faut être un partisan du silence coupable pour culpabiliser ce Patriote parce qu'il n'a fait rien de grave.

5.Posté par Pekh le 29/08/2016 22:33
Je suis triste pour le Sénégal. Je pense que les sénégalais doivent beaucoup réfléchir avant de nommer quelqu'un président. Tous les problèmes que nous avons viennent de Abdoulaye Wade, lui qui a pris quelqu'un qui n'a jamais dans sa vie rêver autre chose que chef de service pour le bombarder PM. Ce dernier devenu président car les population ont voté contre wade et non pour lui n'a que la violence comme mode de gouvernance et tout le monde sait que la violence est l'arme des faibles.

6.Posté par contre l''''injustice le 30/08/2016 00:36
Nous savons de qu'il nous reste à faire: nous préparer pour envoyer Sonko à l'assemblée nationale en 2017 où il aura une meilleure tribune pour continuer notre combat.

7.Posté par Rif15 le 30/08/2016 13:55
Ceux qui défendent la décision du gouvernement sont tout sauf des patriotes : on a pas encore oublié ces grâces de prisonniers coupables qui ont fauté au plus hauts niveaux , cette mal gouvernance , puff gars yi nopilene vous faites pas le poids Sonko c'est notre wikileaks

8.Posté par DIOP le 30/08/2016 13:49
Taisez-vous, vous qui parlez, allez défier votre employeur et vous allez voir?En tant que fonctionnaire, Sonko est l'employé de l'état qui est son employeur, il a commis 2 fautes graves à l'égard de son employeur: insubordination et défiance 2 FAUTES LOURDES sanctionnées dans le code du travail par le licenciement.

9.Posté par Amadou le 30/08/2016 13:51
Et le cas Mame M Baye Niang et Youssou N Dour en public au lieu de l assemblee nationale.C est plus grave.On laisse passer.On tourne la page.On ne dit rien.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :