Me Amadou Sall, irrité par les propos de Sidiki Kaba, lui répond sèchement


Voici le post lu par Dakaractu sur sa page personnelle:
"Un ministre de la République, devant l'assemblée nationale, spécule sur le droit de Karim WADE de se présenter à une élection. Je lui rappelle et je rappelle à tous ceux qui font semblant de l'ignorer, et qui seraient tentés de reprendre à leur compte les mêmes spéculations, que toute restriction au droit de vote ne peut être prononcée que par une décision de justice. Je mets donc ce ministre au défi de nous indiquer la décision de justice privant Karim WADE de l'un quelconque de ses droits civiques, civils et politiques, notamment de son droit de vote. Karim WADE n'a perdu aucun de ses droits et peut, s'il le désire, se présenter à n'importe quelle élection ! Le débat doit être définitivement clos et il appartiendra, le moment venu, aux seuls électeurs de se prononcer !"
Me Amadou Sall
Vendredi 1 Juillet 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :