Me Amadou Sall : «Ce que je voulais dire... »

Me Amadou Sall a relativisé ses propos hier face aux juges de la Chambre d’accusation de Dakar


Me Amadou Sall : «Ce que je voulais dire... »
 Me Amadou Sall a été interrogé hier devant la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar qui l’a placé sous mandat de dépôt à la suite de l’action déclenchée par le parquet général. En lieu et place des 80 avocats annoncés, 54 se sont constitués pour la défense de leur confrère.
Libération a appris de sources concordantes que Me Amadou Sall a tenu à expliquer le «fond de sa pensée » devant les magistrats.
Afin de lever «certains amalgames», l’avocat et responsable du Parti démocratique Sénégalais (Pds) a fait savoir que s’il a utilisé le mot «impuissant », c’était selon lui, pour dénoncer «l’impuissance de Macky Sall à régler les problèmes des Sénégalais ». Quid du délit d’appel à l’insurrection qui lui est collé ? Là aussi, Me Amadou Sall a nié tout appel à l’insurrection.
Même s’il reconnaît avoir tenu les propos incriminés, il a précisé que depuis son accession au Pouvoir, Macky Sall et son pouvoir passent leur temps à traquer les responsables du Pds pour les emprisonner. Et pour lui, la Constitution permet à chaque Sénégalais de résister face à l’oppression. Ainsi justifie t-il ses propos. A noter que l’audience annoncée électrique s’est déroulée dans une ambiance bon enfant, sans le moindre incident. 
Mardi 28 Avril 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :