Me Aïssata Tall Sall décide de faire revenir les ministres concernés à l’Assemblée : « l’Orient est assez compliqué pour qu’on y aille de façon très simple (…) la diplomatie n’est pas une affaire de sentiment »


Me Aïssata Tall Sall décide de faire revenir les ministres concernés à l’Assemblée : « l’Orient est assez compliqué pour qu’on y aille de façon très simple (…) la diplomatie n’est pas une affaire de sentiment »
La député socialiste Me Aissata Tall Sall, qui se positionne tout à fait à l’envers de la décision du président Macky Sall d’envoyer un contingent de soldats Sénégalais au Yémen, de déclarer « se poser des questions sur l’opportunité et les raisons »d’un tel fait…
Aussi, a-t-elle pris la responsabilité de faire revenir à l’Assemblée nationale les ministres des Forces Armées comme des Affaires Etrangères, pour des explications indispensables à ses yeux, d’autant plus que de son avis (et de celui du Général De Gaulle, qu’elle a cité),  « l’Orient est assez compliqué pour qu’on y aille de façon très simple ».
Arguant que « ce qui se passe au Yémen est une guerre civile » où l’Arabie Saoudite se sent menacée, Me Aissata Tall Sall d’expliquer que le Sénégal attendait toujours, selon sa diplomatie traditionnelle, une demande des Nations Unies pour intervenir de la sorte dans des conflits, avant de déclarer haut et fort que « la diplomatie n’est pas une affaire de sentiment, d’émotion ou d’intérêt personnel », mais « quelque chose de froid, de lucide ».
Et s’adressant au président Macky Sall, la juriste socialiste de clamer haut et fort qu’ « il doit des explications  au peuple sénégalais! »
Lundi 4 Mai 2015




1.Posté par Serigne le 05/05/2015 07:25
Si vous êtes contre la décision de Macky SALL d'envoyer nos soldats au Yémen, allez signer la pétition en cliquant sur ce lien: https://secure.avaaz.org/fr/petition/Mr_Macky_SALL_president_de_la_republique_du_Senegal_Contre_lenvoi_de_2100_soldats_Senegalais_au_Yemen/?nNFbrjb

2.Posté par le démocrate le 05/05/2015 10:14
C'est pourquoi il a nommé des généraux et augmenté les indemnités.

3.Posté par welainde le 08/05/2015 10:24
Madame, vous êtes une avocate trés moyenne et vous ne pouvez contrer les interêts stratégiques du Sénégal.Pour la premiére fois nous entendons des gens dire sur les plateaux de télévision des individus traités nos militaires de mercenaires.Le Sénégal n'a pas une armée de salon ou seulement de parade, mais une armée trés professionnelle.La guerre du Yemen n'aura pas lieu.Elle est finie.Mais nous constatons que beaucoup de ceux qui critiquent l'envoi des soldats c'est par pure Arabophobie et Islamophobie.Comme le traité de Houdeybiya, nous disons que le président Macky Sall a remporté une trés grande victoire sur ses ennemis et sur les ennemis de l'Islam.
Quand il avait marché à Paris, beaucoup de sénégalais ont marché pour défendre l'Islam comme ils disent.Mais marcheront-ils pour notre Armée Nationale pour sa participation à la protection des lieux saints de l'Islam?Ainsi ALLAH confond les hypocrites.Le premier ennemi du Sénégal est le Sénégalais lui-même.La main du président Macky Sall ne tremblera jamais quand il s'agit de signer un acte.Il n'a pas de leçon à recevoir de la part des fils et filles de féodaux qui ont collaboré avec le colonisateur pour tuer, vendre et déporter des noirs.

4.Posté par mamadou ndiaye le 13/05/2015 19:33
Il faut s'en désoler mais la culture d'Etat et la culture Républicaine sont malheureusement des valeurs qu'on chercherait désespérément dans la classe politique de ce pays.Mais pour ne pas aller loin , demandons nous pourquoi dans tout ce tollé l'ex président WADE ne sait pas encore prononcé lui qui pouvait pourtant bien en profiter pour marquer des points sur son adversaire.Tout Sénégalais est témoin des visites incessantes de président Sénégalais en Arabie Saoudite depuis Senghor jusqu'à Sall en passant par Diouf et Wade.Ceux qui critiquent le projet d'envoi des jambars ou ils méconnaissent la profondeur de nos relations avec l'Arabie Saoudite, ou ils méconnaissent le statut économique peu enviable du SÉNÉGAL.On se demande bien bien n'eut été la sollicitude et les concours financiers de l'Arabie Saoudite dans quelle situation financière notre pays serait .Au moment les plus durs des programmes d'ajustement structurels , on a toujours pou compter avec la l’écoute et la sollicitude de ce pays.Cette maxime qui veut que ' ' les pays n'ont pas d'amis mais des intérêts '' découle d'une vision occidentale du monde et des rapports avec l'autre .Au Sénégal nous croyons au contraire que 'NIT BOUYE DË NAKO NGOR RAYE -autrement dit ' Si l'on doit mourir que ce soit au nom de l'honneur '.Nous avons perdu 2500 personnes sans avoir fait la guerre et par simple négligence d'Etat.Ici il s'agit de professionnels entraînes et préparés à l'adversité et au combat.Ce qui est sur si on doit en perdre on n'en perdra pas autant dans cette mission en Arabie Saoudite.Les politiques Sénégalais gagneraient beaucoup à aller à l'école de l'Etat et de la République.ils en ont grandement besoin

5.Posté par mamadou ndiaye le 13/05/2015 19:33
Il faut s'en désoler mais la culture d'Etat et la culture Républicaine sont malheureusement des valeurs qu'on chercherait désespérément dans la classe politique de ce pays.Mais pour ne pas aller loin , demandons nous pourquoi dans tout ce tollé l'ex président WADE ne sait pas encore prononcé lui qui pouvait pourtant bien en profiter pour marquer des points sur son adversaire.Tout Sénégalais est témoin des visites incessantes de président Sénégalais en Arabie Saoudite depuis Senghor jusqu'à Sall en passant par Diouf et Wade.Ceux qui critiquent le projet d'envoi des jambars ou ils méconnaissent la profondeur de nos relations avec l'Arabie Saoudite, ou ils méconnaissent le statut économique peu enviable du SÉNÉGAL.On se demande bien bien n'eut été la sollicitude et les concours financiers de l'Arabie Saoudite dans quelle situation financière notre pays serait .Au moment les plus durs des programmes d'ajustement structurels , on a toujours pou compter avec la l’écoute et la sollicitude de ce pays.Cette maxime qui veut que ' ' les pays n'ont pas d'amis mais des intérêts '' découle d'une vision occidentale du monde et des rapports avec l'autre .Au Sénégal nous croyons au contraire que 'NIT BOUYE DË NAKO NGOR RAYE -autrement dit ' Si l'on doit mourir que ce soit au nom de l'honneur '.Nous avons perdu 2500 personnes sans avoir fait la guerre et par simple négligence d'Etat.Ici il s'agit de professionnels entraînes et préparés à l'adversité et au combat.Ce qui est sur si on doit en perdre on n'en perdra pas autant dans cette mission en Arabie Saoudite.Les politiques Sénégalais gagneraient beaucoup à aller à l'école de l'Etat et de la République.ils en ont grandement besoin



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016