Me Aïssata Tall Sall (Osez l’avenir) : « Je n’ai plus le droit de me prononcer sur l’affaire Khalifa, mais je regrette qu’il ne soit pas là »


« L’installation de la 13 ème législature s’est bien passée. Le président Moustapha Niasse a été reconduit comme président de l’Assemblée nationale. Dans son discours, je retiens qu’il a exprimé un souhait que cette 13e législature soit une législature modèle, que les députés marquent de leur emprunte l’hémicycle par leur présence. Qu’ils marquent aussi de leur emprunte par des réflexes par rapport aux défis qui les attend. Je m’engage personnellement à agir de la sorte. Je suis élue députée du peuple sénégalais. Pour le cas Khalifa Sall, j’étais son avocat et on m’en a empêché. Donc, je n’ai plus le droit de me prononcer sur cette affaire. Sauf que je regrette que Khalifa Sall ne soit pas là. Je pense que si le juge avait appliqué la loi de façon intelligente et généreuse, il lui aurait accordé une liberté provisoire pour qu’il soit là car, le peuple lui a fait confiance. »
Vendredi 15 Septembre 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :