Me Abdourahmane Sôw jugé pour escroquerie : Lénine chute pour 5 millions


Me Abdourahmane Sôw jugé pour escroquerie : Lénine chute pour 5 millions
Accusez, levez-vous ! Masque sur le visage, l’avocat Abdourahmane Sôw dit Lénine avance à la barre. Depuis quelque temps, il est dans le noir. La raison ? L’avocat est mêlé à une affaire d’escroquerie à l’endroit de ses clients. Ce qui lui valu une punition du barreau pour, selon certaines indiscrétions, une durée de six mois. Poursuivi pour escroquerie portant sur la somme de 5 millions, Lénine a reconnu sans ambages les faits à lui reprochés lors de sa comparution devant le juge.
Il s’agissait, dit-il, d’une affaire qu’il avait plaidée pour la partie civile. Après la publication du jugement, soutient-il, il a récupéré l’argent qui est resté longtemps entre ses mains. Entre-temps, il avait des besoins financiers pressants qui l’ont poussé à utiliser une partie de cette somme. «J’ai été assez léger, j’étais faible», a-t-il reconnu devant le juge. «Elle est venue me réclamer ses sous. Si elle avait accepté la médiation, le problème n’allait pas se poser», a-t-il expliqué.
Me Ciré Clédor Ly, son avocat, a expliqué que le prévenu a payé à la partie civile l’intégralité de la somme qu’il lui devait. Le Parquet s’est rapporté à la sagesse du Tribunal. Me Ciré Clédor Ly a dépeint son confrère comme quelqu’un de sérieux. «Il n’a pas cherché à fuir sa responsabilité», a-t-il indiqué d’emblée. Selon l’avocat, personne dans la corporation n’est à l’abri de tels agissements. Me Abdourahmane Sôw dit Lénine sera édifié sur son sort le 24 septembre prochain. Selon d’autres sources, trois autres personnes seraient victimes des agissements de l’avocat.
Mercredi 31 Juillet 2013
Le Quotidien




1.Posté par lady le 31/07/2013 11:01
mais pourquoi les magistrats et avocats, quand ils commettent des crimes et délits ne sont pas arrêtés; mais juste suspendus quelques temps ou affectés?
on se souvient encore du scandale de la corruption dans la magistrature en 2005 ou 2006,aucun des magistrats incriminés n'avait à l'époque été arrêtés, est-ce qu'il y a une loi qui les protège?
les faits qui sont reproché à Me SOW aurait coûté la prison à un citoyen lamda

2.Posté par khalass le 31/07/2013 11:17
Thiey Vocat YI

3.Posté par zzz le 31/07/2013 11:19
il parait qu'on vire les montants dan le compte des avocats. c'est du n'importe quoi ca.

4.Posté par Modou le 31/07/2013 16:48
Au Tribunal les trio juge+avocat+séquestre bouffent démesurément l'argent des orphelins en leur faisant croire qu'ils règlent leur problème pendant 10 20 30 40 ans.
Nous sommes victimes de gestion en mauvais père de famille au tribunal du Sénégal
MUSULMAN DU SÉNÉGAL ÉVEILLEZ VOUS POUR UNE CLARIFICATION DE LA LOI SUR LE DROIT MUSULMAN ARTICLE 571 DU CODE DE LA FAMILLE EN MATIERE D’HERITAGE. Cette loi satanique dit que c'est à la demande du défunt de son vivant ou de son comportement selon sa famille.
Le CORAN ordonne le partage selon les versets 10 11 12 13 14 Sourate 4 An'Nisâ
selon les versets 106 107 108 109 Sourate 5 Al-Mâ-idah
Avec les IMAMS en une journée ils règlent les problèmes d'héritage, ils craignent Allah. Avec les maîtres ou docteurs en droit français ils font des subterfuges pour bloquer les biens des Orphelins et prendre de façon illicite leur argent, ou dévaloriser leurs maisons pour les vendre après. Nous demandons à l’assemblée NATIONALE DE VOTER L'APPLICATION D’UNE LOI PLUS CLAIRE SUR LES HÉRITAGES SI LE DÉFUNT(E) EST MUSULMAN(E).
CRAIGNEZ ALLAH.
Des millions de familles sont victimes de cette situation de biens mal acquis par la justice, les notaires des soi-disant spécialistes du droit, ils ne sont pas audités ni inquiétés au moment ou l'Etat s'acharne sur les anciens gouvernants et leur DG (« Politique » ou gestion en bon père de famille des biens de l'Etat). Pas de partialité, les ménages en font partie.

5.Posté par Avocat le 31/07/2013 22:23
C'est un bon avocat il a fait emprisoné le violeur de cheikh yerime seck c'est pour cela que dakaractu s'acharne sur maître sow mais il est bon comme avocat . Il ne doit rien a personne .

6.Posté par diw le 01/08/2013 00:27
lady ce que tu dis là est vraiment vrai.y'aurait-il une loi speciale pour les magistrats?

7.Posté par ex agent de AVS le 01/08/2013 21:50
LENINE : AOUT 2004


Il y a eu des indélicatesses à l’égard des magistrats, des plaintes ont été déposées sur la table du bâtonnier contre des avocats de renom, sans oublier les porteurs de valise… Et pourtant, rien ne leur est arrivé. L’avocat Abdourahmane Sow alias Lénine a eu moins de chance. Il a été provisoirement suspendu de ses fonctions. Refusant de faire une quelconque sortie sur l’affaire, Lénine signale qu’il reste avocat, et qu’il est quitte avec sa conscience. Il préfère laisser la procédure suivre son cours. Son nom a été cité dans une affaire de corruption, un dossier sur lequel tous les projecteurs sont braqués. Alors, l’opinion nationale et internationale attend les résultats de l’enquête de l’Igaj.

Convoqué avant-hier par l’Ordre des avocats, Abdourahmane Sow alias Lénine a finalement reçu hier la notification de sa suspension. L’avocat de Momar War Seck, source principale de cette histoire de corruption dans la magistrature, a été suspendu de ses fonctions, pour «faute professionnelle ». Mais de manière provisoire. Accroché, hier au Bloc des Madeleines pour des éclairages sur les raisons de sa sanction, Lénine a catégoriquement refusé de faire une quelconque déclaration à la presse. Non sans laisser entendre, «qu’il reste un avocat, et qu’il est quitte avec sa conscience». Voulant demeurer professionnel jusqu’au bout, Lénine préfère «laisser la procédure suivre son cours». Même si c’est une suspension provisoire, Lénine, le seul avocat dont le nom a été cité dans cette histoire, est la première personne à être sanctionnée. Félix Moussa Sow, le président de l’Ordre, qui avait ouvert une enquête au lendemain de l’éclatement de l’affaire dite de corruption dans la magistrature, a finalement décidé de passer en action en attendant l’issue de la rencontre prochaine du Conseil supérieur de la magistrature. C’est lors de la rencontre du Conseil de la magistrature, qui fera office de Conseil de discipline, que les personnes dont les noms ont été cités dans cette affaire, connaîtront leur sort. Ce sera le cas pour Aminata Mbaye, Cheikh Bamba Niang, le substitut du procureur, Théophile Turpin, le juge-assesseur et Yabbal Dieng, greffier. Des indiscrétions ont laissé entendre que les sanctions risquent d’être très corsées. Car l’affaire a connu une telle ampleur, que les bailleurs de fonds, les diplomates résidant au Sénégal et l’opinion internationale, ont les yeux rivés sur la justice sénégalaise, attendant que des décisions tombent.

8.Posté par kharite le 16/09/2013 11:41
de grace laisser le tranquille il n est pas a l origine des problèmes de cheikhe yerim c est juste un avocat qui défendait son client il aurait pu defendre cheikhe yerim et c est sur que vous n allez pas avoir ce comportement campagnes de denigrement contre la personne MAITRE ABDOURAHMAN SO LENIN un avocat brillant remarquable qui a su utiliser des points de droit pour demonter les arguments de defense de yerim



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016