Me Abdoulaye Wade doit être jugé pour haute trahison (Cojer Bignona)


Me Abdoulaye Wade doit être jugé pour haute trahison (Cojer Bignona)
C’est avec stupéfaction que nous avons entendu et continuons d’entendre que notre pays fût dirigé pendant 12 ans par un binational en l’occurrence Me Abdoulaye Wade. En effet les avocats de Karim Wade dans leur énième tentative de déstabilisation du régime du Président Macky Sall, ont fini par sortir au grand jour le délit de haute trahison auquel s’est rendu coupable Me Wade. Ce dernier a en effet en toute connaissance de cause, juré devant le conseil constitutionnel n’être que de nationalité sénégalaise conformément à l’article 28 de notre constitution, alors qu’il est avéré aujourd’hui qu’il était aussi de nationalité française pendant tout le temps qu’il présidait au destiné de notre pays. Cela révèle si besoin en était encore le manque de respect dont Me Wade a toujours fait preuve à l’égard des sénégalais. Nous attirons l’attention de l’Assemblée Nationale pour que la procédure de jugement pour haute trahison soit déclenchée afin qu’il s’explique devant les sénégalais sur cette double nationalité que rien ne s’aurait justifier.

L’adage nous dit bien « Tel père, tel fils » son fils Karim Wade et ses conseillers en manque d’argument juridiques sérieux pour contester l’arrêt de la CREI, cherchent encore à nuire aux intérêts du Sénégal après avoir dilapidé nos maigres ressources. En effet dans leurs entreprise maquiavélique, ils cherchent à porter plainte devant le tribunal de grande instance de paris pour détention arbitraire avec comme qualité pour agir la NATIONALITE FRANCAISE DE KARIM WADE qui selon les déclarations d’un de ses avocats, n’aurait plus confiance à la justice sénégalais. Qu’à cela ne tienne. Les sénégalais jugerons. 

Les sénégalais apprécierons de la sincérité que peut avoir Karim Wade un français bon teint, qui décide d’attraire le Sénégal devant le tribunal de son pays, la France, parce que n’ayant pas confiance aux éminents magistrats professionnel qui rendent la justice au nom et pour le compte du peuple sénégalais. 

Ce dernier est-il vraiment fondé à prétendre à la présidence de notre pays, notre cher Sénégal, un pays souverain, comme son pays, la France, où les candidats à la présidence n’ont que la nationalité française ?

Le ridicule ne tue point au Sénégal, et sous nos cieux tous les moyens sont bon pour tromper les sénégalais à l’image de Wade père. 

« On peut pendant un certain temps tromper tout le peuple, on peut pendant tout le temps tromper une partie du peuple. Mais on ne peut pas tromper tout le temps tout le peuple »

Ansoumana Sané
Coordonnateur départemental de la Cojer de Bignona
Membre de la Cojer Nationale
Mercredi 10 Février 2016
Dakaractu




1.Posté par UN CITOYEN le 10/02/2016 17:05
L'APR A PEUR DE L'OPPOSITION EN GÉNÉRAL. CELA SE COMPREND QUAND ON SAIT COMBIEN LA VULNÉRABILITÉ JUVÉNILE DE CE PARTI EST AGGRAVÉE PAR SA MANQUE DE REPRÉSENTATIVITÉ RÉELLE SUR LE TERRAIN. LES DIRIGEANTS AYANT PRIS L'OPTION QUELQUE PART "FUMISTE" D’ÊTRE LE PARTI DE PERSONNE ET DE TOUT LE MONDE. LA RÉDUCTION DU MANDAT PAR LE MENTOR N'EST PAS EGALEMENT DE NATURE A APAISER LES ESPRITS DE CETTE NOUVELLE BOURGEOISIE SENEGALAISE.
AUSSI L'UNE DES FAILLES LA PLUS VISIBLE EST L'ABSENCE D'UNE COMMUNICATION POLITIQUE PERTINENTE QUE L'APR EST INCAPABLE D'INITIER NOTAMMENT SUR LES PROBLEMATIQUES QUI SE POSENT DANS NOTRE PAYS.
L'EMPRISONNEMENT ET LES ATTAQUES PERSONNELLES DES TENANTS DE L'OPPOSITION N'EST PAS UNE SOLUTION VIABLE.
2017 N'EST PAS SI ELOIGNE ET MACKY GAGNERAIT A METTRE EN SELLE LES ELEMENTS CREDIBLES QUE COMPTE SON PETIT PARTI QU'IL DOIT DAVANTAGE CONSOLIDER.

UN RESPONSABLE DE L'APR

2.Posté par Racine LY le 10/02/2016 18:07
bayilène mame Abdoulaye mou nopalikou

3.Posté par Kiné le 10/02/2016 18:09
Sincèrement, je suis désolé de voir que nous avons destitué le PDS pour mettre l'APR-Cojer pour que vous passiez votre temps à nous rappeler M. A. Wade qui appartient à notre passé. Pitié, nous avons vécu le passé tout en autant que vous, nous en avons assez que vous nous le rappeliez tout le temps dans vos articles, dans vos débats, dans tout (même pour vos faux pas). Nous vous avons confié notre présent et futur, mais à ce rythme, je vois que l'APR est parti pour se faire destituer par le peuple sénégalais.
TRAVAILLER ET ARRETER votre politique politicienne!!! c'est ça le chemin pour un deuxième mandat de notre actuel président!!! mais pas parler de double nationalité!!! double nationalité, triple nationalité... l'essentiel c'est d'être sénégalais (exclusivement ou en partie (si une personne peut se subdiviser biensur) et de travailler pour peuple rien que pour le peuple!!!! le reste est un faux débat!!!



Dans la même rubrique :