Me Abdou Dialy Kane de la défense : "Cheikh Diallo est un caméléon, il fuit le débat !"


Me Abdou Dialy Kane de la défense :  "Cheikh Diallo est un caméléon, il fuit le débat !"
 L'ex patron de Cd Médias était hier à nouveau devant la barre de la Crei, pour répondre des propos qu'il avait tenus lors de l'émission "Opinions" du 18 décembre 2012 sur Walf Tv. 
En effet, la défense voulant prouver la versatilité du témoin tenait à visionner devant la Cour le contenu de cette émission où le témoin prenait fait et cause pour son "ami" Karim Wade, qu'il qualifiait d'innocent. Non sans tirer sur le ...Procureur Spécial Alioune N'dao.

En fin de compte, l'émission réclamée à cor et à cri par les avocats de Wade fils n'a finalement pas été projetée à la salle 4, la Cour ayant soutenu que sa projection n'apporterait aucun élément nouveau au procès. N'empêche, il leur a été permis de poser des questions à Cheikh Diallo.


 Premier à prendre la parole, Me Demba Ciré Bathily fera part à la Cour de ses appréhensions, quant à la fiabilité et la crédibilité du témoin, avant de lui demander s'il était toujours dans les mêmes dispositions pour défendre son "ami" Karim? Visiblement à l'étroit, Cheikh Diallo répondra quand même :" Je suis témoin pour ce que j’ai vu et entendu sur Cd Media groupe. L’émission s’est déroulée avant que je ne sois installé dans cette procédure. Je ne répondrai pas à vos questions!"
Prenant le relais, son confrère de la défense, Me Abdou Dialy Kane s'écrie : "C’est un caméléon. Il fuit le débat! "

Spontanément, l'un des avocats de la partie civile , le truculent Me Elhaj Diouf de bondir pour s'emparer du micro : "Il ne fuit pas, il a répondu. Je ne vous permets pas de terroriser les témoins" Et l'hilarant plaideur de marteler : " Je suis revenu!"
N'en démordant pas pour autant, Me Demba Ciré Bathily de revenir à la charge, rappelant les parties de l'émission dans laquelle Cheikh Diallo déplorait le comportement du maître des poursuites de la Crei, Alioune N'dao, et par la même occasion jetait des cailloux à Mimi Touré, alors garde des sceaux, ministre de la justice.

Pour toute réponse, Cheikh Diallo demandera à l'avocat de se référer à l’émission de 2012 "enregistré dans un contexte particulier". Poursuivant, Cheikh Diallo soutiendra mordicus qu'il  s’agissait d’un débat, d’une causerie entre journalistes.
Interpellé sur ses propos relatifs à l'inconstitutionnalité de la Crei, il battra en brèche : "C’est en 2012 que j’ai tenu ces propos, je ne les sors pas du contexte de 2012". 
Ne lâchant pas pour autant le morceau, Me Bathily lui demandera si ses propos changeaient toujours en fonction du  contexte. 
Dans sa réplique, Cheikh Diallo dira: "Mon opinion de 2012 n’engage que moi. Ce sont  mes opinions et je les garde pour moi..."
Mercredi 29 Octobre 2014
Dakaractu




1.Posté par pds le 30/10/2014 07:09
c'est triste cheikh Diallo tu as terni la dignité des peulhs

2.Posté par Pérédio le 30/10/2014 10:45
C'est scandaleux ! PARLES T'ON DROIT OUI OU NON ???

3.Posté par Pérédio le 31/10/2014 10:54
Cet homme a terni sa propre dignité les Peulhs sont des hommes d'honneur rien a voir avec cette race qui hélas font aujourd’hui légion dans notre pays. Et un INTELLECTUEL S'ASSUME quelle que soit le CONTEXTE;



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016