Mbour & Affaire de Kankourang : Le gendarme «flingueur» a été déféré

Les accompagnants du Kankourang présumés mis en cause dans les altercations et bagarres qui avaient occasionné des coups de feu ouvert par un gendarme et des blessés, ont été déférés hier, au parquet de Thiès. Un deuxième pandore a aussi été cité pour des faits relatifs à la cache de l’arme de son collègue incriminé.


Mbour & Affaire de Kankourang : Le gendarme «flingueur» a été déféré
DAKARACTU.COM - Ces nouveaux rebondissements témoignent de la poursuite de l’enquête depuis le début des faits. Pour rappel, le gendarme en question avait fait usage de son arme à feu pour protéger les membres de sa famille apeurés par le « Kankourang ».
 
Cheikh Mady Cissé et Bakary Dabo, cités dans le cadre de l’enquête, ont été rejoints dans leur transfert au parquet par l’un des blessés, Mamadou Lamine Diouf, avec une incapacité temporaire de travail de dix huit jours. Un blessé ayant un certificat médical de vingt un jours d’incapacité charge les mis en cause. Ces interpellés ont été cités comme des témoins dans un premier temps avant de se faire interpeller comme des supposés acteurs des faits ayant occasionné des blessures.
 
Les autres développements de l’enquête révèlent, selon nos sources l’interpellation d’un deuxième gendarme présumé avoir participé à la dissimulation ou la cache de l’arme de Paul Camille Thiaw, l’auteur des coups de feu.
 
Les déférés au parquet seront jugés demain. Le procès va se tenir sur un  fond d’interrogation avec la situation du deuxième blessé par balle, Malang Gassama qui a écopé d’une incapacité temporaire de travail de soixante  jours. Il garde encore le lit au niveau de l’hôpital Aristides Le Dantec de Dakar. 
 
Le procès prévu demain se passe en marge des interrogations, l’avenir des pratiques, coutumes et us d’une part et leur perpétuation dans un monde moderne où la citoyenneté et la démocratie semblent pousser certains à bafouer les interdits, traditions et timbres tutélaires ou identitaires.
 
La collectivité mandingue ayant en charge la sortie de Kankourang a pris des dispositions pratiques en commettant les conseils, Maîtres Fadel Fall et Sène pour la défense des mis en cause devant le tribunal. 
Jeudi 3 Octobre 2013
Le Quotidien




1.Posté par niang le 03/10/2013 13:23
afer de kankourang mo war dakk togne rek lanouy def ils m'ont une fois agressé c saltimbanques de vrai sauvage



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016